Extension Factory Builder
04/11/2011 à 19:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Ghanéen Nyani Quarmyne photographie ici l'érosion des côtes de son pays. Le Ghanéen Nyani Quarmyne photographie ici l'érosion des côtes de son pays. © Nyani Quarmyne

Pour sa neuvième édition, la biennale africaine de la photographie organisée à Bamako a récompensé plusieurs artistes "durables". palmarès.

Articulées autour de la thématique « un monde durable », les Rencontres de Bamako 2011 ont décerné leurs lauriers. Six prix, dotés de 1500 à 3000 euros, ont été remis par un jury de cinq personnes : Elda Arrington (Argentine), Abdoulaye Konaté (Mali), Yacouba Konaté (Côte d’Ivoire), Assane Kouyaté (Mali) et Antonio Pinto Ribeiro (Portugal).

Décerné par le ministère de la Culture du Mali, le prix Seydou Keïta, Grand Prix des Rencontres de Bamako, a été attribué au photographe sud-africain Pieter Hugo. Puis vient celui de l’Union Européenne, distinguant le meilleur travail de photographie de presse ou de reportage pour un photographe originaire d’un pays d’Afrique, des Caraïbes ou du Pacifique, qui a récompensé ex-aequo Nyaba Leon Ouedraogo (Burkina Faso) et Nyani Quarmyne (Ghana). Ce dernier, né en Inde d’un père ghanéen et d’une mère philippine, a réalisé un travail remarqué sur l’érosion accélérée et menaçante des côtes ghanéennes (voir photo ci-dessus).

Le prix du Jury est quant à lui revenu à Jehad Nga (Libye), tandis que celui remis par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), qui récompense le « meilleur photographe francophone », a été décerné au Marocain Khalil Nemmaoui (photo ci-contre). Connu notamment pour sa série La Maison de l’arbre, il a développé un travail de prises d’images autour de la confrontation/cohabitation entre le végétal et les créations humaines.

Enfin, le prix Casa Afrique, remis à un photographe résidant en Afrique, revient à Elise Fitte-Duval, une Française d’origine martiniquaise. Quant au prix de la Fondation Blachère, qui récompense le travail d’un jeune vidéaste, il a primé l’Égyptien Khalid Hafez.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Inspirés par les réunions charitables d'artistes anglo-saxons dans les années 80, les chanteurs africains s’égosillent de plus en plus en groupes. Autour de causes désespéré[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces