Extension Factory Builder
28/10/2011 à 07:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Renouveau charismatique pour doper une Église catholique désertée par nombre de ses fidèles. Le Renouveau charismatique pour doper une Église catholique désertée par nombre de ses fidèles. © Reuters

Victime de son austérité, l’Église catholique romaine du Congo se voit de plus en plus dépouillée de ses fidèles par les Églises de réveil. Face à cette hémorragie, elle a lancé sa contre-attaque : le mouvement du Renouveau charismatique, une opération de séduction pour récupérer les "brebis égarées".

Congo, Brazzaville, square De Gaulle. Des centaines de personnes, amassées autour d’un grand podium, chantent des louanges sous la conduite d’hommes en soutane. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce rassemblement n’est pas un de ceux, innombrables, que tiennent les Églises de réveil, mais une campagne d’évangélisation du Renouveau charismatique, mouvement initié par l’Église catholique pour doper sa popularité en baisse. Autour  de la scène, pique-nique, détente et ambiance chaleureuse. Les fidèles viennent nombreux, en famille, expérimenter l’effusion du Saint-Esprit - communion avec l'Esprit saint - comme à la Pentecôte.  On est bien loin de l’austérité et du formalisme des messes traditionnelles de l’Église catholique.

Depuis la déferlante des églises de réveil au Congo au début des années 1990, les églises dites traditionnelles, notamment l’Église catholique romaine, engoncées dans leur orthodoxie, perdent de plus en plus d'ouailles. Face à elles, avec des célébrations inspirées de certaines Églises protestantes américaines, les nouvelles congrégations ne cessent de faire des émules à coup de spectaculaires campagnes d’évangélisation et de guérisons miraculeuses. Le Christ semblait alors avoir choisi son camp...

Changement des pratiques

« En mon nom, ils chasseront les démons, ils imposeront les mains et les malades seront guéris », telle est l’exhortation du Christ à ses apôtres dans les Évangiles. La mise en exergue des charismes, c’est une chose que l’Église ne vivait plus. Une telle Église n'en est pas une », affirme Mme Yollande Miyouna, une « bergère » (appellation du responsable paroissial du Renouveau Charismatique) de la paroisse St François d’Assise de Brazzaville.

L'Église était perçue comme une institution intellectualisée à l'extrême.

« On était arrivé à un niveau tel que l’Église était perçue comme une institution intellectualisée à l’extrême, aux doctrines hermétiques. Il y avait donc nécessité de repartir à l’origine de l’Église, comme du temps des apôtres », poursuit-elle.

« Il fut un temps où les protestants semblaient bénéficier de cette grâce de l'esprit parce qu’ils étaient humbles, en accord avec le Saint-Esprit. (…) Cette humilité, l’Église catholique l’avait perdue », explique quant à lui Serge Nienze, berger de la paroisse Notre-Dame de l’Assomption et responsable diocésain des jeunes au Renouveau charismatique. Un retour en grâce que l’on doit, selon lui, au pape Jean XXIII qui a donné, dans les années 1960, une impulsion à ce mouvement.

La particularité des assemblées du Renouveau charismatique, conduites aussi bien par des prêtres que par des laïcs, réside dans l’organisation de séances de prières, de louanges, de l’écoute de la parole de Dieu et de l’effusion de l’Esprit saint en communauté.

Renouveau ?

« On ne se positionne pas contre les Églises de réveil, mais on veut leur montrer que la Vérité est aussi chez nous. Certaines Églises avaient effectivement raison de dénoncer un certain occultisme dans nos pratiques, comme, par exemple, le fait que ne pouvait tenir la bible et prêcher que le prêtre. Mais, avec le renouveau, nous voulons montrer que le Saint Esprit est également dans l'église catholique », explique Serge Nienze.

Après avoir perdu mes deux enfants dans un incendie, je n’ai pu être consolée qu’en retournant à l’Église.

Félicité, membre du Renouveau charismatique

Ils seraient ainsi de plus en plus nombreux, ces anciens fidèles qui, hier, désertaient massivement l’Église, à en retrouver le chemin aujourd’hui. Très souvent déçus par certaines dérives fanatiques des congrégations qu’ils avaient intégrées. « Je n’avais plus foi en l’Église et je faisais confiance à un apôtre assez extrémiste d’une assemblée. Après avoir perdu mes deux enfants dans un incendie, je n’ai pu être consolée qu’en retournant à l’Église et j’ai repris ma foi en intégrant le Renouveau charismatique » témoigne Félicité, aujourd’hui fervente membre du mouvement.

Toutefois, bien qu’elle favorise un nouvel engouement pour le catholicisme, cette impulsion rénovatrice ne fait pas encore l’unanimité au sein de l'institution. Elle essuie toujours de nombreuses critiques, et reste soupçonnée, par certains, de vouloir réformer l'Église. En mettant en danger son dogme... et sa hiérarchie.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

 Le Congo de Claude Le Roy, qui menait 2-0 à l'heure de jeu face à la RDC, s'est effondré en fin de match (2-4). L'entraîneur des Diables rouges pointe une faute d'arbitrage comme tournant du match.[...]

CAN 2015 : La RDC renverse le Congo en quarts au terme d'un derby de légende

Longtemps fermé et tendu, le derby du fleuve Congo a basculé dans la folie en deuxième période quand la RDC, menée deux buts à zéro à l'heure de jeu, s'est[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Crise centrafricaine : Denis Sassou Nguesso fait marche arrière et désavoue l'accord signé à Nairobi

Le président congolais rejette les conclusions des négociations qu'il avait lui-même initiées au Kenya. Il en a officiellement informé le président Kenyatta dans un courrier dont[...]

Congo - Centrafrique : entre Sassou Nguesso et Samba-Panza, le torchon brûle

Les relations entre la présidente de la transition centrafricaine Catherine Samba-Panza et le président congolais Denis Sassou Nguesso (DSN), médiateur officiel pour la Centrafrique, sont aujourd'hui[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : "C'est un exploit pour la nation", disent les Congolais

L'émotion était très forte dans le vestiaire congolais dimanche après la victoire face au Burkina Faso (2-1), synonyme de qualification pour les quarts de finale de la CAN. Une première depuis[...]

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

CAN 2015 : Les trois miracles du Congo de Claude Leroy

Vainqueur du Gabon lors de la deuxième journée du groupe A mercredi 21 janvier (1-0), le Congo n'est plus qu'à un match des quarts de finale. Pour cela, il devra battre le Burkina Faso ce dimanche (19h). Mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111027165105 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20111027165105 from 172.16.0.100