Extension Factory Builder
26/01/2012 à 15:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Face au MNLA, l'armée malienne se déploie en force au Nord-Mali. Face au MNLA, l'armée malienne se déploie en force au Nord-Mali. © Kambou Sia/AFP

Les rebelles touaregs du MNLA alliés aux salafistes étaient déjà loin à l’arrivée des renforts militaires, mercredi à Aguelhok, où les corps de 41 soldats maliens ont été découverts dans une fosse commune creusée dans le camp militaire. Par ailleurs, jeudi matin, la ville Anderamboukane, à la frontière Mali-Niger, aurait été prise par les rebelles.

Mis à jour à 18 heures 45

Les rebelles du MNLA et les salafistes qui avaient pris Aguelhok mardi sont sortis de la ville la nuit suivante, avant l’arrivée des renforts de l’armée. Lorsque les soldats maliens sont entrés dans la ville, le lendemain après midi, ils ont découvert dans les rues plusieurs cadavres de civils, probablement victimes de balles perdues et, dans le camp militaire, une fosse commune à ciel ouvert. « Il y avait les corps de 41 militaires maliens tués par balle ou exécutés à l’arme blanche », assure une source indépendante de Kidal. Une information confirmée par des responsables sécuritaires et des notables du Nord-Mali.

Selon plusieurs témoignages, en plus du groupe salafiste Anssar dine d’Iyad Ag Ghaly, les hommes d’Abou Zeid, un émir d’Al-Quaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont pris part aux combats d’Aguelhok. Probablement par vengeance, de nombreux « frères » djihadistes d’Ag Ghaly ayant été tués par l’armée malienne lors du premier assaut sur la ville, le 18 janvier dernier.

Et les combats continuent. « La ville d’Anderamboukane a été prise d'assaut par les rebelles du MNLA, ce jeudi matin. Les quelques 40 soldats qui sont là bas ne font pas le poids », se lamente une source indépendante au Nord-Mali. « C’est un petit poste militaire et c’est possible que ce poste ait déjà été pris par les rebelles », dit une source militaire au Nord Mali. En fin de journée, c'était au tour de la ville de Léré, à quelque 900 km plus à l'ouest, près de la frontière mauritanienne, d'être attaquée.

______

Par Baba Ahmed, à Bamako

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion pré[...]

Mali : en déplacement, IBK montre l'exemple dans la lutte contre Ebola

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s'est rendu lundi à Kourémalé, dans le sud du pays, près de la frontière avec la Guinée, pour une visite symbolique consacrée[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : précautions et inquiétude chez les Français du Mali

Depuis l'annonce d'un cinquième cas d'Ebola au Mali, la communauté française, forte de 6.000 ressortissants et de 1.400 militaires, y observe avec inquiétude l'arrivée de[...]

Ebola : la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

La France a renforcé samedi son dispositif de lutte contre Ebola en étendant ses contrôles de santé, déjà en vigueur pour les passagers des vols directs en provenance de Guinée,[...]

Mali : les illusions perdues de Sirafily Diango

Ancien militant, le dramaturge Sirafily Diango a trouvé une façon de poursuivre la politique par d'autres moyens : l'écriture. Acteur, il sera sur les planches du festival Théâtres des[...]

Mali : des associations portent plainte pour viols et violences sexuelles pendant l'occupation du Nord

Six associations de défense des droits de l’homme ont déposé plainte, mercredi 12 novembre, au nom de 80 victimes de viols et violences sexuelles perpétrés lors de l’occupation des[...]

Mali : deux nouveaux décès causés par Ebola, des dizaines de personnes en quarantaine

Deux personnes - un ressortissant guinéen et un infirmier malien qui l'avait soigné - sont mortes du virus Ebola ces derniers jours dans une clinique de Bamako. Un médecin malien, considéré comme[...]

Mali : le corps d'un officier disparu en 2013 identifié par des tests ADN

Un corps exhumé d'un puits en mars 2014 à Kati, près de Bamako, a été "formellement identifié" par des tests ADN comme étant celui d'un officier malien disparu en 2013[...]

Bloomfield va noter six filiales de Bank of Africa

L'agence de notation Bloomfield Investment a été désignée par le groupe Bank of Africa pour noter six de ses filiales au Sénégal, en côte d'Ivoire, au Bénin, au Mali, au Niger[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers