Extension Factory Builder
28/10/2011 à 16:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À 47 ans, Denis Lavagne prend la direction de la sélection camerounaise. À 47 ans, Denis Lavagne prend la direction de la sélection camerounaise. © AFP

A peine nommé sélectionneur du Cameroun, Denis Lavagne doit faire face aux critiques. Mais le Français préfère se concentrer sur le terrain. Avec, en ligne de mire, les qualifications pour la CAN 2013 et la Coupe du Monde 2014.

Comment réagissez-vous aux critiques qui vous tombent dessus, notamment celles de Roger Milla, alors que vous n’êtes en poste à la sélection du Cameroun que depuis quelques jours ?

On ne peut pas empêcher les gens de parler, c’est leur droit. Mais c’est le terrain et uniquement le terrain qui est important à mes yeux. C’est avec les résultats que je veux contredire les critiques. J’ai surtout reçu des messages d’encouragements et de félicitations, mais je sais pourquoi certains critiquent ma nomination.

Est-ce parce que vous entraîniez le Cotonsport Garoua ?

Bien sûr. Mohammed Iya, le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), est, comme tout le monde le sait, très proche du Cotonsport Garoua, un club qu’il a créé. Alors, puisque des personnes veulent le faire tomber, on lui reproche d’avoir favorisé ma nomination. Mais il aurait pu nommer n’importe qui, il aurait été attaqué par ses adversaires.

Quels sont les critères qui ont favorisé votre nomination ?

Ceux qui m’ont choisi connaissent ma façon de travailler et ma personnalité. Je ne suis pas quelqu’un qui se laisse influencer.  Mais surtout, ils ont pu constater que j’ai obtenu des résultats avec Garoua. Je vis au pays – et je vais continuer à y vivre, mais à Yaoundé – je connais donc bien le football camerounais.

Le CV de vos prédécesseurs (Otto Pfister, Paul Le Guen, Javier Clemente) n’a pas suffi…

Mon CV est moins fourni, mais je me sens prêt à relever ce challenge. Sinon, je n’aurais pas accepté. Maintenant, je vais préparer le tournoi au Maroc  (11-13 novembre) et le match en Algérie (15 novembre). Je sais aussi qu’il y a des tensions au sein de la sélection entre certains joueurs (entre Song et Eto’o notamment, NDLR). On va tout faire pour régler ces problèmes. On se doit d’être totalement concentrés sur les qualifications pour la CAN 2013 et la Coupe du Monde 2014.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : 'Boko Haram nous concerne tous'

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant qu’[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

Cameroun : Reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis[...]

CAN 2015 : les Camerounais ont-ils trop serré la vis ?

Les Lions indomptables ont verrouillé à double tour leur communication lors de cette CAN 2015. Leurs supporters, nombreux en Guinée équatoriale, n'ont pas accès aux entraînements, tous[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111028161428 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111028161428 from 172.16.0.100