Extension Factory Builder
29/09/2011 à 13:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le spectacle de Salia Sanou 'Souvenir de la rue princesse' a ouvert les Francophonies en Limousin. Le spectacle de Salia Sanou "Souvenir de la rue princesse" a ouvert les Francophonies en Limousin. © Patrick Fabre

Théâtre, danse, musique, littérature... Le festival des Francophonies en Limousin, qui se tient du 28 septembre au 8 octobre 2011, a débuté à Limoges avec une chorégraphie du Burkinabè Salia Sanou. De nombreux artistes africains sont également conviés.

Certains dansent la salsa, d'autres le hip-hop, d'autres la capoeira. Chacun dans son coin ? Certainement pas ! Entraînés pendant quatre mois par le danseur et chorégraphe burkinabè Salia Sanou, ils se sont retrouvés ensemble sur la place de la Motte, en plein cœur de Limoges (France) pour la première et avant dernière représentation de Souvenir de la rue princesse, le spectacle qui ouvrait la 28e édition des Francophonies en Limousin (voir photos, © Patrick Fabre).

Une manière de donner le la d'une manifestation qui se veut festive et décontractée : tous les danseurs étaient des amateurs et ils ont démontré avec brio que la Francophonie n'est pas qu'une question de langue. Les corps aussi peuvent parler, dialoguer et se comprendre, même quand ils viennent d'horizons différents.

Ce n'était qu'un début. La soirée de lancement, ce mercredi 28 septembre, s'est prolongée sur le Champ de Juillet avec les déséquilibres très étudiés de la Congolaise (RDC) Tatiana Bongonga, jeune funambule jouant sur son fil avec grâce et originalité – mimant la chute pour mieux emporter le public vers le vertige... Enfin, avec Carré piste, deux danseurs se sont successivement heurtés et épaulés au pied d'un écran géant où leurs propres images les séparaient de dizaine de seaux verts et jaunes remplis d'eau qui, bientôt, livreraient leurs éclaboussures...

Mélange d’exigence et de simplicité

Les Francophonies en Limousin, qui se tiennent jusqu'au 8 octobre, c'est ce mélange d'exigence et de simplicité qui permet de mêler avant garde et grand spectacle. Pendant une dizaine de jours, théâtre, danse, musique, littérature sont mis à l'honneur avec des invités de marque dont beaucoup viennent d'Afrique.

Ainsi, le Congolais Dieudonné Niangouna – qui sera artiste associé au Festival d'Avignon 2013 – crée à Limoges, le 30 septembre, sa pièce Le Socle des vertiges. Autre pièce présentée sur scène, Moi et mon cheveu, de la congolaise (RDC) Bibish Mumbu, dans une mise en scène d'Eva Doumbia (29 septembre). Quant à Soeuf Elbadawi, il raconte à sa manière avec Moroni Blues la capitale comorienne (28 septembre).

La musique n'est pas en reste. Sont présents le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf (29 septembre), les guitaristes Roland Tchakounté (29 septembre), Mounawar et Baco. Et comme un peu d'humour ne fait jamais de mal, on peut compter sur Mamane (Niger) et Tata Milouda (Maroc) pour achever de décrisper les mâchoires ! Bref, pour quelques jours, le centre du monde francophone n'est ni à Paris, ni à Bruxelles, ni à Abidjan : il est à Limoges.

____________

Nicolas Michel, envoyé spécial à Limoges

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Cour de justice de l'Uemoa : y a-t-il un pilote à la barre ?

Que se passe-t-il à la Cour de justice de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest (UEMOA) ?[...]

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de[...]

Xénophobies africaines

Je donne ma main à couper si je me trompe. Chaque fois que rien ne marche sur notre continent, chaque fois que ceux qui rêvent debout voient leurs desseins contrariés, une phrase, une seule, revient[...]

Dr Fatoumata Nafo-Traoré : "Nous sommes à un tournant de la lutte contre le paludisme"

Samedi 25 avril a lieu la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. L'occasion pour le Dr Fatoumata Nafo-Traoré, directrice exécutive de l'organisme Roll Back Malaria, de faire le point sur la situation[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Immigration : l'ONU appelle l'Europe à sortir de sa stratégie "minimaliste" et à "sauver des vies"

Alors que l'Union européenne se réunit jeudi en sommet extraordinaire après les multiples naufrages de ces derniers jours en Méditerranée, l'ONU l'a exhortée à sortir de sa[...]

Zimbabwe : quand Mugabe se change en "Miss Roberta"

Résignés, les internautes zimbabwéens s’attardent davantage sur les photographies de leur président que sur sa politique. Sur le dernier cliché à la mode, Robert Mugabe semble[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Élections : la carte interactive de la biométrie en Afrique

En Afrique comme ailleurs, les élections riment parfois avec fraudes ou, tout au moins, soupçons de votes multiples, de bourrages d'urnes et de manipulations en tous genres... Alors, pour réconcilier les[...]

Stromae Africa Tour, le retour aux sources...

Stromae franchit le pas. L'extraterrestre de "Formidable", star des scènes européennes, entreprend une tournée en Afrique subsaharienne. Avec en point d'orgue le Rwanda, comme un retour aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110929130018 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110929130018 from 172.16.0.100