Extension Factory Builder
17/01/2012 à 16:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hillary Clinton et Alassane Ouattara à Abidjan, le 17 janvier 2012. Hillary Clinton et Alassane Ouattara à Abidjan, le 17 janvier 2012. © AFP

En visite à Abidjan, la secrétaire d’État américaine Hilary Clinton a affiché son optimisme envers la Côte d’Ivoire, et salué un "retour porteur d’espérance à la paix" suite à la crise postélectorale, tout en notant le travail qu’il restait à accomplir pour rétablir le dialogue politique.

« Je veux dire mon admiration pour les progrès que votre pays fait, son retour progressif et porteur d'espérance à la paix et à la sécurité ». C’est en ces termes que Hilary Clinton, la secrétaire d’État américaine, s’est adressée au peuple ivoirien mardi 17 janvier, lors d’une conférence de presse avec le président Alassane Ouattara.

En visite dans le pays depuis la première fois depuis la crise postélectorale de 2010-2011, l’américaine a salué un « moment historique » en Côte d’Ivoire, même s’il reste encore « beaucoup de travail » à effectuer pour renforcer la démocratie.

« C'est une période excitante pour la Côte d'Ivoire comme pour l'Afrique de l'Ouest », a estimé Hilary Clinton, faisant référence aux dernières élections présidentielles au Nigeria, au Niger, en Guinée et au Liberia.

Lors des quatre mois de crise postélectorale puis de guerre civile qui ont fait 3 000 morts en Côte d’Ivoire, les États-Unis ont été, aux côtés de la France et de l’ONU, les principaux alliés d’Alassane Ouattara durant son bras-de-fer avec l'ex-président Laurent Gbagbo, qui refusait de se retirer après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010.

"Inclure toutes les voix"

La secrétaire d’État américaine a noté « la rapidité avec laquelle le pays est passé de la violence et du conflit du printemps dernier aux élections législatives réussies de décembre ». Toutefois, Hilary Clinton a estimé qu’il fallait tout mettre en œuvre pour rétablir le dialogue entre les différentes forces politiques. Si elles ne sont pas totalement rompues, les discussions entre le nouveau pouvoir et le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo qui a boycotté les législatives, restent limitées.

« Sécuriser ces gains pour la démocratie, la prospérité et la sécurité - pour les gens d'ici comme pour vos voisins - demandera beaucoup de travail. Il sera particulièrement important d'inclure toutes les voix, y compris celles qui sont discordantes, dans le dialogue politique », a clamé Hilary Clinton.

En réponse, Alassane Ouattara a fait part de sa « ferme volonté de construire un État de droit, avec une justice impartiale, et respecteux des droits humains ».

Résolument optimiste, la secrétaire d’État a rappelé que le président américain Barack Obama, tout comme elle-même, ne doutaient pas « que la Côte d'Ivoire (puisse) être de nouveau le moteur de la croissance économique pour les Ivoiriens mais aussi pour la région ».

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

CAN 2015 : La Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

CAN 2015 : La Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront départag&[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour déclencher la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120117145259 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120117145259 from 172.16.0.100