Extension Factory Builder
06/02/2012 à 09:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Idrissa Seck (2e D), Ousmane Tanor Dieng (G),et Moustapha Niasse,le 4 février 2012 à Dakar. Idrissa Seck (2e D), Ousmane Tanor Dieng (G),et Moustapha Niasse,le 4 février 2012 à Dakar. © AFP

C’est en rang serré que l’opposition sénégalaise a tenu dimanche 5 février son premier meeting de campagne à Dakar. Au menu du jour, un seul mot d'ordre : "Wade doit retirer sa candidature !".

Réunie à Dakar pour son premier meeting de campagne, l'opposition a tenu à afficher son « unité » et une cible commune, Abdoulaye Wade. Huit candidats de l’opposition sénégalaise ont tenu leur premier meeting de campagne dimanche 5 février, place de l'Obélisque à Dakar, devant un peu plus d'un millier de personnes. La veille, samedi, ils s’étaient formellement engagés à « rester unis » à l'approche du scrutin présidentielle du 26 février jusqu'à obtenir le retrait de la candidature du président sortant.

« Pas d'élection présidentielle au Sénégal avec Wade », proclamait une large banderole signée du Mouvement du 23 juin (M23), qui regroupe opposants et représentants de la société civile. Alioune Tine, coordinateur du M23 et président de la Rencontre africaine des droits de l'Homme (Raddho), était le grand ordonnateur de ce « méga-meeting ».

"Nous irons jusqu’au bout"

Sous les applaudissements, les trois cadors de l’opposition, Moustapha Niasse, Macky Sall, Idrissa Seck - tous trois d’anciens Premiers ministres de Wade -, et Ousmane Tanor Dieng, ont tour à tour pris la parole, essentiellement en langue locale Wolof.

« Nous irons jusqu'au bout, jusqu'à ce que Wade retire sa candidature, Wade doit partir! », tonne Tanor Dieng. « Le combat ne saurait se limiter à la place de l'Obélisque, étendons le à tout le Sénégal! », enchaîne Macky Sall. Youssou Ndour, dont la candidature a été invalidée par le Conseil constitutionnel, était lui aussi présent. « Prenez vos responsabilités », a-t-il répété à la foule.

Le rassemblement s’est déroulé dans le calme, une grosse satisfaction pour l’opposition qui avait déployé un important service s’ordre afin d’éviter tout débordements.

Seule ombre au tableau, la faible mobilisation, bien loin des attentes et inférieure à la manifestation de mardi. « Avec l'anniversaire de la naissance du prophète, les départs en province pour ce week-end férié, nous savions que nous ne ferions pas le plein », a expliqué Cheikh Tidiane Dieye, l'un des leaders du M23.

Wade à Mbacké

« Mais nous voulions être présents pour ce premier jour de campagne et diffuser notre message d'unité », a-t-il tout de même condédé.

De son côté, le président Abdoulaye Wade a débuté sa campagne électorale dans son fief de Mbacké près de Touba, la cité sainte des Mourides, en allant recueillir la bénédiction du khalife général des mourides à Touba. « Je viens rendre visite à mon marabout, et lui demander de prier pour moi », en vue de l'élection, a déclaré le président Wade.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Sénégal - Mame Mactar Gueye : "'Charlie Hebdo' a jeté de l'huile sur le feu"

Mame Mactar Gueye est le vice-président de l'ONG islamique Jamra, à Dakar. À la veille de la manifestation anti-"Charlie Hebdo" prévue dans la capitale sénégalaise, il donne[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Sénégal : le procès de Karim Wade dans l'impasse

Nouveau rebondissement au procès de Karim Wade : tandis que le principal accusé, qui dénonce "une parodie de justice", refuse d'assister aux audiences, les avocats des différents[...]

CAN 2015 : Le Sénégal est renversant !

Les Lions de la Teranga ont battu le Ghana dans le premier choc du groupe C grâce à un but de Moussa Sow à la dernière seconde de jeu (2-1). Un succès mérité pour des[...]

CAN 2015 : Algérie, Cameroun, Ghana, Sénégal... 4 favoris vus par 4 spécialistes

Alors que la CAN a débuté samedi 17 janvier, "Jeune Afrique" a demandé à quatre spécialistes du football africain de livrer le nom de leur favori pour la compétition. En[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Foot : le top 10 des joueurs à suivre pendant la CAN 2015

Déjà connus ou en quête de reconnaissance, certains joueurs vont profiter de la CAN 2015 pour tenter de frapper les esprits. Jeune Afrique en a sélectionnés dix, toutes nationalités[...]

Sénégal : Mokhsine Diouf, le vin, c'est sa passion

Rien ne prédestinait pourtant Mokhsine Diouf à se faire un nom dans le milieu. À Dakar, il organise des dégustations et compte bientôt ouvrir une cave.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120206091516 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120206091516 from 172.16.0.100