Extension Factory Builder
28/10/2011 à 16:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À 47 ans, Denis Lavagne prend la direction de la sélection camerounaise. À 47 ans, Denis Lavagne prend la direction de la sélection camerounaise. © AFP

A peine nommé sélectionneur du Cameroun, Denis Lavagne doit faire face aux critiques. Mais le Français préfère se concentrer sur le terrain. Avec, en ligne de mire, les qualifications pour la CAN 2013 et la Coupe du Monde 2014.

Comment réagissez-vous aux critiques qui vous tombent dessus, notamment celles de Roger Milla, alors que vous n’êtes en poste à la sélection du Cameroun que depuis quelques jours ?

On ne peut pas empêcher les gens de parler, c’est leur droit. Mais c’est le terrain et uniquement le terrain qui est important à mes yeux. C’est avec les résultats que je veux contredire les critiques. J’ai surtout reçu des messages d’encouragements et de félicitations, mais je sais pourquoi certains critiquent ma nomination.

Est-ce parce que vous entraîniez le Cotonsport Garoua ?

Bien sûr. Mohammed Iya, le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), est, comme tout le monde le sait, très proche du Cotonsport Garoua, un club qu’il a créé. Alors, puisque des personnes veulent le faire tomber, on lui reproche d’avoir favorisé ma nomination. Mais il aurait pu nommer n’importe qui, il aurait été attaqué par ses adversaires.

Quels sont les critères qui ont favorisé votre nomination ?

Ceux qui m’ont choisi connaissent ma façon de travailler et ma personnalité. Je ne suis pas quelqu’un qui se laisse influencer.  Mais surtout, ils ont pu constater que j’ai obtenu des résultats avec Garoua. Je vis au pays – et je vais continuer à y vivre, mais à Yaoundé – je connais donc bien le football camerounais.

Le CV de vos prédécesseurs (Otto Pfister, Paul Le Guen, Javier Clemente) n’a pas suffi…

Mon CV est moins fourni, mais je me sens prêt à relever ce challenge. Sinon, je n’aurais pas accepté. Maintenant, je vais préparer le tournoi au Maroc  (11-13 novembre) et le match en Algérie (15 novembre). Je sais aussi qu’il y a des tensions au sein de la sélection entre certains joueurs (entre Song et Eto’o notamment, NDLR). On va tout faire pour régler ces problèmes. On se doit d’être totalement concentrés sur les qualifications pour la CAN 2013 et la Coupe du Monde 2014.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : Samuel Eto'o peut-il revenir jouer avec les Lions indomptables ?

Cameroun : Samuel Eto'o peut-il revenir jouer avec les Lions indomptables ?

Samuel Eto’o a annoncé la fin de sa carrière internationale, le 29 août, alors qu’il venait de s’engager avec Everton FC (Angleterre, Premier League). L’épilogue d’une his[...]

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises dans le nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où[...]

Antoinette Nana Djimou Ida : le style et les jambes

La Franco-Camerounaise a conservé son titre de championne d'Europe d'heptathlon. Et prépare avec autant de concentration son avenir dans le stylisme.[...]

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé[...]

Cameroun : les plus beaux buts d'Eto'o avec les Lions indomptables

Samuel Eto'o a annoncé mercredi qu'il mettait fin à sa carrière internationale. L'occasion pour "Jeune Afrique" de vous faire revivre les plus belles réalisations du meilleur buteur de[...]

Cameroun : Paul Biya veut en finir avec Boko Haram

Les islamistes nigérians de Boko Haram ne cessent d'étendre leur influence près des frontières camerounaises. En déplacement en France, le président Paul Biya a fait savoir sa[...]

Jean II Makoun : "Je mets un terme à ma carrière internationale" avec le Cameroun

À 31 ans, Jean II Makoun a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, débutée en novembre 2003 face au Japon . Il en explique les raisons en exclusivité[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Joël Nana Kontchou, de l'énergie à revendre

À 52 ans, cet ingénieur prend les rênes de l'électricien Sonel, au Cameroun. Ses talents de meneur d'hommes, acquis chez Schlumberger, lui seront utiles pour remettre de l'ordre dans[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex