Extension Factory Builder
10/11/2011 à 13:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre congolais de la Justice et des droits de l'homme, Emmanuel Luzolo Bambi. Le ministre congolais de la Justice et des droits de l'homme, Emmanuel Luzolo Bambi. © AFP

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a réagi vivement à la publication du rapport du Bureau Conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH).

Le gouvernement de Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC) n’a pas tardé à réagir, au lendemain de la publication du rapport du Bureau Conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH)  faisant état de la « répression continue des droits de l’homme et des libertés fondamentales » en RDC durant la période préélectorale.

"Diabolisation"

« Le rapport semble malheureusement vouloir faire des martyrs des membres de l'opposition, en les victimisant à outrance, tout en diabolisant ceux qui sont dans la majorité », a commenté le ministre congolais de la Justice et des droits de l’homme, Emmanuel Luzolo Bambi, dans un communiqué cité par l'AFP. Il a également regretté la procédure d'anonymat qui « ne permet pas de vérifier les faits allégués ».

« Aucune violation des droits de l'homme subie par les membres du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, au pouvoir) ou d'un autre parti de la majorité présidentielle n'a été documenté », affirme Emmanuel Luzolo Bambi.

Emmanuel Luzolo Bambi a également jugé qu'il n'était « pas indiqué de faire remonter le rapport au 1er novembre 2010 (...) si ce n'est pour gonfler intentionnellement le nombre de violations des droits de l'homme », estimant que la période de départ devait être celle de la publication du calendrier électoral, soit avril 2011.

Le ministre a tenu à mettre en avant les « efforts » du gouvernement concernant les droits de l'homme en période électorale, en citant notamment le vote de lois, la formation de la police et la nomination de 2 000 magistrats.

La Ceni confiante

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) s’est quant à lui voulu rassurant quant aux défis relatifs à l’organisation du processus électoral. De retour d’Afrique du Sud où l’essentiel du matériel électoral est produit, il a annoncé que l’ensemble des 64 millions de bulletins de vote nécessaires avait été imprimé, dont l’ensemble sera livré d’ici la fin de la semaine, rapporte le quotidien L'Observateur.

« Les élections auront bel et bien lieu à la date prévue. Les bulletins de vote seront disponibles au plus tard le 15 du mois en cours. Je demande aux différents acteurs politiques de se préparer en conséquence», a-t-il déclaré.

Également en Afrique du Sud, d’où il avait tenu dimanche des propos très virulent, Étienne Tshisekedi devrait rapidement faire son retour en RDC, selon Radio Okapi.

L’autorité de l’aviation civile congolaise a accordé, mercredi 9 novembre, à la compagnie aérienne sud-africaine Aeronautic Solutions affrétée pour ramener le leader de l’UDPS, l’autorisation de survoler le ciel aérien congolais, indique un communiqué du ministre de la Communication et des médias, Lambert Mende.

Les motivations de son séjour en Afrique du Sud restent pour l’instant mystérieuses.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015 u[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

RDC 

Kin-Kiey Mulumba : "La majorité des Congolais souhaitent voir Kabila continuer"

Au cœur du débat sur l'éventuelle modification de la Constitution en RDC, Kin-Kiey Mulumba, ministre congolais en charge des Nouvelles technologies, lance "Kabila désir". Une structure qui[...]

RDC : l'épidémie d'Ebola n'a "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest"

"Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le ministre congolais (RDC) de la Santé, Félix Kabange Numbi.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex