Extension Factory Builder
23/12/2011 à 13:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'armée congolaise est déployée dans les rues de Kinshasa. L'armée congolaise est déployée dans les rues de Kinshasa. © AFP

Malgré l’interdiction de tout rassemblement en faveur d’Étienne Tshisekedi décrétée par les autorités congolaises ce vendredi 23 décembre, quelques centaines de contestataires se sont rassemblés aux abords du QG général de l’opposant et du grand stade des Martyrs de Kinshasa. La police les a dispersés avec du gaz lacrymogène et des coups de feu ont été entendus. Étienne Tshisekedi a prêté serment dans sa maison de Limete.

Ils sont « quelques centaines » de Congolais à braver l’interdiction de manifester en faveur du président autoproclamé Étienne Tshisekedi, selon la BBC. Des contestataires qui se sont regroupés dans le quartier de Limete, bastion de « Tshi-Tshi », ainsi que près du stade des Martyrs de Kinshasa, où le leader de l’UDPS, qui rejette la réélection du président Joseph Kabila investi mardi 20 décembre, a prêté serment chez lui vendredi 23 décembre devant des dizaines de partisans et des responsables de l'opposition. Prévue initialement au stade des Martyrs de Kinshasa, enceinte de 80 000 places, la prestation de serment d'Étienne Tshisekedi n'a pu s'y dérouler, l'armée y bloquant les accès.

Les forces de l’ordre congolaises, déployées partout dans la ville, ont dispersé ces manifestants avec du gaz lacrymogène et des canons à eau. Selon plusieurs témoins, de nombreuses interpellations ont également eu lieu.

Des blindés autour du stade des Martyrs

Devant la maison d’Étienne Tshisekedi, ses supporters dénoncent les agissements de la police. « Tout le peuple congolais a voté pour lui. Pourquoi ils veulent tuer le peuple congolais ? Qu'on laisse notre président sortir pour qu'on aille avec lui au stade », a déclaré l’un d’entre eux.

Si la capitale n’est pour le moment le théâtre de violences, la tension est maximale. Des blindés de la Garde républicaine et un important dispositif policier sont déployés aux abords du stade des Martyrs, le plus grand de Kinshasa avec 80 000 places.

« Regardez, ils ont déployé des chars de combat. Pour faire quoi ? Qu'ils les envoient dans l'est (du pays) où il y a la guerre. Ils doivent nous laisser protester pacifiquement. Si ça continue on va aussi appliquer la force », clame un opposant.

Une journée décisive s’avance d’ores et déjà pour le président Joseph Kabila, dont l’élection est entachée de fraudes massives. Les prochaines heures seront sous haute tension à Kinshasa. 

(Avec agences)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : on marche sur la tête !

Mais à qui pensait donc Joseph Kabila lorsqu'il a prononcé cette petite phrase - c'était à Dakar, le 29 novembre, lors du sommet de la Francophonie : "Nous sommes nombreux qui, si[...]

RDC : Anderlecht refuse de laisser N'Sakala jouer la CAN

Né en France mais d’origine congolaise (RDC), Fabrice N’Sakala avait effectué les démarches pour porter le maillot des Léopards. Mais Anderlecht, le club belge qui l’emploie, lui a[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de[...]

RDC : ça se passe comme ça, à L'Espace Ngoma de Kisangani

Créée en 2006, cette salle de spectacle est le point de ralliement des artistes boyomais. En pratique, elle sert aussi de maison de la culture et rayonne bien au-delà de Kisangani.[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

Abbé Malumalu : "En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution de la RDC soit respectée"

Faut-il organiser les scrutins locaux avant la présidentielle et les législatives de 2016 en RDC ? Non, selon l'opposition, qui redoute un report de ces échéances nationales. Oui, dit le[...]

RDC : un millier d'ex-combattants du M23 s'échappent de leur camp en Ouganda

L'armée ougandaise a confirmé mardi la fuite d'un millier d'ex-combattants du Mouvement du 23-Mars (M23) qui se sont échappés de leur camp en Ouganda lors d'une opération de rapatriement vers la[...]

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de[...]

RDC : le colonel Engangela condamné à la perpétuité pour crimes contre l'humanité

Le colonel Engangela, alias "Colonel 106", a été condamné lundi à la réclusion criminelle à perpétuité pour des crimes contre l'humanité commis entre 2005[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers