Extension Factory Builder
21/01/2012 à 10:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Après trois victoires successives en CAN, l'Égypte ne s'est pas qualifiée. Qui lui succédera ? Après trois victoires successives en CAN, l'Égypte ne s'est pas qualifiée. Qui lui succédera ? © AFP

La CAN 2012 semble beaucoup plus ouverte quelle n’y paraît. Nous avons sondé quatre personnalités du football africain - Pierre Lechantre (France), Patrick Mboma (Cameroun), Rabah Saâdane (Algérie) et Abdeslam Ouaddou (Maroc) - afin de recueillir leurs pronostics pour le premier tour. Et de les comparer aux nôtres.

--> Suivre la CAN 2012 sur Jeune Afrique

--> Le calendrier des matchs, les groupes, les équipes

--> Tous les résultats du foot africain en 2011

GROUPE A : Guinée Équatoriale - Libye - Sénégal - Zambie

Impossible de ne pas faire du Sénégal l’immense favori de ce groupe A. Impressionnants en qualifications, équilibrés dans toutes les lignes et richement dotés dans le domaine offensif, les Lions de la Teranga sont cités parmi les favoris pour la conquête du titre. La Zambie d’Hervé Renard semble la mieux outillée pour atteindre les quarts de finale, alors que la Libye, forte d’une bonne campagne qualificative et la Guinée Équatoriale, qui aura surtout l’avantage de jouer à domicile, présentent moins de gages.

Le pronostic de J.A. : 1. Sénégal - 2. Zambie - 3. Guinée Équatoriale - 4. Libye

L’avis de Pierre Lechantre (ancien sélectionneur du Cameroun et du Mali)

« Je vois le Sénégal non seulement terminer en tête de ce groupe, mais également remporter la CAN. C’est l’équipe la plus équilibrée et son potentiel offensif m’impressionne. La Zambie terminera deuxième, car elle produit un bon jeu et Hervé Renard connaît bien ses joueurs. La Libye me semble inexpérimentée, et la Guinée Équatoriale est un mystère. Si Henri Michel est parti, c’est qu’il avait de bonnes raisons… ».

GROUPE B : Côte d’Ivoire - Angola - Soudan - Burkina Faso

Citer la Côte d’Ivoire parmi les favoris de la CAN est un exercice récurrent depuis six ans. Finalistes en 2006, demi-finaliste en 2008 et quart de finaliste en 2010, les Éléphants vont tenter de confirmer leur statut avant qu’il ne soit trop tard. Passer le premier tour semble à leur portée, mais la concurrence inspire la méfiance. Le Burkina Faso est souvent cité comme un outsider, l’Angola reste difficile à manœuvrer, et le Soudan a mis ses pas dans ceux de ses clubs, très performants sur la scène continentale.

Le pronostic de J.A. : 1. Côte d’Ivoire - 2. Angola - 3. Burkina Faso - 4. Soudan

L’avis de Patrick Mboma (ancien international camerounais)

« La Côte d’Ivoire est au-dessus du lot, mais elle n’a toujours rien gagné. Elle compense en expérience son manque de fraîcheur. Attention au Burkina Faso, qui ne vaut pas que par Pitroipa, Kaboré ou Alain Traoré. L’Angola est une équipe solide, le Soudan progresse, mais je ne pense pas que ces deux dernières sélections parviendront à franchir le premier tour. »

GROUPE C : Gabon - Niger - Maroc - Tunisie

Les coorganisateurs gabonais ont hérité du groupe le plus difficile, et le mutisme qu’ils observent depuis quatre matchs (deux nuls, deux défaites et un but inscrit) a de quoi interpeller. Les Panthères, qui bénéficieront de l’avantage du terrain – un paramètre rarement anodin – risquent de faire secouer par des Marocains sous le charme d’Eric Gerets et par des Tunisiens revenus de nulle part après un début de qualifications raté. Le Niger, novice à ce niveau, risque de souffrir.

Le pronostic de J.A. : 1. Gabon - 2. Maroc - 3. Tunisie - 4. Niger

L’avis de Rabah Saâdane (ancien sélectionneur de l’Algérie)

« Sans toujours m’impressionner, le Maroc me semble l’équipe la plus forte du groupe. Elle monte en puissance, et Gerets fait vraiment du bon travail. Selon moi, la Tunisie, qui est sur une bonne dynamique, terminera deuxième. Jouer à domicile risque de ne pas suffire au Gabon, qui semble avoir du mal offensivement. Quant au Niger, que je connais très mal, je ne crois pas en ses chances. »

GROUPE D : Ghana - Guinée - Mali - Botswana

Avec ses jeunes, encadrés de quelques joueurs expérimentés, la qualité de son jeu collectif et sa puissance athlétique, le Ghana est logiquement le favori de ce groupe D. Mais la Guinée, séduisante en qualifications et le Mali, qui tarde à confirmer son statut d’éternel outsider, ont les moyens de contrarier les Blacks Stars, dont une des principales qualités est de ne prendre personne à la légère. Et pas même le Botswana, tout à fait capable de mettre en difficulté ses trois adversaires expérimentés.

Le pronostic de J.A. : 1. Ghana - 2. Guinée - 3. Mali - 4. Botswana

L’avis d’Abdeslam Ouaddou (ancien international marocain, joueur du Qatar SC)

« Le Ghana est costaud, expérimenté malgré sa jeunesse, et c’est mon favori de ce groupe. Je pense que le Botswana peut créer la surprise et se qualifier, car il progresse et sa discipline anglo-saxonne peut gêner ses adversaires. Le Mali aura du mal, surtout sans Kanouté ni Diarra, et la Guinée me semble un peu vieillissante. Tout est possible, ce sera serré, mais je mise sur le Botswana. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil s'inst[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Électricité : quel pilote pour la (future) Agence africaine ?

Pour la promotion de son "plan Marshall" électrique pour l'Afrique, Jean-Louis Borloo a rencontré trente-sept chefs d'État africains, qui, dans leur majorité, semblent adhérer au[...]

Maryse Condé : "Ma relation avec l'Afrique s'est fondée sur un mensonge"

L'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé publie une biographie culinaire. L'occasion de revenir avec elle sur sa relation avec l'Afrique et de dévoiler une facette aussi importante de sa[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Esclavage : "Libres et sans fers", paroles captives

Dans un ouvrage récent, trois chercheurs explorent les archives judiciaires françaises à la recherche de témoignages d'esclaves. De très émouvantes voix d'outre-tombe.[...]

Comment la diaspora influence l'opinion politique africaine grâce aux médias en ligne

RFI, Jeune Afrique, Le Point Afrique, (ex-) Slate Afrique, Le Monde Afrique, Afrik.com, etc. En Afrique francophone, les médias panafricains les plus sérieux et les plus influents sont… basés en France.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Corsafrique : à Tasso, dans la vallée des croupiers

C'est à Tasso, en Corse-du-Sud, que Michel Tomi recrutait les employés de ses casinos. En sens inverse, il a aussi importé un peu d'Afrique sur l'île, au grand dam des nationalistes.[...]

Derrière la rhétorique des guerres climatiques

Philippe Roudier est chercheur, spécialiste des impacts du changement climatique en Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers