Extension Factory Builder
28/09/2011 à 15:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Avec Marchand, le Raja espère reprendre le chemin de la victoire. Avec Marchand, le Raja espère reprendre le chemin de la victoire. © AFP

Après plus de neuf mois d’inactivité, Bertrand Marchand a été nommé le 25 septembre entraîneur du Raja Casablanca (Maroc) avec pour objectif de défendre le titre de champion du Maroc. L’ancien sélectionneur de la Tunisie (juin-décembre 2010) va tenter de redonner confiance à une équipe éliminée de la Ligue des Champions et mal classée en championnat.

Il y a eu le Roumain Ilie Balaci, remercié le 13 septembre dernier. Il y aurait pu avoir Fathi Jamal, un des (nombreux) anciens sélectionneurs du Maroc, qui a finalement refusé l’offre. Le poste d’entraîneur du Raja Casablanca, dont la saison est mal partie, revient finalement à Bertrand Marchand (58 ans), qui a signé pour un an le week-end dernier.
« Je pouvais gagner le double dans le Golfe Persique »

Au chômage pendant près de dix mois après son éviction du poste de sélectionneur de la Tunisie, l’entraîneur français était en contact avec le Maroc depuis plusieurs mois. « En juin, j’avais eu un contact avec le WAC Casablanca, et un peu plus tard avec le Raja, juste avant la nomination de Balaci. Je n’avais pas donné suite au premier, je n’allais pas répondre favorablement au second juste après. Mais quand Abdeslam Hanat, le président du Raja, m’a recontacté il y a une quinzaine de jours, la situation était différente », explique-t-il.
Marchand a déjà entraîné les Tunisiens du Club Africain (2006-2007) et de l’Étoile du Sahel (2007-2008), avec une Ligue des Champions remportée en 2007. Il commence à bien connaître le Maghreb et s’y sent bien. « Je pouvais gagner le double au Qatar ou en Arabie Saoudite. Ce n’est pas une question financière, mais sportive : le Raja fait partie du Top 8 africain, et le renouveau du football marocain est évident. Cela se voit au niveau de sa sélection et de ses clubs. »

Quête de sérénité

Marchand est cependant conscient de la précarité de son job. « Je sais qu’en Afrique du Nord, l’espérance de vie d’un entraîneur va de trois à six mois », sourit-il. La sienne dépendra de sa capacité à redresser une équipe actuellement en quête de sérénité. « Elle en a besoin. Elle n’a plus gagné depuis plusieurs mois (le 21 mai dernier, NDLR). Grâce à la trêve internationale, je vais avoir un peu de temps pour travailler. Il va falloir remonter au classement pour défendre notre titre, détaille-t-il, déjà conscient de l’immense pression qui existe autour du club rajaoui, actuellement douzième (sur seize) au bout de trois journées de championnat. « On verra lors du mercato hivernal pour se renforcer et bien aborder la Ligue des Champions 2012… »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Festival de musique gnaoua : (ef)fusions mystiques à Essaouira au Maroc

La 18e édition du festival gnaoua d'Essaouira au Maroc s'est déroulée du 14 au 17 mai. Pendant quatre jours, cette cité de l'Atlantique a été rythmée par la rencontre des sons des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers