Extension Factory Builder
07/02/2012 à 19:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Anne Ouloto est surnommée 'Maman Bulddozer' pour ses opérations de déguerpissement. Anne Ouloto est surnommée "Maman Bulddozer" pour ses opérations de déguerpissement. © D.R.

Fait rarissime, l'autorité de régulation des marchés publics (ANRMP) en Côte d'Ivoire a suspendu un marché attribué par un membre du gouvernement, en l'occurence Anne Ouloto, ministre de la Salubrité urbaine. La décision n'a pour l'heure pas été motivée.

L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) en Côte d’Ivoire a suspendu le 6 février le marché octroyé par Anne Désirée Ouloto, ministre de la Salubrité urbaine, à l’entreprise Satarem Greensol. Une première depuis l’avènement d’Alassane Ouattara, qui a imposé à ses ministres un code de bonne conduite.

La décision a été prise par la Cellule recours et sanctions de l’ANRMP. Dans un communiqué publié sur son site Internet, lundi soir, celle-ci a annoncé qu’elle avait suspendu provisoirement le même jour, « les opérations de passation, d’approbation, d’exécution ou de contrôle de l’appel d’offres restreint relatif à la concession pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un schéma de gestion intégrée des déchets solides ménagers et assimilés du district d’Abidjan ».

Camouflet pour Ouloto

En clair, même si l’ANRMP ne donne pas les raisons qui ont motivé sa décision, il s'agit d'un camouflet pour Anne Désirée Ouloto. Surnommée Maman Bulldozer après avoir lancé de spectaculaires opérations de « déguerpissement » dans le pays deux mois après sa nomination, la ministre de la Salubrité urbaine semblait pourtant sûre de son fait. Réagissant à une série d’articles publiés dans la presse ivoirienne sur ce marché dont le montant n’a pas été rendu public, elle avait déclaré que le processus qui avait abouti au choix de l’entreprise avait été des plus transparents.

« Satarem Greensol, avait-elle souligné, a participé à toutes les étapes procédurales exigées par le code des marchés publics. Dans le choix de cet opérateur, il a été privilégié un élément fondamental : la compétence ». Ouloto a voulu jouer la transparence dans ce dossier, comme le demande Alassane Ouattara qui a fait adopter un code de bonne conduite au gouvernement et a soumis ses ministres à un code d’éthique.

Cette affaire tombe au moment où Ouloto, l’une des plus célèbres ministres du gouvernement de Guillaume Soro, compte relancer l’opération « Pays propre », qui a notamment vu la destruction partielle de la mythique Rue Princesse de Yopougon à Abidjan avant d'être suspendue.

Pour l’heure, au ministère de la Salubrité urbaine, on refuse de commenter la décision de l’ANRMP. Il ne fait cependant pas l’ombre d'un doute que la « compétence » de l’entreprise adjudicatrice du marché dans ce secteur très juteux des déchets ménagers a été appréciée par l’ANRMP d’une autre façon que la ministre.

Zones d'ombre

Société anonyme au capital de 10 millions FCFA (environ 15 000 euros), Satarem Greensol a pour président du conseil d’administration Salif Bictogo, frère d’Adama Bictogo, ministre de l’Intégration africaine. Ce dernier est cité dans une autre affaire, celle des passeports biométriques, un marché attribué sous Laurent Gbagbo.

Beaucoup de zones d’ombres subsistent. D’abord, Ouloto a présenté publiquement Satarem Greensol comme une entreprise française, avant que la presse de l’opposition ne prouve le contraire. Ensuite, elle a déclaré que celle-ci avait été choisie parce qu’elle a « présenté les meilleurs arguments techniques, économiques et financiers et un savoir-faire dans la gestion intégrée des ordures dans le monde », avant que l’on ne découvre qu’elle venait juste d’être créée à Abidjan, le 10 novembre 2011. Trois semaines après que le ministère eut déclaré infructueux le premier appel d’offres lancé le 20 octobre... Délit d’initié ? La décision définitive de l’ANRMP donnera sans doute des éléments de réponse.

______

Par André Silver Konan, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Abidjan veut passer aux 'diamants du développement'

Abidjan veut passer aux "diamants du développement"

 Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a officiellement lancé ce lundi 21 juillet le projet Droits de propriété et développement du diamant artisanal (DPDDA II), qui v[...]

Côte d'Ivoire : Drogba, le retour de l'enfant prodige à Chelsea

Selon le quotidien "L'Équipe", Didier Drogba est attendu dans la semaine à Londres pour parapher un contrat d'un an avec Chelsea. Il devrait par la suite entamer une reconversion dans le staff technique du[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Côte d'Ivoire : le fashion faux pas d'Annick Girardin moqué sur Twitter

En Côte d'Ivoire, la venue d'Annick Girardin avec le président français François Hollande n'est pas passée inaperçue. En effet, la twitosphère s'est quelque peu émue de la[...]

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Nous comptons sur François Hollande pour nous aider"

Pascal Affi N’Guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo, a été reçu en audience par François Hollande jeudi soir à Abidjan. Il a[...]

Après la Côte d'Ivoire, Hollande au Niger et au Tchad en mode treillis

François Hollande poursuit sa minitournée africaine par des visites à Niamey et à N'Djamena, vendredi et samedi. Après avoir esssentiellement parlé économie avec Alassane Ouattara,[...]

Plébiscitée, la Côte d'Ivoire lève 750 millions de dollars sur les marchés internationaux

La Côte d'Ivoire a émis un eurobond de 750 millions de dollars sur les marchés internationaux, le 16 juillet. C'est 250 millions de dollars de plus que les attentes initiales du gouvernement. Les commandes[...]

François Hollande en Côte d'Ivoire, une visite en 3D

François Hollande débute ce jeudi sa minitournée africaine par une visite en Côte d'Ivoire. Une première étape à la tonalité très économique, mais pas[...]

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'Guessan fait-il le grand ménage au FPI ?

Pascal Affi N'Guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI), réorganise le secrétariat général du parti. Certains y voient une manière de tourner la page Gbagbo avant[...]

Fitch attribue la note "B" à la Côte d'Ivoire

 L'agence de notation Fitch vient d'attribuer, pour la première fois, une note souveraine à la Côte d'Ivoire : B, comme le Ghana et l'Éthiopie, avec des perspectives positives. Cette note est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers