Extension Factory Builder
04/11/2011 à 19:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Ghanéen Nyani Quarmyne photographie ici l'érosion des côtes de son pays. Le Ghanéen Nyani Quarmyne photographie ici l'érosion des côtes de son pays. © Nyani Quarmyne

Pour sa neuvième édition, la biennale africaine de la photographie organisée à Bamako a récompensé plusieurs artistes "durables". palmarès.

Articulées autour de la thématique « un monde durable », les Rencontres de Bamako 2011 ont décerné leurs lauriers. Six prix, dotés de 1500 à 3000 euros, ont été remis par un jury de cinq personnes : Elda Arrington (Argentine), Abdoulaye Konaté (Mali), Yacouba Konaté (Côte d’Ivoire), Assane Kouyaté (Mali) et Antonio Pinto Ribeiro (Portugal).

Décerné par le ministère de la Culture du Mali, le prix Seydou Keïta, Grand Prix des Rencontres de Bamako, a été attribué au photographe sud-africain Pieter Hugo. Puis vient celui de l’Union Européenne, distinguant le meilleur travail de photographie de presse ou de reportage pour un photographe originaire d’un pays d’Afrique, des Caraïbes ou du Pacifique, qui a récompensé ex-aequo Nyaba Leon Ouedraogo (Burkina Faso) et Nyani Quarmyne (Ghana). Ce dernier, né en Inde d’un père ghanéen et d’une mère philippine, a réalisé un travail remarqué sur l’érosion accélérée et menaçante des côtes ghanéennes (voir photo ci-dessus).

Le prix du Jury est quant à lui revenu à Jehad Nga (Libye), tandis que celui remis par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), qui récompense le « meilleur photographe francophone », a été décerné au Marocain Khalil Nemmaoui (photo ci-contre). Connu notamment pour sa série La Maison de l’arbre, il a développé un travail de prises d’images autour de la confrontation/cohabitation entre le végétal et les créations humaines.

Enfin, le prix Casa Afrique, remis à un photographe résidant en Afrique, revient à Elise Fitte-Duval, une Française d’origine martiniquaise. Quant au prix de la Fondation Blachère, qui récompense le travail d’un jeune vidéaste, il a primé l’Égyptien Khalid Hafez.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Mariage des enfants : les dirigeants africains doivent agir dès maintenant

Mariage des enfants : les dirigeants africains doivent agir dès maintenant

L'archevêque émérite Desmond Tutu est l'ancien président de The Elders et le co-fondateur de Filles, pas épouses : le partenariat mondial pour la fin du mariage des enfants. Nyaradzayi Gumbonzva[...]

CAN 2015 : chapeau, Malabo !

Organisée dans l'urgence, la compétition a connu quelques ratés au démarrage. Témoignages d'entraîneurs, qui saluent finalement "l'exploit" de la Guinée[...]

Mahmoud Abbas attendu à Addis Abeba pour le sommet de l'UA

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est attendu vendredi à Addis-Abeba pour l’ouverture du sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union[...]

La fin de l'épidémie d'Ebola est-elle proche ?

Alors que le nombre de nouveaux cas d'Ebola est retombé en janvier à son plus bas niveau depuis août en Sierra Leone et en Guinée, et depuis juin pour le Liberia, l'OMS et des professionnels du[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Agroalimentaire : Supreme Group passe à l'attaque en Afrique

 Supreme Group, multinationale du soutient logistique et du transport alimentaire, diversifie ses activités et s'intéresse désormais aux PME africaines, a appris "Jeune Afrique".[...]

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand[...]

Ebola, Boko Haram, Libye... Les thèmes qui vont dominer le 24e sommet de l'UA

En attendant l’arrivée des chefs d’État et de gouvernement, les 30 et 31 janvier, à Addis-Abeba, les ministres des Affaires étrangères ont commencé, lundi 26 janvier,[...]

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Théâtre : la misère affective du déraciné par Elise Chatauret

Dans Nous ne sommes pas seuls au monde, l'auteure et metteuse en scène Élise Chatauret évoque le déracinement affectif d'un exilé africain.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces