Extension Factory Builder
22/12/2011 à 12:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un agent de la Ceni, dans un bureau de compilation à Kinshasa. Un agent de la Ceni, dans un bureau de compilation à Kinshasa. © AFP

La Commission électorale nationale indépendante a décidé de suspendre la compilation des résultats des élections législatives en République démocratique du Congo, en attendant une aide technique internationale. Les résultats devraient être annoncés le 13 janvier.

Séance de rattrapage pour la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ? Sous le feu des critiques pour sa mauvaise gestion du scrutin présidentiel en République démocratique du Congo (RDC) et accusée de fraudes massives ayant permis la réélection de Joseph Kabila, l’organisation dirigée par le pasteur Ngoy Mulunda a annoncé mercredi soir la suspension de la compilation de certains résultats des législatives. En attendant la mise en place d'une aide technique internationale.

Appui technique international

Dans un communiqué, la Ceni indique qu’« en vue de garantir la transparence et la crédibilité des législatives, les opérations de compilation des résultats dans tous les centres locaux de compilation en cours de traitement, sont suspendues, en attendant l'arrivée des équipes de supervision et d'appui technique international. »

Couplé au scrutin présidentiel du 28 novembre, les élections législatives ont rassemblé 19 000 candidats pour seulement 500 sièges à pourvoir à l’Assemblée nationale. Plusieurs réclamations de partis politiques sur le processus de compilation des résultats par la Ceni avaient déjà eu lieu avant l’annonce d’une suspension du comptage des voix.

Par ailleurs, l’Union européenne avait menacé mardi 20 décembre de réévaluer son soutien au pays si des progrès ne sont pas réalisés dans le dépouillement des votes des législatives. Même son de cloche chez la chef de la diplomatie américaine Hilary Clinton qui avait dénoncé un scrutin présidentiel mal géré et manquant de transparence, en suggérant aussi une révision du processus électoral.

"Mesures d’urgence"

Jacques Djoli, vice-président de la Ceni est revenu sur la nécessité de suspendre la compilation des résultats. « Il fallait prendre des mesures d'urgence. Il faut rendre le processus beaucoup plus transparent pour éviter les désagréments de la présidentielle. »

Tenu à l’écart du processus électoral de l’élection présidentielle, la mission de l'Onu en RDC (Monusco) devrait désormais travailler en partenariat avec les équipes de la Ceni pour la compilation des résultats. Une aide salvatrice pour les autorités congolaises, mais qui n’effacera pas les zones d’ombres de ces élections dont les résultats doivent être annoncés les 13 janvier.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants congol[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

RDC - Football : Florent Ibenge, le plafond de verre et le tremplin chinois

En moins de deux ans, Florent Ibenge s’est construit une belle notoriété internationale, en qualifiant l’AS Vita Club pour la finale de la Ligue des champions 2014, puis en installant la RDC sur la[...]

RDC : pourquoi dix militants congolais sont-ils toujours sous les verrous ?

Arrêtés le 15 mars à Kinshasa, à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, dix militants congolais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111222104826 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111222104826 from 172.16.0.100