Extension Factory Builder
07/10/2011 à 14:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jules Accorsi (Centrafrique) et Éric Gerets (Maroc) s'observeront mutuellement le 9 octobre. Jules Accorsi (Centrafrique) et Éric Gerets (Maroc) s'observeront mutuellement le 9 octobre. © Montage jeuneafrique.com

Le Maroc, qui accueille la Tanzanie dimanche 9 octobre à Marrakech, est maître de son destin. Une victoire le qualifierait pour la phase finale de la CAN 2012. Mais la Centrafrique, en déplacement en Algérie, peut le doubler.

Il y a un an, l’hypothèse faisait sourire. Aujourd’hui, plus personne n’écarte la possibilité de voir la Centrafrique éliminer le Maroc, après avoir contribué à l’élimination de l’Algérie, mondialiste il y a encore un peu plus d’un an. L’Égypte et le Cameroun, déjà éliminés, pourraient être rejoints au cimetière des éléphants par la Tunisie, en grand danger dans le groupe D, et le Maroc d’Éric Gérets. « On sait depuis longtemps qu’il n’y a pratiquement plus de petites sélections sur le continent. La Tanzanie et la Centrafrique le prouvent, et cela nous oblige à rester très concentrés », explique Youssouf Hadji, l’attaquant du stade Rennais et des Lions de l’Atlas.

La situation comptable du Maroc, à égalité de points avec les Centrafricains mais nanti d’une différence de buts favorable (+ 4 contre + 2), reste malgré tout confortable. « L’avantage, c’est que nous sommes maîtres de notre destin. On doit également se souvenir que la Tanzanie conserve une petite chance de se qualifier. Elle doit gagner à Marrakech, et on peut s’attendre à un match plutôt ouvert. »

La révélation centrafricaine

Au même moment à Alger, une des révélations de ces qualifications, la Centrafrique, tentera de battre des Fennecs éliminés mais pas démobilisés. « C’est dommage que nous n’ayons pas les cartes en main », déplore le défenseur Eloge Enza-Yamissi (Troyes, Ligue 2 française). « Mais nous avons accompli tellement de chemin depuis le premier match qualificatif de cette CAN au Maroc [0-0, le 4 septembre 2010, NDLR]. Ce résultat, suivi de notre victoire face à l’Algérie à Bangui (2-0, le 10 octobre 2010), ont constitué un véritable déclic. »

La Centrafrique est dirigée depuis un an par Jules Accorsi, un corse sexagénaire qui a bourlingué en Asie (Oman, Vietnam) et surtout en Afrique (Tunisie, Maroc, Algérie, Madagascar, Bénin). « Il a apporté sa grinta corse, mais a aussi professionnalisé la sélection. Et pour nous, une élimination ne serait pas un coup d’arrêt. Il faudrait se servir de ce que nous avons accompli pour continuer à avancer. »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Mehdi Benatia : 'Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc'

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À 2[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers