Extension Factory Builder
25/01/2012 à 09:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président ivoirien Alassane Ouattara à Washington le 23 septembre 2011. Le président ivoirien Alassane Ouattara à Washington le 23 septembre 2011. © AFP

Le président ivoirien Alassane Ouattara est attendu mercredi 25 janvier dans l’après-midi à Paris. Il sera reçu jeudi par son homologue français, Nicolas Sarkozy.

Le président ivoirien Alassane Ouattara doit arriver à Paris mercredi 25 janvier dans l’après-midi pour une visite de trois jours en France. Il doit s'entretenir jeudi à l'Elysée avec le président Nicolas Sarkozy, avant un dîner d'État avec les époux Sarkozy.

Alassane Ouattara est accompagné d’une délégation d’une cinquantaine de personnes, dont plusieurs ministres, les gouverneurs de Yamoussoukro et d’Abidjan, le président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) ainsi que des hommes d’affaires.

"Retour à la normalité"

« Cette visite est l'occasion de saluer les progrès faits par la Côte d'Ivoire depuis le départ du président (Laurent) Gbagbo, elle va permettre de réaffirmer le soutien de la France aux nouvelles autorités ivoiriennes », ont déclaré les autorités françaises.

Cela peut marquer le retour à « la normalité entre les deux pays » après une présidence Gbagbo (2000-2011) marquée par « l'incompréhension et la méfiance », déclare le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné.

Un nouvel « accord de défense et de sécurité », qui sera du même type que ceux récemment conclus par la France avec le Gabon et le Sénégal, devrait être signé jeudi. Il prévoit notamment le stationnement de militaires (rebaptisés « éléments français de Côte d’Ivoire ») sur la base de Port-Bouët, mais pas d’intervention française automatique en cas de menace sur le régime ivoirien. La force Licorne (1 600 soldats au plus fort de la dernière crise, 450 actuellement) ne doit plus compter à terme que quelque 300 militaires chargés de la formation de l'armée ivoirienne.

Un contrat "contrat désendettement développement"

La coopération économique sera également à l’ordre du jour, alors que la France est déjà le premier partenaire économique de la Côte d'Ivoire et a débloqué 400 millions d'euros de prêts depuis la fin de la crise. Une rencontre avec le Medef est au programme de la visite du président ivoirien. Le partenariat entre Air France et Air Côte d’Ivoire ainsi que la reprise de la concession de l’Hôtel Ivoire par le groupe Accor pourraient être signés. Plus important encore, un « contrat désendettement développement » doté de deux milliards d'euros devrait être discuté.

Le président Ouattara quittera Paris et la France samedi pour Addis Abeba où il doit assister au Sommet de l’Union africaine (UA).

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président burkinab[...]

Côte d'Ivoire : PDCI et FPI unis dans la division à dix mois de la présidentielle

À dix mois de la présidentielle ivoirienne, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo n'ont jamais[...]

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

En déclarant mercredi "nul et non avenu" le congrès du Front patriotique ivoirien (FPI), la justice ivoirienne a donné raison à Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait d'abord voir[...]

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son ouverture[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

Vidéo : Yaya Touré et Benzema dans la "dream team" de Zidane

Rédacteur en chef spécial de l'émission de Canal+ "L'Équipe de dimanche" du 14 décembre, Zinédine Zidane a dévoilé le nom des 11 joueurs et des remplaçants[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo appelle la CPI à renoncer à ses poursuites

Le parti de Laurent Gbagbo a appelé vendredi la Cour pénale internationale (CPI) à abandonner ses poursuites contre l'ex-président ivoirien, son épouse et son ancien ministre Charles Blé[...]

Justice et réconciliation en Côte d'Ivoire : le rapport très critique de la FIDH

Dans son dernier rapport, la FIDH reste très sévère à l’égard du régime ivoirien et juge largement incomplètes les actions menées pour solder les comptes de la crise[...]

Exclusif. Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Parti du Maroc il y a quelques jours, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire.[...]

La Côte d'Ivoire refuse toujours de livrer Simone Gbagbo à la CPI

LA CPI a sommé jeudi la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président. Elle a aussi confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité contre Charles[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers