Extension Factory Builder
16/01/2012 à 15:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping à Addis Abeba le 29 janvier 201 Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping à Addis Abeba le 29 janvier 201 © AFP

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) est arrivé lundi 16 janvier 2012 en Libye. Il s’agit de son premier voyage dans ce pays depuis la chute de l’ancien "Guide", le colonel Mouammar Kadhafi.

Première visite en « Libye libre » pour le président de la Commission de l’Union africaine (UA). Jean Ping est arrivé lundi 16 janvier 2012 à Tripoli, où il s’est entretenu, dès son arrivée, avec le ministre libyen des Affaires étrangères Achour Ben Khayal.

Les deux hommes ont évoqué divers sujets, comme l’aide de l’Union africaine à la Libye. L’organisation panafricaine entend contribuer au rétablissement de la sécurité et à la reconstruction du pays, a indiqué l’agence officielle Lana. L’amélioration des relations entre la Libye et ses voisins et le prochain sommet de l’Union africaine étaient également à l’ordre du jour.

Visite symbolique

Seconde étape pour le président de la Commission de l’UA, rencontrer le Premier ministre Abderrahim el Kib.

Cette visite, qui intervient alors que Jean Ping mène campagne pour obtenir un second mandat à la tête de l’UA, revêt un aspect symbolique après les flottements diplomatiques de l’Union africaine lors de la révolution libyenne. Jusqu’au mois de septembre 2011, l’Union africaine a toujours refusé de reconnaître le Conseil national de transition libyen, organe politique de la rébellion contre Mouammar Kadhafi, comme représentant légitime du peuple.

L’organisation panafricaine  a mené de nombreuses et vaines tentatives de médiation entre Mouammar Kadhafi et la rébellion, avant de finalement reconnaître le CNT.  L’ancien « Guide » libyen avait largement participé à la naissance de l’UA, lui qui espérait créer puis diriger les États-Unis d’Afrique.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : des islamistes armés s'emparent de deux champs pétrolifères

Libye : des islamistes armés s'emparent de deux champs pétrolifères

Des islamistes radicaux se sont emparés mardi des deux champs pétrolifères d'Al-Bahi et Al-Mabrouk, situés dans le centre du pays. Ils menacent désormais celui d'Al-Dahra.[...]

Reprise jeudi au Maroc du dialogue pour une sortie de crise en Libye

Après l'annulation d'une réunion la semaine dernière, un nouveau round de dialogue entre les deux parlements rivaux en Libye, celui reconnu par la communauté internationale et le Congrès[...]

Libye : le général Khalifa Haftar nommé commandant général de l'armée

Le général Khalifa Haftar a été nommé à la tête de l'armée libyenne, a annoncé lundi le président du Parlement reconnu par la communauté internationale,[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Attention : dangers

J'ai la curieuse et désagréable impression que notre pauvre monde ressemble en ce moment à un avion sans pilote, alors qu'il est entré dans une zone de turbulences. Comment ne pas en être[...]

Libye : qui arrêtera Daesh ?

D'un côté, un pays déchiré par les milices, squatté par l'État islamique et sur lequel prétendent régner deux gouvernements. De l'autre, des voisins africains et des[...]

Libye : suspension du dialogue pour une sortie de crise

Le Parlement libyen siégeant à Tobrouk (Est), reconnu par la communauté internationale, a décidé lundi de suspendre sa participation au dialogue sur une sortie de crise parrainé par[...]

Libye : attentat de l'EI contre la résidence de l'ambassadeur iranien, pas de victimes

La résidence de l'ambassadeur iranien à Tripoli, la capitale libyenne désertée par la majorité des diplomates étrangers, a été visée dimanche par un double attentat,[...]

Libye : un nouveau foyer jihadiste qui inquiète l'Europe et les pays voisins

Aux portes de l'Europe, le nouveau foyer jihadiste qui se développe en Libye alimente les pires craintes du Vieux continent mais inquiète aussi les voisins immédiats du pays, qui craignent un renforcement de[...]

Libye : 195 égyptiens évacués via la Tunisie

195 ressortissants égyptiens ont fui lundi la Libye en direction de la Tunisie après l’assassinat de 21 chrétiens coptes par le groupe État islamique (EI). Le gouvernement tunisien craint[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120116150759 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120116150759 from 172.16.0.100