Extension Factory Builder
09/02/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Zambie et la Côte d'Ivoire s'affrontent dimanche en finale de la CAN 2012. La Zambie et la Côte d'Ivoire s'affrontent dimanche en finale de la CAN 2012. © AFP - Montage JA.com

Côte d’Ivoire – Zambie. Ce sera l’affiche de la finale de la CAN 2012. Une nouvelle fois, la Côte d’Ivoire part en favorite. Mais, pas étincelants dans leur demi-finale, les Éléphants ont tout à craindre des Chipolopolos auxquels le statut d’outsider semble convenir à la perfection.

Il n’en restera qu’un. Le favori ou la surprise du tournoi. La Côte d’Ivoire ou la Zambie. Et, au jeu des pronostics, bien malin qui peut prévoir le résultat de la rencontre après les deux demi-finales de mercredi qui ont vu les Ivoiriens battre le Mali (1-0) et les Zambiens surprendre les Ghanéens (1-0).

Car les Eléphants n’ont pas été aussi dominateurs qu’attendu. Bousculés à plusieurs reprises par un Mali qui peinait pourtant à construire son jeu et à proposer une opposition constante, les co-équipiers de Drogba ont surtout géré le score après le but de Gervinho, auteur d’un exploit, mais qui a surtout bénéficié d’une erreur du défenseur malien Berthe.

Bien sûr, les Ivoiriens ont touché par deux fois les poteaux du but malien. Bien sûr, les individualités des Éléphants sont largement supérieures à celles de ses adversaires. Reste que, mercredi soir, ils n’ont jamais su se mettre à l’abri et ont davantage cherché à gagner du temps en fin de rencontre, quitte à en passer au sol, qu’à enfoncer le clou.

Zambie, le coup à jouer

De là à parier sur une nouvelle surprise « made in » Zambie, il n’y a qu’un pas. Les Chipolopolos ont su mercredi à Bata prendre le dessus sur des Black Stars qui ont pris le jeu à leur compte, qui ont dominé, dont les individualités sont impressionnantes (Kevin-Prince Boateng, André Ayew, Asamoah Gyan) mais qui n’a pas marqué et a même manqué un penalty. À croire que les Zambiens sont bénis dans cette CAN.

Bénis par un nouveau « sorcier blanc » (le surnom est un peu usé) ? Possible. Car c’est bien la philosophie de jeu d’Hervé Renard qui a semblé donner aux Zambiens la possibilité de supporter la pression ghanéenne. En essayant toujours de mettre la pression au milieu de terrain, et bien qu’elle ait reculé sous le poids de l’entrejeu ghanéenne en première mi-temps, la Zambie a tenu et procédé en contre-attaque. Jusqu’à ouvrir le score à la 77e minute par Mayuka et sceller le score des Black Stars, favoris mais perdants.

Certes, la Côte d’Ivoire reste invaincue et n’a encaissé aucun but dans la compétition. Drogba et Gervinho paraissent même en grande forme. Mais, il n’y a parfois pas de mal à miser sur l’outsider.  Surtout quand il semble, au-delà des certitudes ivoiriennes, inarrêtable.

--> Suivez en direct la finale de la CAN 2012 sur jeuneafrique.com

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Continental

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours[...]

Olivier Stintzy : "Investir dans les hôpitaux, les écoles, le logement"

Pour ce gestionnaire de fonds, les partenariats public-privé permettent de prolonger la durée de vie des équipements à vocation sociale tout en garantissant leur rentabilité.[...]

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Créée en 2006 comme un consortium entre le ministère espagnol des Affaires étrangères, le gouvernement des Canaries et la municipalité de Las Palmas où elle a son siège,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers