Extension Factory Builder
31/01/2012 à 15:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Luc Adolphe Tiao emmène à Paris une importante délégation ministérielle. Luc Adolphe Tiao emmène à Paris une importante délégation ministérielle. © AFP

Le Burkina Faso organise à Paris du 1er au 3 février une grande conférence pour inciter bailleurs et milieux d’affaires à financer son programme "Bâtir ensemble un pays émergent". Montant des investissements recherchés : plusieurs milliards de F CFA.  

L’affirmation peut prêter à sourire, mais c’est un fait : du 1er au 3 févier 2012 à Paris, le Burkina Faso a rendez-vous avec son destin. Son Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, emmène à Paris une importante délégation ministérielle (Tourisme, Agriculture, Mines et Énergie, Infrastructures, Industrie et Commerce, Économie et Finances...) ainsi que de nombreux hommes d'affaires à la conférence internationale sur le financement de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (Scadd) du pays. L’événement est parrainé par la France et la Banque mondiale.

« On vient proposer aux investisseurs de profiter des opportunités de notre programme – Bâtir ensemble un pays émergent – de 7 000 milliards de Francs CFA sur la période 2011-2015, explique le chef du gouvernement. On souhaite attirer de plus en plus de groupes privés et favoriser les partenariats public-privé ». Les ressources propres du gouvernement sont censées couvrir 63,3 % des besoins, tandis que 36,7% seront assurés par les financements extérieurs.

Secteurs stratégiques

La délégation burkinabè présentera l'environnement des affaires, les secteurs stratégiques (agriculture et agroindustrie, mines, infrastructures, services) et fera le point sur les réformes en cours (réglementation des filières, droit du travail, incitations fiscale...). Parmi les projets présentés, la construction de l’aéroport international de Donsin qui doit occuper un espace de 4 400 ha à 35 km de Ouagadougou, la réhabilitation du chemin de fer Côte d'Ivoire-Burkina, l'extension de la ligne ferroviaire jusqu'à Niamey, l'autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, la création d'une nouvelle cimenterie, le programme de 10 000 logements sociaux…

Autres initiatives phares : le développement des zones aurifères et autres minerais (zinc, manganèse...) et le pôle de croissance agro-industriel de Bagré, situé dans la province du Boulgou à 230 kilomètres de la capitale. Ce projet est financé par la Banque mondiale à hauteur de 115 millions de dollars. La construction d'un barrage hydro-électrique sur le fleuve Nakambé permettra d'y développer la riziculture, l’élevage, la pêche, l’aquaculture.

Plus de 200 participants, partenaires multilatéraux et bilatéraux, investisseurs privés, responsables de fonds souverains sont attendus à la conférence pour y discuter des possibilités de financement et des opportunités d'affaires.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Burkina Faso

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

Burkina : Fespaco'mme les autres

Malgré le changement de régime au Burkina et la menace Ebola, le prestigieux festival panafricain aura bien lieu. Avec quelques changements au programme.[...]

Burkina Faso : Kafando fait machine arrière dans le dossier Sankara

Alors qu'il s'était maintes fois prononcé en faveur d'une réouverture rapide de l'enquête sur l'assassinat de Thomas Sankara, le président de transition burkinabè Michel Kafando a[...]

Burkina Faso : Djibrill Bassolé intéressé par la présidentielle ?

La perspective de l'élection présidentielle burkinabè, programmée pour le 11 octobre, aiguise les appétits.[...]

Burkina : les élections présidentielle et législatives auront lieu le 11 octobre

Le président Michel Kafando, s'exprimant devant la presse jeudi à Ouagadougou, a annoncé que les élections présidentielle et législatives se tiendraient le dimanche 11 octobre.[...]

CAN 2015 : le Burkina Faso au bord du gouffre

Les Étalons des frères Traoré n'ont pas réussi à marquer face à la Guinée équatoriale (0-0), malgré un déluge d'occasions. Le vice-champion d'Afrique ne[...]

Burkina : un successeur pour Moumouni Dieguimdé, ancien ministre des Infrastructures contraint à la démission

Daouda Traoré, un ingénieur des travaux publics, a été nommé mercredi ministre des Infrastructures en remplacement de Moumouni Dieguimdé, contraint de à la démission[...]

Mgr Judes Bicaba, évêque burkinabè : "Après un incendie, les braises ne s'éteignent pas tout de suite"

Monseigneur Judes Bicaba préside depuis 2005 le diocèse de Dégoudou dans le nord du Burkina Faso. Il revient pour Jeune Afrique sur les évènements des 16 au 18 janvier au Niger, où 45[...]

Danse : Nuit blanche à Ouagadougou de Serge Aimé Coulibaly

Présenté à Paris du 14 au 17 janvier, le spectacle prémonitoire et engagé de Serge Aimé Coulibaly devrait bientôt tourner en France et en Europe. Chorégraphie[...]

Pierre-Emerick Aubameyang met le Gabon en orbite

L'attaquant gabonais a brillé samedi en offrant au Gabon sa première victoire lors de cette CAN 2015 face au Burkina Faso (2-0).[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120131142334 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120131142334 from 172.16.0.100