Extension Factory Builder
06/02/2012 à 15:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'armée malienne a déclaré avoir tué 20 rebelles touaregs le 4 février. L'armée malienne a déclaré avoir tué 20 rebelles touaregs le 4 février. © AFP

Le secrétaire général du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) a déclaré, lundi dans une interview au quotidien arabophone El Khabar, qu’il ne se sentait pas concerné par l’appel au cessez-le-feu lancé samedi par le gouvernement malien et l’Alliance démocratique du 23 mai. Les combats se poursuivent, notamment dans la région de Tombouctou.

« L’appel au cessez-le-feu lancé à Alger ne nous concerne pas », a indiqué le secrétaire général de la rébellion touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), Bilal Ag Cherif, dans une interview publiée lundi par le quotidien El Khabar. Conditionnant le cessez-le-feu à la reconnaissance des droits du peuple touareg, Bilal Ag Cherif a tout de même salué les efforts de ses « frères algériens » et exhorté Alger à aider à arrêter une guerre ethnique contre les blancs à Bamako.

Cet appel au cessez-le-feu avait été lancé samedi depuis Alger par le gouvernement malien et l’Alliance démocratique du 23 mai, une organisation d'ex-rebelles touaregs qui avait repris les armes en mai 2006 avant de signer des accords de paix avec le gouvernement malien. Pour le leader du Mouvement, l’Alliance ne peut représenter son organisation et les négociations, organisées sous l’égide d’Alger, ne peuvent donc aboutir.

Les combats se poursuivent au nord-ouest

Le secrétaire général du MNLA a également nié l'existence de tout lien avec Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) et a même affirmé détenir des preuves de l’implication du gouvernement malien avec l’organisation terroriste. Il a enfin démenti l’obtention par le Mouvement d’armes libyennes.

Alors que les négociations se tenaient à Alger, les combats se sont poursuivis vendredi 3 et samedi 4 février dans la région de Tombouctou, au nord-ouest. Samedi soir, l'armée a affirmé avoir tué une vingtaine de rebelles touaregs et détenir une dizaine de prisonniers.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré [...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête s'annonce délicate

Le travail des enquêteurs, notamment français, attendus samedi sur le site du crash d'un avion ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali s'annonce délicat en raison de la désintégration de[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une "feuille de route" pour la paix

Après d'âpres tractations et plusieurs mois de blocage, le gouvernement malien et six groupes armés ont signé jeudi à Alger un document sur la "cessation des hostilités". Une[...]

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9[...]

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers