Extension Factory Builder
14/02/2012 à 16:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocat de Al-Baghdadi Al-Mahmoudi demande la libération de son client. L'avocat de Al-Baghdadi Al-Mahmoudi demande la libération de son client. © Fethi Belaid/AFP

Poursuivi pour être entré illégalement en Tunisie le 21 novembre 2011, l'ancien Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi a été finalement acquitté mardi 14 février. Il est néanmoins toujours sous le coup d'une double demande d'extradition des autorités libyennes.

L’acquittement de l'ancien Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi a été définitivement entériné mardi 14 février par la justice tunisienne, a annoncé mardi son avocat Me Kourchid.

Jugé en comparution immédiate par le tribunal de Tozeur pour « franchissement illégal de la frontière » tunisienne quelques semaines après la chute du régime Kadhafi, il avait été condamné le 22 septembre à six mois de prison, avant d'être acquitté en appel quelques jours plus tard. Mais la Cour de cassation avait ensuite cassé le jugement et renvoyé l'affaire devant la Cour d'appel de Tozeur.

« Sur le plan légal, il n'y a aucune raison de le maintenir en prison (…) nous demandons par conséquent sa libération immédiate», a immédiatement réagi l’avocat de Baghdadi Mahmoudi, incarcéré depuis fin septembre à la prison de la Mornaguia, près de Tunis.

"L’honneur tunisien ne nous permet pas de le livrer à la Libye"

Les ennuis judiciaires sont pourtant loin d’être terminés pour l’ex-Premier ministre sous le coup de deux demandes d'extradition de la part des autorités libyennes. La justice tunisienne a statué positivement les 8 et 25 novembre, mais l’ancien président par intérim tunisien Fouad Mebazaa avait refusé de signer le décret d'extradition, alors que les deux pays sont liés par une convention d'entraide et de coopération judiciaires signée en 1961, qui prévoit notamment des mesures d'extradition.

Moncef Marzouki avait déclaré en janvier dernier qu'il était prêt à extrader Mahmoudi si les autorités intérimaires libyennes garantissaient la tenue d'un procès équitable. « La Tunisie n’a pas de problèmes avec la Libye, mais tant que ses institutions politiques et judiciaires n’ont pas été mises en place, l’honneur tunisien ne nous permet pas de livrer Baghdadi Mahmoudi à la Libye. Mais dès qu’elle aura toutes ses instances légitimes, on le fera », a de nouveau déclaré le président tunisien dimanche à Alger.

La défense de l’ancien Premier ministre et des organisations de défense des droits de l'homme estiment qu'il sera exécuté s'il est remis à la Libye.

(Avec Agences)

 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Tunisie : fusillade dans la caserne de Bouchoucha à Tunis, sept militaires tués

Un soldat tunisien a ouvert le feu lundi matin sur d'autres soldats, dans la caserne de Bouchoucha, à Tunis. Au moins sept militaires ont été tués et d'autres blessés, selon le ministère[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Tunisie : contre la contrebande, l'électronique !

Habib Essid, le Premier ministre tunisien, et Slim Chaker, son ministre des Finances, ont donné carte blanche à Adel Ben Hassine, le directeur général des douanes fraîchement nommé,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi reçu par Barack Obama à la Maison blanche

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi sera reçu jeudi à Washington par son homologue américain Barack Obama. Cette deuxième rencontre entre les deux hommes à la Maison[...]

Comment Samir Tarhouni, l'ancien chef de la BAT, a empêché les Trabelsi de quitter la Tunisie en 2011

Samir Tarhouni, l'ancien patron de la brigade antiterrorisme (BAT) a été l'un des principaux protagonistes du départ de Ben Ali. Retour sur un épisode clé de l'histoire tunisienne[...]

Tunisie : voyage au coeur de la BAT, la brigade antiterrorisme

Devenue un symbole national depuis l'arrestation des Trabelsi, en 2011, la brigade antiterrorisme nous ouvre pour la première fois ses portes.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers