Extension Factory Builder
28/09/2011 à 08:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Match qualificatif de CAN entre l’Afrique du Sud et le Niger, à Niamey le 4 septembre 2011. Match qualificatif de CAN entre l’Afrique du Sud et le Niger, à Niamey le 4 septembre 2011. © AFP

Échange standard entre l'Afrique du Sud et la Libye, qui organiseront chacune la CAN aux dates initialement prévues pour l'autre. Celle de 2013 aura lieu dans le pays de Jacob Zuma, et celle de 2017 dans celui de l'ex-"Guide" Mouammar Kadhafi.

Gagnant-gagnant. La négociation a abouti entre la Libye et l'Afrique du Sud, qui sont tombés d'accord sur un échange : la première renonce à organiser la CAN 2013 au bénéfice de la seconde, mais organisera en revanche la compétition qui était prévue dans la nation arc-en-ciel en 2017. C'est le deal qu'a annoncé mardi la Confédération africaine de football (CAF).

Un changement nécessaire en raison « de l'actuelle situation politique en Libye », explique un court communiqué du comité exécutif de la CAF, située dans la banlieue du Caire. En compétition avec l'Algérie et le Nigeria pour organiser la CAN 2013, l'Afrique du Sud était donné favorite car elle a déja organisé à la place de la Libye le championnat d'Afrique espoirs en avril dernier. Hôte de la Coupe du monde 2010, le pays dispose de toutes les infrastructures nécessaires, avec 10 stades en état de recevoir des matchs. Et il a grand besoin d'amortir ses installations.

Le précédent kenyan

La dernière fois que l'Afrique du Sud a accueilli la CAN, c'était en 1996. Elle avait d'ailleurs remporté l'édition, qui était initialement prévue au Kenya. Les difficultés financières de ce pays l'avaient obligé à jeter l'éponge.

La prochaine CAN sera organisée début 2012, conjointement par la Guinée équatoriale et le Gabon. Puis la compétition passera ensuite aux années impaires pour éviter toute superposition avec la Coupe du monde. Le Maroc l'accueillera en 2015, entre l'Afrique du Sud et la Libye.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Nadine Gordimer l'Africaine

Nadine Gordimer l'Africaine

Décédée à l'âge de 90 ans le 13 juillet, la Prix Nobel de littérature aura été une militante antiapartheid de la première heure. Elle laisse une oeuvr[...]

Nadine Gordimer : disparition d'une voyante

Cette femme déterminée représentait une face de l'Afrique du Sud dont elle donnait une vision sans concession. Tout en défendant une conception exigeante de l'écrivain.[...]

Nadine Gordimer : un si long chemin

L'auteure du Conservateur, Booker Prize 1974, a porté jusqu'au bout un rêve : celui du premier jour après le racisme.[...]

Nadine Gordimer, celle qui tient tête

Frêle mais jamais fragile, l'écrivaine engagée aura affiché une volonté à toute épreuve, refusant les faux-fuyants. Portrait.[...]

Omedeto Fugard, l'Afrique et la Fondation Zinsou !

Ou "bravo", en japonais... Pour la première fois, un créateur du continent, Athol Fugard, reçoit le "prix Nobel des arts". La Fondation Zinsou, au Bénin, est elle aussi[...]

Quand Nadine Gordimer invitait Jeune Afrique à dénoncer la pauvreté

Prix Nobel de littérature en 1991, la romancière sud-africaine Nadine Gordimer est décédée le 13 juillet à l'âge de 90 ans. Une figure de l'engagement contre l'appartheid dont[...]

L'Afrique du Sud honore son premier Mandela Day depuis la mort de l'icône

L’Afrique du sud fêtait vendredi l’anniversaire de Nelson Mandela, qui aurait eu 96 ans. Comme c’est désormais la tradition depuis 2010, chaque citoyen était invité à donner 67[...]

Afrique du Sud : Nadine Gordimer et la transition postapartheid

Prix Nobel de littérature en 1991, la romancière sud-africaine Nadine Gordimer est décédée le 13 juillet à l'âge de 90 ans. "Jeune Afrique" réedite une interview de[...]

Afrique du Sud : premier "Mandela Day" sans Madiba

67 minutes. C’est le temps que chaque Sud-Africain, et de nombreux autres citoyens du monde, doit consacrer pour aider son prochain à l’occasion du "Mandela Day", une journée en l’honneur[...]

Praemium Imperiale : le Nobel des arts pour le Sud-Africain Athol Fugard et la Fondation Zinsou

Les lauréats 2014 du Praemium Imperiale - qui se veut le "Nobel des arts" -  ont été présentés le 16 juillet, à Paris. Pour la première fois un artiste du continent[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers