Extension Factory Builder
30/11/2011 à 15:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La croisssance dans la zone UEMOA s'est située autour de 4% en 2011. La croisssance dans la zone UEMOA s'est située autour de 4% en 2011. © AFP

La dernière rencontre de concertation, le 23 novembre à Abidjan, entre Tiémoko Meyliet Koné, le gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et son homologue de la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC), Lucas Abaga Nchama, a ravivé la rumeur d’une possible dévaluation du franc CFA. Malgré le contexte de crise en Europe, les principaux intéressés réfutent le scénario. Explications.

Une semaine après la rencontre entre Tiémoko Meyliet Koné (BCEAO) et Lucas Abaga Nchama (BEAC), la rumeur d’une dévaluation du franc CFA consécutive à la crise de la dette souveraine européenne continue d’enflammer et de perturber les opérateurs économiques des deux régions, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. « Alors qu’en réalité, vu l’embellie économique constatée en Afrique de l’Ouest et du Centre, rien ne pourrait augurer une telle hypothèse », estime un monétariste indépendant. 

De fait, les conditions économiques actuelles ne laissent pas penser qu'une dévaluation soit envisageable. La croissance économique est bonne dans la zone UEMOA et s'est située autour de 4% en 2011. Cela malgré les difficultés consécutives à la grave crise postélectorale ivoirienne.

Contexte propice

« Le contexte économique est propice. Les réserves de la banque centrale sont à un niveau très élevé. Le taux de couverture de la monnaie est de plus de 100%. Il n’y aucun déficit dans les États et la croissance est bonne », assure à jeuneafrique.com, Tiémoko Koné, le gouverneur de la BCEAO. « En 2012, dans l'ensemble de l'UEMOA, elle devrait se situer à plus de 6%, du fait de la reprise plus rapide de l'activité économique en Côte d'Ivoire, qui afficherait un taux de croissance élevé. Il ne peut pas y avoir de dévaluation, la situation économique qui prévalait en 1994 est radicalement différente aujourd’hui. »

Une assurance qui ne dissipe pas les inquiétudes des plus pessimistes. Les États africains étant très dépendants de leurs exportations vers l’Europe, ils craignent que la baisse de la consommation puisse avoir un impact sur les recettes des pays de la zone CFA. La crise européenne est une crise de la dette souveraine, qui a, par ricochet, touché les banques ayant investi dans les titres publics de certains pays du vieux continent. En conséquence de quoi, selon une source à la mission économique de l’ambassade de France à Abidjan, « la stabilité de l’euro, en tant que monnaie, ne serait pas menacée, et encore moins celle du franc CFA ».

"Aucun élément tangible"

Dans certains pays membres de l'UEMOA, comme en Côte d’Ivoire, une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine de cette rumeur qui créée une véritable psychose. « Il est évident qu’une dévaluation ne saurait valablement survenir. Ces rumeurs ne reposent, comme c'est souvent le cas, sur aucun élément tangible », affirme Lucas Abaga Nchama, le gouverneur de la BEAC. La réunion des gouverneurs qui a mis le feu aux poudres s’était d'ailleurs focalisée essentiellement sur les perspectives d’un renforcement de la coopération entre l’UEMOA et la Cemac. 

_____

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

États-Unis - Afrique : le virus Ebola s'invite à Washington

En pleine expansion en Afrique de l'Ouest, le virus Ebola inquiète les responsables américains. Le sujet devrait s'imposer comme l'un des thèmes de dernière minute du sommet États-Unis - Afrique,[...]

Centrafrique : malgré le cessez-le-feu, des affrontements entre anti-balaka et Séléka font 22 morts

Des anti-balaka ont attaqué des membres de la Séléka mercredi et jeudi à Batangafo (300 km au nord de Bangui). Ces derniers ont répliqué. Bilan : au moins 22 morts.[...]

Hervé Renard : "La Côte d'Ivoire, c'est un nouveau palier"

Quelques heures après sa nomination pour deux ans à la tête des Éléphants ivoiriens, Hervé Renard (45 ans) a livré ses premières impressions à "Jeune[...]

Ebola : ouverture d'un sommet régional à Conakry

Les présidents de la Guinée, du Liberia, de la Sierra Leone et de la Côte d'Ivoire sont attendus vendredi à Conakry pour participer à un sommet régional consacré à [...]

Gervais Coulibaly : "Il est temps de mettre fin aux problèmes électoraux de la Côte d'Ivoire"

Le président de Cap Unir pour la démocratie et le développement (Cap-UDD) et ancien porte-parole de l’ex-président Laurent Gbagbo, Gervais Coulibaly, fera partie de la nouvelle Commission[...]

Vol AH 5017 : une plainte déposée contre X en France

Une semaine après le crash du vol AH 5017 d'Air Algérie, les parents et le frère d'une Française décédée avec son époux et ses trois enfants à bord ont porté[...]

Karim Wade à son procès : "Profession banquier et actuellement prisonnier politique"

Le procès de Karim Wade et de ses présumés complices devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) s'est ouvert jeudi matin à Dakar dans une ambiance électrique.[...]

Ouganda : vers l'annulation de la loi sur l'homosexualité ?

La Cour constitutionnelle ougandaise a entendu jeudi les arguments des avocats de l'État contre la requête de défenseurs des droits des homosexuels. Ces derniers réclament l'annulation d'une loi[...]

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers