Extension Factory Builder
30/12/2011 à 18:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Tunisiens se classent 2e au baromètre de l'espoir personnel. Les Tunisiens se classent 2e au baromètre de l'espoir personnel. © Fethi Belaid/AFP

À l'orée de 2012, l'Afrique reste confiante dans sa réussite, indique une enquête de BVA-Gallup International. Plusieurs pays du continent se classent même dans le peloton de tête de l'optimisme économique, selon l'étude rendue publique le 23 décembre.

L'Afrique, championne du monde de l'espoir économique ? C'est ce que révèle l'enquête annuelle BVA-Gallup International, réalisée entre le 26 octobre et le 13 décembre 2011 pour le quotidien français Le Parisien/Aujourd'hui en France. Quelque 51 000 personnes ont été interrogées dans 51 pays, dont huit du continent. Et parmi ces derniers, cinq se classent parmi les 10 plus optimistes !

La question posée par les enquêteurs était la suivante : «  Vous personnellement, pensez-vous que par rapport à cette année, l’année 2012 sera une année de prospérité économique, une année de difficultés économiques ou sera-t-elle semblable à cette année ? »

La palme de la confiance en l'avenir revient au Nigeria, qui conserve sa place de champion. Avec un indicateur de + 80 (l'indice correspond au solde des réponses optimistes/pessimistes, pour une moyenne mondiale de -3), le pays gagne même 10 points par rapport à l'an dernier. Malgré la violence et les tensions politiques qui règnent, et notamment l'extension de la menace islamiste de Boko Haram s'accompagnant du spectre d'un conflit religieux, les Nigérians restent sûrs de leur développement. Seuls 6 % de ceux interrogés dans le cadre du « baromètre » pensent que 2012 sera marquée par des « difficultés économiques ».

Voir le tableau publié sur leParisien.fr (cliquez sur la carte pour aggrandir)

Essor nigérian

Et même si 70% des Nigérians vivent aujourd'hui sous le seuil de pauvreté, nombreux sont ceux qui croient en un avenir meilleur. De fait, le pays est en plein essor : troisième économie du continent, bientôt la deuxième devant l'Égypte, premier producteur de pétrole au sud du Sahara... Et même si l'économie reste trop indépendante des hydrocarbures (le secteur assure 80% des ressources de l'État) - la production de brut est en augmentation. Conséquence : la croissance reste soutenue : 6,9 % en 2011, selon les projections du FMI.

Le produit national brut (PNB) pourrait même atteindre les 400 milliards de dollars d'ici la fin de la décennie et l'économie nigériane dépasser en 2025 celle de l'Afrique du Sud, note dans le journal Le Monde Jean-Philippe Rémy, qui cite une note de Morgan Stanley à Johannesburg. Les Nigérians ont donc de solides raisons de croire en leur bonne étoile, tout en caressant peut être le rêve de devenir un jour le nouveau Aliko Dangote, l'homme le plus riche du continent.

Malgré des prévisions économiques alarmistes, la Tunisie garde le moral et se classe 6e.

Autre surprise dans les résultats du baromètre : la Tunisie. Malgré des prévisions économiques très mauvaises, le pays de la première révolution arabe garde le moral. Le gouverneur de la Banque centrale, Mustapha Kamel Nabli l'a annoncé au mois de décembre : le pays connaîtra en 2011 une croissance nulle, et évitera de justesse la récession. Mais c'est l'explosion du taux de chômage qui inquiète, celui-ci devant bientôt dépasser les 18%.

Solde 2011 du baromètre de l'espoir économique. Cliquez sur la carte pour l'aggrandir.

(crédit : BVA/Gallup International pour Le Parisien/Ajourd'hui en France)

Fierté révolutionnaire en Tunisie

Le secteur touristique a connu sa pire année depuis 60 ans, les inégalités régionales se creusent et les revendications sociales des Tunisiens ne font que croître. Pourtant, le pays se classe au 6e rang mondial de l'espoir économique, un sentiment qui se conjugue donc à merveille avec la fierté révolutionnaire.

Mieux : la Tunisie se classe parmi les champions de l'espoir personnel. L'enquête proposait également aux sondés de répondre à cette question : « À propos de votre situation personnelle, pensez-vous que 2012 sera une année meilleure ou moins bonne que 2011 ? » La Tunisie rafle la seconde position mondiale en nombre de réponses positives, avec un indice de +64.

Autres États dont la population croit fermement en un bel avenir : le Cameroun, le Ghana, mais aussi le tout nouveau Soudan du Sud, qui se classent respectivement 7e, 3e et 5e du classement. Le lion camerounais, locomotive de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) en dépit d'un taux de croissance à la traîne, rêve donc déjà de son prochain réveil. Les promesses du chef d'État Paul Biya de faire accéder son pays au rang de pays émergent à l'horizon 2035 ont-elles convaincu les Camerounais ?

La France détient son « record historique » de la déprime en 35 ans d'enquêtes.

Sombre performance

Quant au Ghana, il continue sur la voie du succès avec une croissance à deux chiffres (13,5%) prévue pour 2011 par le FMI. Une performance qui semble rassurer la population. « Les tendances observées les années précédentes se confirment bien, conclut l’étude : l’Europe mène le bal du désespoir suivie par l’Amérique du Nord. Le reste du monde, l’Afrique en tête, reste majoritairement optimiste. »

À noter que la tâche la plus sombre sur ce tableau provient une nouvelle fois... de la France, championne du monde du pessimisme. Ce serait même son « record historique » de la déprime en 35 ans d'enquêtes, note l'étude. Quelque 81% des Français interrogés n'ont pas le moindre espoir que la crise actuelle connaisse une issue positive. Même en 1978, lors du 2e choc pétrolier, ils se montraient plus optimistes qu’aujourd’hui.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Alors que la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont sévèrement touchés, le géant régional qu'est le Nigeria est jusqu'ici parvenu à empêcher le virus Ebola de se p[...]

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

"L'épidémie (d'Ebola) a été stoppée au Nigeria. Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a[...]

Nigeria : débarrassé d'Ebola, le pays est "mieux préparé" en cas de nouvelle épidémie

Trois mois après l'arrivée au Nigeria du premier malade d'Ebola, l'épidémie, enrayée, a fait un nombre limité de victimes dans le pays le plus peuplé d'Afrique grâce[...]

Nigeria : les lycéennes enlevées bientôt libres après un "accord" avec Boko Haram

Les proches des lycéennes enlevées au Nigeria osaient à peine exprimer samedi leur joie de les voir bientôt libres, au lendemain de l'annonce d'un accord de cessez-le-feu avec le groupe islamiste[...]

Boko Haram : le cessez-le-feu prévoit bien la libération des lycéennes

Le cessez-le-feu entre le Nigeria et Boko Haram prévoit bien la libération de plus de 200 lycéennes enlevées il y a six mois par le groupe islamiste armé, a affirmé samedi le[...]

Nigeria : cessez-le-feu avec Boko Haram, incertitude sur le sort des lycéennes

L'incertitude demeurait samedi sur la libération de plus de 200 lycéennes dont l'enlèvement mi-avril avait suscité un émoi international, au lendemain de l'annonce par le Nigeria d'un accord de[...]

Nigeria : le gouvernement annonce un accord avec Boko Haram sur la libération des lycéennes

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, prévoyant la libération des 219 lycéennes enlevées le 14 avril dernier à[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Football : le sélectionneur nigérian, Stephen Keshi, démis de ses fonctions

Son équipe a gagné mercredi mais cela n'a pas suffi. La fédération nigériane de football a décidé de se séparer de Stephen Keshi. Le sélectionneur avait notamment[...]

Nigeria : six mois après, que savons-nous des lycéennes kidnappées par Boko Haram ?

Six mois après l'enlèvement de plus de 200 lycéennes par le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, que sait-on du sort de ces jeunes filles ? Le point sur la situation.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers