Extension Factory Builder
10/01/2012 à 07:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Guy-André Kieffer a disparu le 16 avril 2004, sur un parking d'Abidjan. Guy-André Kieffer a disparu le 16 avril 2004, sur un parking d'Abidjan. © AFP

Les restes d’un homme qui pourrait être Guy-André Kieffer ont été exhumés en Côte d’Ivoire. Dans l’attente des résultats des expertises ADN, les interrogations fusent sur l’identité de la victime.

Dougnon Adé est un paysan ivoirien. Il habite le village de Yaokro, à quelque 360 km à l'ouest d'Abidjan. Vendredi dernier, il a participé à l'exhumation d’une dépouille qui pourrait être celle de Guy-André Kieffer, disparu en avril 2004. Les résultats des analyses ADN sont attendus mardi ou mercredi.

Près d'un cours d'eau noirâtre, enjambé par un pont, deux trous fraîchement creusés. « Voilà, c'est ici », lance le sexagénaire. « La tête était là-bas », côté pont, « et puis les pieds ici », côté piste, poursuit-t-il.

« Le corps était là depuis un moment et d'un coup tout le monde s'intéresse à ça », s'étonne l'un des jeunes qui accompagnent Dougnon Adé. Question pertinente restée pour l’heure sans réponse. La date à laquelle le corps a été trouvée n’est pas connue avec précision par les habitants. Il est là depuis « au moins cinq ans », affirme le chef du village, Ernest Allou Kouamé. Mais nul ne sait qui l’a amené là.

"Un corps dans l'eau"

Konan N'Goran, un planteur trentenaire, affirme avoir découvert le corps. « C'était pendant la saison sèche, je suis allé au champ. À mon retour du champ je suis allé au bord de l'eau », raconte-t-il. Sur place, il voit « trois bougies et une machette bien tranchante » dans les herbes puis, plus loin « un corps dans l'eau ».

« Il était pratiquement nu, je ne sais pas si c'est son habit qu'ils ont pris et ont attaché à son cou. C'était un samedi », poursuit-il. Lui et d'autres villageois prétendent que l'homme était noir. Mais Dougnon Adé, qui était de ceux qui l'ont par la suite inhumé, est catégorique : « c'est un homme blanc » et « grand », assure le paysan. Mais sur « son corps, ils ont mis quelque chose dessus », comme du « vernis » ou de la « peinture », explique-t-il. Pour dissimuler la couleur de la peau du cadavre ?

Le chef de Yaokro s'était rendu à la gendarmerie de Saïoua pour signaler la macabre découverte. « Elle est venue avec deux agents et un médecin faire les constats. Ils m'ont demandé d'avertir les villages qui sont proches pour qu'ils viennent regarder le corps ». « Ils ne l'ont pas reconnu », alors les gendarmes « ont demandé de l'enterrer », se souvient Ernest Allou Kouamé. « C'est comme ça que ça s'est passé ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

Deux grands favoris de la CAN-2015, la Côte d'Ivoire et l'Algérie, s'affrontent dimanche dans un quart de finale en forme de revanche après celui de 2010. Dans un autre match, le Ghana a quant à lui nete[...]

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague[...]

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120110072242 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120110072242 from 172.16.0.100