Extension Factory Builder
20/01/2012 à 16:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rassemblement à Benghazi, après la capture de Kaddafi le 23 octobre 2011. Rassemblement à Benghazi, après la capture de Kaddafi le 23 octobre 2011. © AFP

L’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques a confirmé vendredi 20 janvier 2012 que le stock d’armes retrouvées par les nouvelles autorités libyennes était bien constitué d’armes chimiques non déclarées.

Le régime de feu Mouammar Kadhafi disposait d’armes chimiques non déclarées. C’est ce qu’a annoncé l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) vendredi 20 janvier après une visite en Libye.

À la demande des nouvelles autorités, une équipe de l’Organisation s’est rendue dans le pays entre le 17 et le 19 janvier, afin d’étudier un stock d'armes, retrouvé par le Conseil national de transition (CNT) après la chute du régime Kadhafi.

« Les inspecteurs ont examiné les munitions, principalement des obus, et ont déterminé qu'il s'agissait de munitions chimiques et qu'elles étaient donc déclarables », a précisé l'OAIC dans un communiqué.

Gaz moutarde

Le 28 novembre, le CNT avait signalé officiellement à l'OIAC avoir trouvé ce que les nouvelles autorités pensaient être des armes chimiques, tout un stock qui n'avait pas été déclaré par l'ancien régime.

« Tout le matériel nouvellement déclaré est entreposé dans un dépôt de Ruwagha dans le sud-est libyen, au même endroit que des quantités de gaz moutarde et de produits chimiques qui avaient été déclarés par le gouvernement Kadhafi », a expliqué l'OAIC.

En 2004, la Libye de Kadhafi rejoint l'Organisation, qui siège à La Haye. Il lui restait cependant à éliminer 11,5 tonnes de gaz moutarde, soit 45% de son stock initial, lorsque la rébellion s'est déclenchée en février.

Le gaz moutarde, qui porte aussi le nom d’ypérite provoque de graves brûlures chimiques aux yeux, sur la peau et aux poumons.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du doss[...]

Libye : violents combats entre milices rivales à Benghazi et à Tripoli

À Benghazi et à Tripoli, autour de l'aéroport, les combats se poursuivaient mercredi, alors que l'entrée en fonction du nouveau Parlement (à Benghazi) a été fixée au 4[...]

Libye : les islamistes minoritaires au Parlement

Les résultats définitifs des législatives libyennes ont été publiés lundi. Si les islamistes semblent minoritaires au sein du futur Parlement, ils pourraient toutefois se renforcer[...]

Libye : 47 morts en une semaine de combats à l'aéroport de Tripoli

En une semaine, plus de 47 personnes ont été tuées dans les affrontements entre milices rivales autour de l'aéroport de Tripoli, la capitale libyenne. Le pays se retrouve au bord d'une nouvelle guerre[...]

Libye : violents combats entre milices rivales autour de l'aéroport de Tripoli

De violents combats faisaient rage dimanche autour de l'aéroport de Tripoli, dont des milices rivales se disputent le contrôle depuis une semaine, sur fond de lutte d'influence qui risque de plonger la Libye dans[...]

Libye : violents combats à l'aéroport de Tripoli

De violents combats aux armes lourdes opposaient dimanche des milices rivales qui s'affrontent depuis une semaine pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, a indiqué à l'AFP un responsable de la[...]

Libye : reprise des combats à l'aéroport de Tripoli malgré l'annonce d'un cessez-le-feu

Des combats entre milices ont repris vendredi autour du site stratégique de l'aéroport de Tripoli, seulement quelques heures après l'annonce d'un cessez-le-feu.[...]

Libye : les milices signent un accord de cessez-le-feu à l'aéroport de Tripoli

Un accord de cessez-le-feu a été signé dans la nuit de jeudi à vendredi entre les milices qui s'affrontent depuis dimanche pour le contrôle de l'aéroport international de Tripoli, a[...]

Libye : cinq jours d'affrontement à Tripoli, l'aéroport endommagé

L'aéroport international de Tripoli est depuis dimanche le théatre d'affrontements entre groupes armés. Jeudi, le terminal a été très endommagé par des roquettes.[...]

Libye : Béchir Saleh, sponsor des islamistes ?

Des enquêteurs privés ont remis un rapport aux autorités libyennes selon lequel l'ancien directeur de cabinet de Moummar Kadhafi, Béchir Saleh, mènerait des opérations de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers