Extension Factory Builder
20/01/2012 à 16:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rassemblement à Benghazi, après la capture de Kaddafi le 23 octobre 2011. Rassemblement à Benghazi, après la capture de Kaddafi le 23 octobre 2011. © AFP

L’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques a confirmé vendredi 20 janvier 2012 que le stock d’armes retrouvées par les nouvelles autorités libyennes était bien constitué d’armes chimiques non déclarées.

Le régime de feu Mouammar Kadhafi disposait d’armes chimiques non déclarées. C’est ce qu’a annoncé l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) vendredi 20 janvier après une visite en Libye.

À la demande des nouvelles autorités, une équipe de l’Organisation s’est rendue dans le pays entre le 17 et le 19 janvier, afin d’étudier un stock d'armes, retrouvé par le Conseil national de transition (CNT) après la chute du régime Kadhafi.

« Les inspecteurs ont examiné les munitions, principalement des obus, et ont déterminé qu'il s'agissait de munitions chimiques et qu'elles étaient donc déclarables », a précisé l'OAIC dans un communiqué.

Gaz moutarde

Le 28 novembre, le CNT avait signalé officiellement à l'OIAC avoir trouvé ce que les nouvelles autorités pensaient être des armes chimiques, tout un stock qui n'avait pas été déclaré par l'ancien régime.

« Tout le matériel nouvellement déclaré est entreposé dans un dépôt de Ruwagha dans le sud-est libyen, au même endroit que des quantités de gaz moutarde et de produits chimiques qui avaient été déclarés par le gouvernement Kadhafi », a expliqué l'OAIC.

En 2004, la Libye de Kadhafi rejoint l'Organisation, qui siège à La Haye. Il lui restait cependant à éliminer 11,5 tonnes de gaz moutarde, soit 45% de son stock initial, lorsque la rébellion s'est déclenchée en février.

Le gaz moutarde, qui porte aussi le nom d’ypérite provoque de graves brûlures chimiques aux yeux, sur la peau et aux poumons.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Plusieurs dizaines de migrants portés disparus dans un naufrage au large de la Libye

Plusieurs dizaines de migrants portés disparus dans un naufrage au large de la Libye

Plusieurs dizaines voire des centaines de migrants ont disparu la semaine dernière en mer Méditerranée après le naufrage de leur embarcation au large des côtes libyennes. Les recherches en cours[...]

Libye : très cher Seif el-Islam Kadhafi, butin de guerre et trésor vivant

Détenu au secret depuis fin 2011, l'ex-dauphin du "Guide" représente pour ses geôliers un trésor de guerre inestimable. Que lorgnent avec convoitise toutes les factions rivales.[...]

La Libye accuse le Soudan "d'armer des groupes terroristes"

Le Soudan est accusé par les autorités libyennes d'avoir livré des armes à des milices islamistes sur la base aéroportuaire de Maitiga, à Tripoli.[...]

Ali Shoaieb Emhemed : "Non à une intervention armée étrangère en Libye"

De passage à Paris, le vice-président libyen de la Chambre des représentants, Ali Shoaieb Emhemed, a répondu aux question de Jeune Afrique sur la situation de son pays. Entretien.[...]

États-Unis : trois hommes inculpés pour l'assassinat de l'artiste Bilal Berreni, alias Zoo Project

La justice américaine a annoncé, mercredi, l’inculpation de trois hommes pour le meurtre, en juillet 2013, de l’artiste franco-algérien Bilal Berreni, plus connu sous le pseudonyme "Zoo [...]

L'ONU étudie des sanctions contre les miliciens libyens

Gel des avoirs à l'étranger et interdiction de voyager : l'ONU planche sur des sanctions à prendre contre les miliciens qui s'opposent au nouveau Parlement libyen élu en juin.[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

Libye : le gouvernement admet avoir perdu le contrôle de Tripoli

Le gouvernement démissionnaire libyen, exilé dans l’Est, a reconnu dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi ne plus contrôler les ministères et services de[...]

Libye : violents combats à Benghazi, l'aéroport touché

De violents entre les forces du général rebelle Khalifa Haftar et des miliciens islamistes ont fait samedi au moins dix morts à Benghazi, la grande ville de l'est de la Libye. L'aéroport a[...]

Libye : Mohamed Ali Ghatous kidnappé à Misrata

L'ex-directeur de cabinet de l'ancien Premier ministre libyen Ali Zeidan, Mohamed Ali Ghatous, a été kidnappé le 19 août.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex