Extension Factory Builder
14/02/2012 à 18:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un homme passe devant une zone pouvant contenir des mines à Ziguinchor en mai 2008. Un homme passe devant une zone pouvant contenir des mines à Ziguinchor en mai 2008. © AFP

Un "accrochage" lundi soir entre l’armée sénégalaise et des rebelles indépendantistes a fait de nouvelles victimes en Casamance. Bilan : trois soldats sénégalais tués et six autres blessés.

« Nous avons enregistré trois morts et six blessés », a déclaré une source militaire sénégalaise à l'AFP. C’est le bilan de l’accrochage lundi, « au crépuscule », entre l’armée régulière du Sénégal et « des maquisards du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) » à Sindian, à 50 km au nord de Ziguinchor (Casamance). Information confirmée par l’hôpital régional local qui a affirmé avoir « reçu six blessés et trois corps ». Rien n’a filtré sur d’éventuelles victimes dans les rangs des rebelles casamançais.

L’armée sénégalaise se trouve dans cette zone du Sindian « dans le cadre de la sécurisation des personnes et des biens contre ces bandes armées qui les terrorisent », ajoute la source militaire. Deux jours plus tôt, en campagne électorale pour sa réélection, Abdoulaye Wade a tenu un meeting à Ziguinchor au cours duquel il a proposé un nouveau plan pour mettre fin au conflit en Casamance.

Casamance, un conflit interminable

Depuis trois décennies, la guerre dans cette région a fait des milliers de victimes, civiles et militaires, malgré plusieurs accords de paix entre Dakar et la rébellion du MFDC, signés et aussitôt caducs.

Lors de sa première élection en 2000, Wade s'était pourtant engagé à résoudre le conflit en Casamance « en 100 jours ». Mais, affrontements, braquages et embuscades se sont poursuivis à intervalles réguliers, et se sont même intensifiés depuis novembre 2011. Ni les divisions internes au MFDC, ni la mort en décembre 2007 de son chef historique, l'abbé Augustin Diamacoune Senghor, n’a pu permettre l’accélération du processus de pacification.

S’il est réélu le 28 février, le président Wade promet de « poursuivre le dialogue avec le MFDC pour une solution pacifique de la crise ». Aujourd’hui, les deux parties belligérantes acceptent la médiation de la communauté Sant’Egidio. À condition que les discussions se tiennent en dehors de l’Afrique. C'est la dernière exigence de Salif Sadio, leader de la tendance la plus radicale de la rébellion casamançaise.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Sénégal : Marième Faye Sall, toujours là pour Macky !

Sénégal : Marième Faye Sall, toujours là pour Macky !

De ses débuts en politique à son accession au pouvoir, le président doit beaucoup à son épouse, qui l'a soutenu même pendant sa traversée du désert. Mais, aujourd'hui,[...]

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Vidéo : les Sénégalais de "Y'en a marre" publient un clip contre le virus Ebola

Les rappeurs sénégalais du collectif "Y'en a marre" ont sorti un clip dans lequel ils appellent à "stopper Ebola". Ils y détaillent les mesures de prévention et appellent[...]

Ebola : l'unique malade identifié au Sénégal a été guéri

Le jeune Guinéen qui avait introduit au Sénégal l'unique cas confirmé de virus Ebola est guéri, a annoncé mercredi le ministère sénégalais de la Santé.[...]

Tchad - Affaire Habré : une vingtaine d'ex-cadres de la DDS devant la cour criminelle

Une vingtaine d’anciens responsables de la police politique de Hissène Habré (sur 33 détenus), ont été renvoyés devant la cour criminelle du Tchad. Neuf autres [...]

E-santé : le top 5 des applications mobiles en Afrique

Recevoir des informations sur son dossier médical en temps réel, géolocaliser le médecin le plus proche, tout savoir sur les symptômes d'Ebola. Grâce aux smartphones, les Africains[...]

Dossier : comment vivent les riches en Afrique

C'est l'histoire d'une élite pour laquelle l'argent n'est pas un problème. Une histoire faite de virées en bateau, de fêtes somptueuses, de greens où pas un brin d'herbe ne dépasse.[...]

Fortune : la philanthropie des milliardaires africains

Ils s'appellent Patrice Motsepe, Mo Ibrahim ou Tony Elumelu... Encouragés par leurs homologues occidentaux, les milliardaires du continent n'hésitent plus à consacrer une partie de leur richesse[...]

Sénégal : le procès Karim Wade vu de l'hôtel Terrou-Bi

Agréablement situé sur la corniche de la capitale sénégalaise, l'hôtel Terrou-Bi voit se croiser quotidiennement les principaux protagonistes du procès de Karim Wade, qui se[...]

Mondial de basket - Maleye Ndoye : "Le Sénégal monte en puissance"

Après son succès historique face à la Croatie lundi (77-75), le Sénégal s'est qualifié pour les huitièmes de finale des Championnats du monde de basket en Espagne (30 août-14[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex