Extension Factory Builder
08/11/2011 à 15:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En privé, Barack Obama et Nicolas Sarkozy ne sont pas tendres au sujet de Netanyahou. En privé, Barack Obama et Nicolas Sarkozy ne sont pas tendres au sujet de Netanyahou. © AFP

Suite à une erreur du service d’organisation du G20, une conversation privée entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama a été entendue par quelques journalistes présents, le 3 novembre dernier. Les deux chefs d'État conversaient sans langue de bois au sujet du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui a été traité de "menteur" par le président français.

Et le « off » bascula sur « on ». Le 3 novembre au G20 de Cannes, Nicolas Sarkozy et Barack Obama conversaient en privé, loin des micros des caméras, à propos du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, quand une maladresse de l’organisation relaya de manière fortuite leurs échanges aux oreilles de quelques journalistes indiscrets. C’est ce qu’a révélé le site Arrêt sur images, mardi 8 novembre, alors que les reporters concernés s’étaient entendus pour ne pas diffuser les propos « volés » hors de toute déontologie.

Netanhyahou, "c’est un menteur !"

Car ce que les intéressés entendent est assez croustillant. « Je ne peux plus le voir, c'est un menteur ! » lance Sarkozy, écoeuré, en parlant de Netanyahou. « Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours ! répond Obama, qui demande ensuite à Sarkozy d'essayer de convaincre les Palestiniens de mettre en sourdine leur demande d’adhésion à l’ONU.

Certains journalistes présents sur place ont pu enregistrer ces propos fort peu diplomatiques en branchant leurs casques ou oreillettes de téléphone portable aux boîtiers permettant la traduction de la conférence de presse, que le service d’organisation du G20 avait remis par erreur en avance aux journalistes. Après cet incident, ces derniers étaient convenus de ne pas en faire état par déontologie, selon Gideon Kutz, le correspondant de la radio publique israélienne.

Toujours selon arretsurimages.net, lors de cet échange Barack Obama aurait également reproché à Nicolas Sarkozy de ne pas l'avoir prévenu qu'il allait voter en faveur de l'adhésion de la Palestine à l'Unesco, alors que les États-Unis y étaient fermement opposés. Le bureau de Benjamin Netanyahou s'est dans l'immédiat abstenu de toute réaction, de même que le ministère israélien des Affaires étrangères.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Justice : soupçons de corruption, arrestations au sein de la Fifa en Suisse

Justice : soupçons de corruption, arrestations au sein de la Fifa en Suisse

Des fonctionnaires de la Fifa ont été interpellés par la police suisse mercredi matin à Zurich à la demande de la justice américaine. Ces hauts responsables du monde du football sont soup&[...]

Un Kényan offre 50 vaches pour épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama

Un avocat kényan veut épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama. Pour appuyer sa demande, Felix Kiprono offre à la famille de l'élue de son cœur 50 vaches, des moutons et des[...]

France : Sarko et sa batterie de cuisine

À deux ans de l'échéance, l'ancien chef de l'État paraît bien placé pour prendre sa revanche. Son principal handicap ? Les multiples casseroles judiciaires qu'il traîne[...]

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À[...]

Foot : Hervé Renard sera le nouvel entraîneur de Lille

Comme prévu, l'ancien entraîneur de la Côte d'Ivoire, Hervé Renard, a signé au LOSC.[...]

Washington apaise les tensions avec Bagdad, après des critiques sur son armée

La Maison Blanche a tenté d'apaiser lundi les tensions avec Bagdad, après les critiques portées par le secrétaire à la Défense sur l'armée irakienne, accusée d'un[...]

Le prix de la différence

Malgré tous nos efforts pour retarder l'échéance, voire l'éviter, nous avons dû nous résoudre à l'inéluctable : augmenter le prix de Jeune Afrique. La[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers