Extension Factory Builder
13/10/2011 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ellen Johnson Sirleaf le 11 octobre 2011 à Monrovia. Ellen Johnson Sirleaf le 11 octobre 2011 à Monrovia. © Glenna Gordon/AFP

Les premiers résultats officiels provisoires placent la présidente sortante du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, en tête de la présidentielle avec 44,5% des voix, devant son principal adversaire, Winston Tubman,  qui n'en récolte que 26,5%.

Mis à jour le 14 octobre, à 10h40.

Rien n’est  encore joué au Liberia, même si la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf a pris une bonne longueur d'avance. Selon de premiers résultats officiels provisoires publiés jeudi en fin de journée, la présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf, prix Nobel de la paix 2011, était en tête de l'élection présidentielle avec 44,5% des voix contre 26,5% à Winston Tubman, son principal adversaire.

Ces résultats préliminaires ne concernent que 195 771 bulletins dépouillés et validés par la Commission électorale nationale (NEC), sur les 1,8 millions d’électeurs enregistrés. Ellen Johnson Sirleaf, 72 ans, y obtient 86 874 suffrages contre 51 771 à WinstonTubman. Avec 26 394 voix (13,5%), l'ancien chef de guerre Prince Johnson arrive en troisième position.

Second tour prévu le 8 novembre

D'autres résultats officieux portant sur 400 000 bulletins confirmaient cette tendance, semblant indiquer qu’Ellen Johnson Sirleaf et Winston Tubman se retrouveront lors du second tour prévu le 8 novembre.

À quelques heures de la publication des premiers résultats officiels par la commission électorale, et alors la communauté internationale se félicitait de la bonne tenue des élections libériennes, le parti de Winston Tubman, a quant à lui dénoncé jeudi une possible fraude.

Son parti, le Congrès pour le changement démocratique (CDC) a indiqué s'être plaint auprès des observateurs internationaux, de l'ONU et de la Commission électorale nationale (NEC) « de l'inclusion secrète de 800 000 bulletins supplémentaires » dans « ceux mis en circulation et distribués » pour le vote.

Le CDC a qualifié cette pratique de « scandaleuse », se demandant « où se trouvent » ces bulletins et reprochant à la commission électorale de ne pas donner d'informations à ce sujet.

Le centre Carter, qui possède des observateurs sur place, a « exhorté tous les partis politiques et candidats à ne pas faire de déclarations concernant les résultats jusqu'à ce que le processus (de décompte des voix) soit terminé et les résultats officiels publiés par la NEC ». Celle-ci a jusqu’au 26 octobre pour proclamer les résultats définitifs et officiels de cette élection qui s’est tenue mardi en même temps que des législatives et des sénatoriales.
Forte mobilisation

Les Libériens se sont déplacés en masse et sans violences. Les nombreux observateurs internationaux présents se félicitent de cette mobilisation et de son caractère pacifique. James Fromayan, président de la NEC s’était réjoui de la bonne tenue du scrutant, affirmant qu'avec ces élections, ses concitoyens avaient choisi « l'urne contre le fusil ».

Un scrutin qui s’était pourtant ouvert sur fond de polémique après l’attribution du prix Nobel de la paix à Ellen Johnson Sirleaf quatre jours avant le scrutin. Une récompense vivement critiquée par Winston Tubman qui l'avait qualifiée « d'inacceptable » et « non méritée », jugeant « provocateur » qu'elle lui ait été donnée juste avant les élections.
Avec AFP

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libéria

Gambie : Yahya Jammeh suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola

Gambie : Yahya Jammeh suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola

La Gambie a suspendu tous les vols en provenance de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone pour prévenir toute contamination par le virus Ebola.[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Un nouveau cas suspect de fièvre Ebola découvert au Liberia

Un nouveau cas suspect de fièvre Ebola a été découvert, jeudi, au Liberia. Mais le malade n'aurait eu "aucun contact avec quiconque venant de Guinée".[...]

Ebola : la France prend des mesures de sécurité à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Selon "Le Parisien", qui s'est procuré jeudi une note de la Direction générale de la santé, la France a décidé de renforcer ses mesures de sécurité pour l'accueil[...]

Fièvre hémorragique : la Guinée tente toujours d'enrayer la propagation

La Guinée et ses partenaires poursuivaient samedi leurs efforts pour enrayer la propagation de l'épidémie de fièvre hémorragique virale, dont des cas d'Ebola, avec l'appui de l'Union[...]

Après la Guinée, la fièvre Ebola signalée au Liberia et suspectée en Sierra Leone

Six nouveaux cas d'Ebola ont été détectés lundi au Liberia, État limitrophe de la Guinée frappée depuis janvier par la fièvre hémorragique virale. Des cas suspects ont[...]

Les coulisses de la défense africaine (février-mars 2014)

Satellites, avions, chars, bâtiments, stratégie, communication... L'actualité de la défense a été particulièrement riche depuis février sur le continent. Laurent Touchard*[...]

Nucléaire : révélations sur les retombées radioactives de la bombe A française en Afrique

Des documents récemment déclassifiés par le ministère français de la Défense apportent un éclairage nouveau sur l'étendue des retombées radioactives des essais[...]

Un long chemin vers les libertés

Joaquim Chissano est l'ancien président du Mozambique et coprésident du groupe de travail de haut niveau pour la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD).[...]

Liberia : les réserves de nourriture destinées aux réfugiés ivoiriens sont au plus bas

Au Liberia, des milliers de réfugiés ivoiriens au Liberia risquent d'être à court de vivres dans trois mois en raison d'une grave crise alimentaire, a annoncé mardi le Haut-Commissariat des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers