Extension Factory Builder
10/01/2012 à 07:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Guy-André Kieffer a disparu le 16 avril 2004, sur un parking d'Abidjan. Guy-André Kieffer a disparu le 16 avril 2004, sur un parking d'Abidjan. © AFP

Les restes d’un homme qui pourrait être Guy-André Kieffer ont été exhumés en Côte d’Ivoire. Dans l’attente des résultats des expertises ADN, les interrogations fusent sur l’identité de la victime.

Dougnon Adé est un paysan ivoirien. Il habite le village de Yaokro, à quelque 360 km à l'ouest d'Abidjan. Vendredi dernier, il a participé à l'exhumation d’une dépouille qui pourrait être celle de Guy-André Kieffer, disparu en avril 2004. Les résultats des analyses ADN sont attendus mardi ou mercredi.

Près d'un cours d'eau noirâtre, enjambé par un pont, deux trous fraîchement creusés. « Voilà, c'est ici », lance le sexagénaire. « La tête était là-bas », côté pont, « et puis les pieds ici », côté piste, poursuit-t-il.

« Le corps était là depuis un moment et d'un coup tout le monde s'intéresse à ça », s'étonne l'un des jeunes qui accompagnent Dougnon Adé. Question pertinente restée pour l’heure sans réponse. La date à laquelle le corps a été trouvée n’est pas connue avec précision par les habitants. Il est là depuis « au moins cinq ans », affirme le chef du village, Ernest Allou Kouamé. Mais nul ne sait qui l’a amené là.

"Un corps dans l'eau"

Konan N'Goran, un planteur trentenaire, affirme avoir découvert le corps. « C'était pendant la saison sèche, je suis allé au champ. À mon retour du champ je suis allé au bord de l'eau », raconte-t-il. Sur place, il voit « trois bougies et une machette bien tranchante » dans les herbes puis, plus loin « un corps dans l'eau ».

« Il était pratiquement nu, je ne sais pas si c'est son habit qu'ils ont pris et ont attaché à son cou. C'était un samedi », poursuit-il. Lui et d'autres villageois prétendent que l'homme était noir. Mais Dougnon Adé, qui était de ceux qui l'ont par la suite inhumé, est catégorique : « c'est un homme blanc » et « grand », assure le paysan. Mais sur « son corps, ils ont mis quelque chose dessus », comme du « vernis » ou de la « peinture », explique-t-il. Pour dissimuler la couleur de la peau du cadavre ?

Le chef de Yaokro s'était rendu à la gendarmerie de Saïoua pour signaler la macabre découverte. « Elle est venue avec deux agents et un médecin faire les constats. Ils m'ont demandé d'avertir les villages qui sont proches pour qu'ils viennent regarder le corps ». « Ils ne l'ont pas reconnu », alors les gendarmes « ont demandé de l'enterrer », se souvient Ernest Allou Kouamé. « C'est comme ça que ça s'est passé ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

En attendant de se prononcer définitivement, la chambre spéciale qui arbitre le désaccord entre la Côte d'Ivoire et le Ghana sur leur frontière maritime a rendu des mesures conservatoires, le 25 a[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara investi candidat de la coalition au pouvoir pour la présidentielle

Le président sortant Alassane Ouattara a été investi samedi à Abidjan "candidat unique" de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire pour l'élection présidentielle[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara va demander la levée totale de l'embargo sur les armes

Le président ivoirien Alassane Ouattara demandera, au lendemain de la présidentielle d'octobre prochain, la levée totale de l'embargo de l'ONU sur les armes que subit son pays depuis 2004, a-t-on appris[...]

Journée mondiale contre le paludisme : la Côte d'Ivoire à l'heure de la moustiquaire

Au bout d'une longue file d'attente, la distribution de moustiquaires se déroule dans le calme à Abidjan: la Côte d'Ivoire, l'un des pays les plus touchés par le paludisme, tente de combler son retard[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Côte d'Ivoire - Hervé Renard : "Personnellement, il me manque deux primes"

L’affaire des primes non versées aux champions d’Afrique ivoiriens prend de grosses proportions en Côte d’Ivoire. Hervé Renard, le sélectionneur des Éléphants qui est[...]

Côte d'Ivoire : où sont passées les primes de la CAN 2015 ?

Gros malaise entre la FIF, le gouvernement et le Trésor public ivoiriens. Une grande partie des primes des Éléphants victorieux de la CAN 2015 se serait volatilisée : plus de 700 millions de F CFA sont[...]

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs a choisi le Cameroun pour lancer ses activités, le 23 avril. Opérationnel en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Ouganda, ce portail d'offres d'emploi développé par[...]

Kaaris, un rappeur sur le ring

Kaaris, Français d'origine ivoirienne, entend bien sonner le rap français à coup de punchlines dévastatrices.[...]

La Chine "offre" un stade olympique de 50 milliards de F CFA à la Côte d'Ivoire

Payé et construit par la Chine, le futur stade de la CAN 2021 sera bâti à Ebimpé dans la banlieue nord d'Abidjan. Mais on ne connaît pas les contreparties obtenues par le partenaire financier de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120110072242 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120110072242 from 172.16.0.100