Extension Factory Builder
30/12/2011 à 18:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Tunisiens se classent 2e au baromètre de l'espoir personnel. Les Tunisiens se classent 2e au baromètre de l'espoir personnel. © Fethi Belaid/AFP

À l'orée de 2012, l'Afrique reste confiante dans sa réussite, indique une enquête de BVA-Gallup International. Plusieurs pays du continent se classent même dans le peloton de tête de l'optimisme économique, selon l'étude rendue publique le 23 décembre.

L'Afrique, championne du monde de l'espoir économique ? C'est ce que révèle l'enquête annuelle BVA-Gallup International, réalisée entre le 26 octobre et le 13 décembre 2011 pour le quotidien français Le Parisien/Aujourd'hui en France. Quelque 51 000 personnes ont été interrogées dans 51 pays, dont huit du continent. Et parmi ces derniers, cinq se classent parmi les 10 plus optimistes !

La question posée par les enquêteurs était la suivante : «  Vous personnellement, pensez-vous que par rapport à cette année, l’année 2012 sera une année de prospérité économique, une année de difficultés économiques ou sera-t-elle semblable à cette année ? »

La palme de la confiance en l'avenir revient au Nigeria, qui conserve sa place de champion. Avec un indicateur de + 80 (l'indice correspond au solde des réponses optimistes/pessimistes, pour une moyenne mondiale de -3), le pays gagne même 10 points par rapport à l'an dernier. Malgré la violence et les tensions politiques qui règnent, et notamment l'extension de la menace islamiste de Boko Haram s'accompagnant du spectre d'un conflit religieux, les Nigérians restent sûrs de leur développement. Seuls 6 % de ceux interrogés dans le cadre du « baromètre » pensent que 2012 sera marquée par des « difficultés économiques ».

Voir le tableau publié sur leParisien.fr (cliquez sur la carte pour aggrandir)

Essor nigérian

Et même si 70% des Nigérians vivent aujourd'hui sous le seuil de pauvreté, nombreux sont ceux qui croient en un avenir meilleur. De fait, le pays est en plein essor : troisième économie du continent, bientôt la deuxième devant l'Égypte, premier producteur de pétrole au sud du Sahara... Et même si l'économie reste trop indépendante des hydrocarbures (le secteur assure 80% des ressources de l'État) - la production de brut est en augmentation. Conséquence : la croissance reste soutenue : 6,9 % en 2011, selon les projections du FMI.

Le produit national brut (PNB) pourrait même atteindre les 400 milliards de dollars d'ici la fin de la décennie et l'économie nigériane dépasser en 2025 celle de l'Afrique du Sud, note dans le journal Le Monde Jean-Philippe Rémy, qui cite une note de Morgan Stanley à Johannesburg. Les Nigérians ont donc de solides raisons de croire en leur bonne étoile, tout en caressant peut être le rêve de devenir un jour le nouveau Aliko Dangote, l'homme le plus riche du continent.

Malgré des prévisions économiques alarmistes, la Tunisie garde le moral et se classe 6e.

Autre surprise dans les résultats du baromètre : la Tunisie. Malgré des prévisions économiques très mauvaises, le pays de la première révolution arabe garde le moral. Le gouverneur de la Banque centrale, Mustapha Kamel Nabli l'a annoncé au mois de décembre : le pays connaîtra en 2011 une croissance nulle, et évitera de justesse la récession. Mais c'est l'explosion du taux de chômage qui inquiète, celui-ci devant bientôt dépasser les 18%.

Solde 2011 du baromètre de l'espoir économique. Cliquez sur la carte pour l'aggrandir.

(crédit : BVA/Gallup International pour Le Parisien/Ajourd'hui en France)

Fierté révolutionnaire en Tunisie

Le secteur touristique a connu sa pire année depuis 60 ans, les inégalités régionales se creusent et les revendications sociales des Tunisiens ne font que croître. Pourtant, le pays se classe au 6e rang mondial de l'espoir économique, un sentiment qui se conjugue donc à merveille avec la fierté révolutionnaire.

Mieux : la Tunisie se classe parmi les champions de l'espoir personnel. L'enquête proposait également aux sondés de répondre à cette question : « À propos de votre situation personnelle, pensez-vous que 2012 sera une année meilleure ou moins bonne que 2011 ? » La Tunisie rafle la seconde position mondiale en nombre de réponses positives, avec un indice de +64.

Autres États dont la population croit fermement en un bel avenir : le Cameroun, le Ghana, mais aussi le tout nouveau Soudan du Sud, qui se classent respectivement 7e, 3e et 5e du classement. Le lion camerounais, locomotive de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) en dépit d'un taux de croissance à la traîne, rêve donc déjà de son prochain réveil. Les promesses du chef d'État Paul Biya de faire accéder son pays au rang de pays émergent à l'horizon 2035 ont-elles convaincu les Camerounais ?

La France détient son « record historique » de la déprime en 35 ans d'enquêtes.

Sombre performance

Quant au Ghana, il continue sur la voie du succès avec une croissance à deux chiffres (13,5%) prévue pour 2011 par le FMI. Une performance qui semble rassurer la population. « Les tendances observées les années précédentes se confirment bien, conclut l’étude : l’Europe mène le bal du désespoir suivie par l’Amérique du Nord. Le reste du monde, l’Afrique en tête, reste majoritairement optimiste. »

À noter que la tâche la plus sombre sur ce tableau provient une nouvelle fois... de la France, championne du monde du pessimisme. Ce serait même son « record historique » de la déprime en 35 ans d'enquêtes, note l'étude. Quelque 81% des Français interrogés n'ont pas le moindre espoir que la crise actuelle connaisse une issue positive. Même en 1978, lors du 2e choc pétrolier, ils se montraient plus optimistes qu’aujourd’hui.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Cameroun : 3 soldats tchadiens et 123 islamistes tués lors d'attaques de Boko Haram

Cameroun : 3 soldats tchadiens et 123 islamistes tués lors d'attaques de Boko Haram

Trois soldats tchadiens ont été tués lors d'attaques menées par le groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun, selon un communiqué de l'armée tchadienne pr&eacu[...]

Largement consacré à Boko Haram, le sommet de l'UA s'est ouvert à Addis-Abeba

Le 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africain (UA) s'est ouvert ce vendredi matin à Addis-Abeba. Un de ses objectifs annoncé est la concrétisation d'une force multinationale[...]

"Time is now" : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

Annoncé depuis plusieurs mois, le titre Times is now de Youssou Ndour et J. Martins a été mis en ligne lundi. Visionné sur Youtube par plus de 30 000 personnes en seulement quatre jours, il appelle[...]

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

La lutte contre Boko Haram est LE sujet du sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba. Dernières nouvelles du front.[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Nigeria : Goodluck Jonathan à la reconquête du sud, à deux semaines de la présidentielle

À deux semaines de la présidentielle, Goodluck Jonathan, candidat à sa réélection, a poursuivi mercredi sa campagne dans le sud du Nigeria, région où se concentre la production[...]

L'UA souhaite une force multinationale de 7500 hommes contre Boko Haram

Le conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine s'est fermement engagé jeudi soir en faveur de la création d'une force multinationale contre Boko Haram. Les dirigeants africains plaident aussi[...]

Boko Haram : selon Amnesty, Abuja savait que Baga et Monguno étaient visées

L'armée nigériane aurait été avertie à plusieurs reprises de l'imminence des attaques de Boko Haram contre Baga et Monguno, qui ont fait des centaines de morts début janvier. les[...]

Boko Haram : des survivants du massacre de Baga racontent

Boko Haram poursuit son avancée dans le nord-est du Nigeria. Une percée qui n'est pas sans conséquence sur les populations civiles, principales victimes des exactions du groupe islamiste. Témoignages[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111230163020 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111230163020 from 172.16.0.100