Extension Factory Builder
17/01/2012 à 16:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hillary Clinton et Alassane Ouattara à Abidjan, le 17 janvier 2012. Hillary Clinton et Alassane Ouattara à Abidjan, le 17 janvier 2012. © AFP

En visite à Abidjan, la secrétaire d’État américaine Hilary Clinton a affiché son optimisme envers la Côte d’Ivoire, et salué un "retour porteur d’espérance à la paix" suite à la crise postélectorale, tout en notant le travail qu’il restait à accomplir pour rétablir le dialogue politique.

« Je veux dire mon admiration pour les progrès que votre pays fait, son retour progressif et porteur d'espérance à la paix et à la sécurité ». C’est en ces termes que Hilary Clinton, la secrétaire d’État américaine, s’est adressée au peuple ivoirien mardi 17 janvier, lors d’une conférence de presse avec le président Alassane Ouattara.

En visite dans le pays depuis la première fois depuis la crise postélectorale de 2010-2011, l’américaine a salué un « moment historique » en Côte d’Ivoire, même s’il reste encore « beaucoup de travail » à effectuer pour renforcer la démocratie.

« C'est une période excitante pour la Côte d'Ivoire comme pour l'Afrique de l'Ouest », a estimé Hilary Clinton, faisant référence aux dernières élections présidentielles au Nigeria, au Niger, en Guinée et au Liberia.

Lors des quatre mois de crise postélectorale puis de guerre civile qui ont fait 3 000 morts en Côte d’Ivoire, les États-Unis ont été, aux côtés de la France et de l’ONU, les principaux alliés d’Alassane Ouattara durant son bras-de-fer avec l'ex-président Laurent Gbagbo, qui refusait de se retirer après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010.

"Inclure toutes les voix"

La secrétaire d’État américaine a noté « la rapidité avec laquelle le pays est passé de la violence et du conflit du printemps dernier aux élections législatives réussies de décembre ». Toutefois, Hilary Clinton a estimé qu’il fallait tout mettre en œuvre pour rétablir le dialogue entre les différentes forces politiques. Si elles ne sont pas totalement rompues, les discussions entre le nouveau pouvoir et le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo qui a boycotté les législatives, restent limitées.

« Sécuriser ces gains pour la démocratie, la prospérité et la sécurité - pour les gens d'ici comme pour vos voisins - demandera beaucoup de travail. Il sera particulièrement important d'inclure toutes les voix, y compris celles qui sont discordantes, dans le dialogue politique », a clamé Hilary Clinton.

En réponse, Alassane Ouattara a fait part de sa « ferme volonté de construire un État de droit, avec une justice impartiale, et respecteux des droits humains ».

Résolument optimiste, la secrétaire d’État a rappelé que le président américain Barack Obama, tout comme elle-même, ne doutaient pas « que la Côte d'Ivoire (puisse) être de nouveau le moteur de la croissance économique pour les Ivoiriens mais aussi pour la région ».

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

L'examen de 60 contrats publics accordés entre 2011 et 2013 montre que dans 95 % des cas les motifs avancés pour justifier que ces marchés soient passés de gré à gré ne sont pas fon[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat à New York organisé le 23 septembre par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

L'anniversaire de la BAD à Abidjan reporté ?

Prévu pour début novembre dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, le 50e anniversaire de la Banque africaine de développement pourrait être reporté. En cause :[...]

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex