Extension Factory Builder
12/01/2012 à 08:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Quelques uns des pro-Gbagbo exilés : Assoa Adou, Amos Beonaho, Marcel Gossio et Ouattara Gnonzié. Quelques uns des pro-Gbagbo exilés : Assoa Adou, Amos Beonaho, Marcel Gossio et Ouattara Gnonzié. © Glez

L'argent : neuf mois après la chute de Laurent Gbagbo, les ex-caciques de son régime dont les avoirs ont été gelés commencent à en manquer. Ceux-ci accusent la justice ivoirienne d'être responsable de la mort en exil de Paul-Antoine Bohoun Bouabré, qui n'aurait selon eux pas eu les moyens de se soigner "convenablement".

La mort à Jérusalem de Paul-Antoine Bohoun Bouabré, ex-grand argentier de l'État sous Laurent Gbagbo et ponte du Front populaire ivoirien (FPI), en exil à Jérusalem depuis la chute de l'ancien président et en attente d’une greffe de reins, remet sur la table la question du gel de certains avoirs de pro-Gbagbo.

« Je pense que si ses comptes bancaires, par injustice et méchanceté gratuite, n’avaient pas été gelés, il aurait pu disposer de ressources financières nécessaires pour se faire soigner convenablement. Je prie profondément depuis ce matin pour lui, pour Léa sa femme, pour ses enfants, pour sa famille et  pour ses amis », écrit Lia Bi Douayoua, ex-ministre des Télécommunications en exil au Ghana, dans un communiqué de presse publié quelques heures après la mort en Israël de Paul Antoine Bohoun Bouabré, dont il était proche.

Ce faisant, il a jeté un pavé dans la marre. Depuis mercredi, de nombreux proches de l’un de Bohoun Bouabré profitent du décès de ce dernier pour élever la voix et dénoncer le gel des avoirs des pro-Gbagbo qui dure depuis neuf mois. En mai 2011, Simplice Kouadio Koffi, procureur du Plateau (Abidjan) avait rendu public une liste de 148 personnalités pro-Gbagbo, dont 130 civils, dont les avoirs bancaires étaient bloqués.

"Fruit des infractions"

Après deux mois d’enquête préliminaire, le parquet du Plateau avait levé la mesure de gel des avoirs pour 31 mis en cause. De façon individuelle, d’autres personnalités ont bénéficié de la même décision. Pas les caciques du camp Gbagbo, poursuivis pour diverses infractions allant des crimes économiques à l’atteinte à la sûreté de l'État. La justice avait expliqué que ces avoirs « pourraient être les fruits des infractions poursuivies » dans le cadre des crimes économiques présumés.

La polémique sur les avoirs des pro-Gbagbo avait été par ailleurs relancée après que la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré la semaine dernière que Laurent Gbagbo, poursuivi pour crimes contre l’humanité, allait bénéficier provisoirement de l’aide judiciaire qu’elle accorde aux suspects indigents, « dans l’attente des résultats de l’enquête sur sa situation financière ». « Où sont les crimes économiques ? » s’est interrogé Notre Voie, le journal officiel du FPI. Une question que les proches de Paul Antoine Bohoun Bouabré, se posent aussi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le 'miracle' économique à l'épreuve

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120112081741 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120112081741 from 172.16.0.100