Extension Factory Builder
12/01/2012 à 08:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Quelques uns des pro-Gbagbo exilés : Assoa Adou, Amos Beonaho, Marcel Gossio et Ouattara Gnonzié. Quelques uns des pro-Gbagbo exilés : Assoa Adou, Amos Beonaho, Marcel Gossio et Ouattara Gnonzié. © Glez

L'argent : neuf mois après la chute de Laurent Gbagbo, les ex-caciques de son régime dont les avoirs ont été gelés commencent à en manquer. Ceux-ci accusent la justice ivoirienne d'être responsable de la mort en exil de Paul-Antoine Bohoun Bouabré, qui n'aurait selon eux pas eu les moyens de se soigner "convenablement".

La mort à Jérusalem de Paul-Antoine Bohoun Bouabré, ex-grand argentier de l'État sous Laurent Gbagbo et ponte du Front populaire ivoirien (FPI), en exil à Jérusalem depuis la chute de l'ancien président et en attente d’une greffe de reins, remet sur la table la question du gel de certains avoirs de pro-Gbagbo.

« Je pense que si ses comptes bancaires, par injustice et méchanceté gratuite, n’avaient pas été gelés, il aurait pu disposer de ressources financières nécessaires pour se faire soigner convenablement. Je prie profondément depuis ce matin pour lui, pour Léa sa femme, pour ses enfants, pour sa famille et  pour ses amis », écrit Lia Bi Douayoua, ex-ministre des Télécommunications en exil au Ghana, dans un communiqué de presse publié quelques heures après la mort en Israël de Paul Antoine Bohoun Bouabré, dont il était proche.

Ce faisant, il a jeté un pavé dans la marre. Depuis mercredi, de nombreux proches de l’un de Bohoun Bouabré profitent du décès de ce dernier pour élever la voix et dénoncer le gel des avoirs des pro-Gbagbo qui dure depuis neuf mois. En mai 2011, Simplice Kouadio Koffi, procureur du Plateau (Abidjan) avait rendu public une liste de 148 personnalités pro-Gbagbo, dont 130 civils, dont les avoirs bancaires étaient bloqués.

"Fruit des infractions"

Après deux mois d’enquête préliminaire, le parquet du Plateau avait levé la mesure de gel des avoirs pour 31 mis en cause. De façon individuelle, d’autres personnalités ont bénéficié de la même décision. Pas les caciques du camp Gbagbo, poursuivis pour diverses infractions allant des crimes économiques à l’atteinte à la sûreté de l'État. La justice avait expliqué que ces avoirs « pourraient être les fruits des infractions poursuivies » dans le cadre des crimes économiques présumés.

La polémique sur les avoirs des pro-Gbagbo avait été par ailleurs relancée après que la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré la semaine dernière que Laurent Gbagbo, poursuivi pour crimes contre l’humanité, allait bénéficier provisoirement de l’aide judiciaire qu’elle accorde aux suspects indigents, « dans l’attente des résultats de l’enquête sur sa situation financière ». « Où sont les crimes économiques ? » s’est interrogé Notre Voie, le journal officiel du FPI. Une question que les proches de Paul Antoine Bohoun Bouabré, se posent aussi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en f&eac[...]

Football : Drogba quitte Chelsea mais ne prend pas sa retraite

 Le buteur ivoirien Didier Drogba, 37 ans, a annoncé dimanche qu'il quitterait Chelsea à la fin de la saison et qu'il entendait jouer encore un an au moins dans un autre club avant de prendre sa retraite.[...]

Football : Hervé Renard, attendu à Lille, se sépare de la Côte d'Ivoire

 Le Français Hervé Renard, attendu à Lille, n'est plus le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, qu'il a mené au titre continental en février, a-t-on appris vendredi auprès[...]

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Le FPI n'est pas divisé"

Pascal Affi N'Guessan, le chef du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, secoué par des divisions internes, a lancé un appel au rassemblement au sein du Front Populaire Ivoirien, vendredi, à[...]

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'Guessan désigné candidat du FPI à la présidentielle

Le 4e congrès extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI) a entériné vendredi la candidature de Pascal Affi N'Guessan à la présidentielle d'octobre.[...]

Côte d'Ivoire : le prix de l'électricité augmente, les consommateurs grognent

Le prix de l'électricité va augmenter en Côte d'Ivoire à partir du 1er juin. Les consommateurs, mécontents, craignent que cette hausse ne se répercute sur le prix des produits de la vie[...]

Côte d'Ivoire : Soro à Casablanca sans... Bakayoko

Tous les deux invités, seul Guillaume Soro a finalement fait le déplacement à Casablanca pour le mariage d'Assaita Chaffi, l'une des filles de Moustapha Chaffi, le conseiller spécial de Blaise [...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Football : Renard à Abidjan pour acter son départ de Côte d'Ivoire, 400 000 euros en jeu

Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, et le club de Lille (Losc) sont tombés d’accord pour entamer une collaboration à partir de la saison 2015-2016. La signature[...]

Côte d'Ivoire : Gbagbo-Affi, l'émissaire de la dernière chance

La crise au sein du Front populaire ivoirien (FPI) continue, mais certains n'ont pas perdu l'espoir de réconcilier Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo. [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers