Extension Factory Builder
24/11/2011 à 16:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Louis Michel (à g.) est devenu une cible privilégiée de l'opposition togolaise. Louis Michel (à g.) est devenu une cible privilégiée de l'opposition togolaise. © AFP

Suite à des allégations de Jean-Pierre Fabre, qui a accusé Louis Michel d'être "impliqué dans des structures familiales d’affaires qui exploitent et saignent l’Afrique", l’ancien ministre belge a annoncé son intention de porter plainte contre l’opposant togolais. Explications.

Louis Michel, ancien Commissaire européen au Développement et à l'Aide humanitaire envisage de porter plainte contre Jean-Pierre Fabre, président de l'Alliance nationale pour le changement (ANC), un parti de l'opposition togolaise né en 2010 de l’éclatement de l’Union des forces du changement (UFC).

Présent dans la capitale togolaise du 21 au 23 novembre dernier dans le cadre de la 22e session de l'Assemblée parlementaire paritaire Union européenne ACP dont il est l’un des co-présidents, Louis Michel n'a pas apprécié d'être de nouveau pris pour cible par Fabre et ses amis. Dans un communiqué, l’éruptif opposant togolais l’accuse d’être « impliqué dans des structures familiales d’affaires qui exploitent et saignent l’Afrique ».

Bête noire

Fabre s’en est pris au parlementaire européen suite à l’éloge appuyé de celui-ci à la politique menée par Faure Gnassingbé lors de l’ouverture des travaux. L’ancien lieutenant de Gilchrist Olympio reproche également à Michel de n’avoir pas soutenu la réintégration de 9 parlementaires se revendiquant de l’ANC, qui avaient été exclus de l’Assemblée nationale après l’éclatement de l’Union des forces du changement (UFC), devenu parti gouvernemental gouvernement en mai 2010.

Depuis qu’il a facilité l’organisation de la conférence des bailleurs de fonds et amis du Togo en 2008, l’ancien ministre belge, est devenu la bête noire des irréductibles des opposants togolais radicaux, qui ne lui pardonnent pas d’avoir aidé le gouvernement togolais à renouer les fils de la coopération rompus par quinze ans de sanctions économiques. « Il réagit en parrain soucieux de préserver les intérêts du clan qu’en parlementaire européen responsable », persifle Fabre.

Coupe pleine

La polémique a enflé au point que des militants de l’ANC ont brulé des effigies du député européen lors d’une marche organisée le 23 novembre à Lomé. Pour Michel, la coupe est pleine. « Il faut que ces allégations mensongères cessent. Je n’ai aucun intérêt d’aucune sorte dans une quelconque entreprise », martèle-il, décidé à porter plainte en diffamation contre l’opposant togolais.

______

Par Georges Dougueli, envoyé spécial à Lomé

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Togo : jour de vote à Lomé

Togo : jour de vote à Lomé

Les électeurs togolais étaient appelés aux urnes aujourd’hui pour désigner leur futur président. Le taux de participation déterminera l'écart entre les deux candidats favoris,[...]

Togo : faible mobilisation lors de la présidentielle

Les Togolais élisent samedi leur président lors d'un scrutin à un tour qui peine à mobiliser les foules, dont le favori est le sortant Faure Gnassingbé, héritier d'une famille[...]

Togo : début de vote pour la présidentielle

Les Togolais votent samedi pour une présidentielle à un tour dont le favori est le sortant Faure Gnassingbé, héritier d'une famille régnant sans partage depuis 48 ans, face à une[...]

Togo : la campagne pour la présidentielle s'est achevée dans le calme

La campagne officielle pour l’élection présidentielle au Togo a pris fin jeudi soir après une série de grands rassemblements organisés par les différents candidats. Le[...]

Emmanuel Adebayor : "Je vote Faure pour que nos projets pour la jeunesse togolaise se concrétisent"

Emmanuel Adebayor, l'emblématique capitaine de l'équipe nationale togolaise de football a affirmé dans une vidéo diffusée le 21 avril soutenir la réélection du président[...]

Élections : la carte interactive de la biométrie en Afrique

En Afrique comme ailleurs, les élections riment parfois avec fraudes ou, tout au moins, soupçons de votes multiples, de bourrages d'urnes et de manipulations en tous genres... Alors, pour réconcilier les[...]

Togo : Faure Gnassingbé, les mystères d'un président

Son père, l'opposition, son troisième mandat... Le chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé, a reçu "Jeune Afrique" dans son nouveau palais, à quelques jours de [...]

Togo : controverse autour de "Succes", le système de transmission des résultats électoraux

À quelques jours de la fin de la campagne pour l’élection présidentielle togolaise, les candidats se déchirent autour du système informatisé de transmission des résultats mis[...]

Présidentielle togolaise : autour de Fabre, l'opposition dans les starting-blocks

Depuis 2013, Jean-Pierre Fabre apparaît comme le principal adversaire de Faure Gnassingbé. Mais saura-t-il fédérer autour de lui l'ensemble de l'opposition ?[...]

Togo : le match des affiches de campagne

La campagne pour l’élection présidentielle du 25 avril a démarré vendredi au Togo. Tous les candidats ont lancé dès le premier jour leurs machines de séduction des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111124161605 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111124161605 from 172.16.0.100