Extension Factory Builder
02/12/2011 à 15:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
George W.Bush est en déplacement sur le continent africain du 1er au 5 décembre. George W.Bush est en déplacement sur le continent africain du 1er au 5 décembre. © AFP

Dans un communiqué, Amnesty International demande à la Zambie, la Tanzanie et l’Éthiopie d’arrêter George W. Bush en visite sur le continent du 1er au 5 décembre. L'ONG de défense des droits de l'homme accuse l'ancien président américain de "crimes" et "tortures" pendant la "guerre contre le terrorisme" menée dans les années 2000.

George W. Bush arrêté sur le sol africain ? Ce scénario, grandement improbable, est  souhaité par l’ONG Amnesty International. Cette dernière accuse l’ancien président américain de « crimes » et « tortures » commis lors de sa présidence et appelle la Zambie, la Tanzanie  et l’Éthiopie, à procéder à son arrestation lors de sa venue du 1er au 5 décembre pour la promotion de programmes de lutte contre les cancers du sein et du cerveau.

« Il y a suffisamment de preuves dans le domaine public, émanant des autorités américaines et de George W. Bush lui-même, pour demander à l'Éthiopie, à la Tanzanie et à la Zambie d'ouvrir une enquête sur sa présumée responsabilité dans des actes de torture, et pour s'assurer de sa présence pendant l'enquête », a affirmé Amnesty international dans son communiqué.

Accusation de waterboarding

L’ancien président Texan est accusé d’avoir autorisé des méthodes de torture aux USA sous couvert de « guerre contre le terrorisme » dans les années 2000, notamment le waterboarding, supplice de simulation de noyade.

« La loi internationale, poursuit Amnesty, exige qu'il n'y ait aucun refuge possible pour les responsables de torture. L'Éthiopie, la Tanzanie et la Zambie doivent saisir cette opportunité de remplir leurs obligations et de mettre un terme à l'impunité dont George W. Bush a joui jusqu'à maintenant. »

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111202144502 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111202144502 from 172.16.0.100