Extension Factory Builder
27/09/2011 à 08:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pendant ses meetings, Étienne Tshisekedi a fait jeu égal avec Joseph Kabila. Pendant ses meetings, Étienne Tshisekedi a fait jeu égal avec Joseph Kabila. © Reuters

Président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a rendu publique la liste définitive des candidats à l'élection présidentielle du 28 novembre en RDC. Pas de surprise : Étienne Tshisekedi, Vital Kamerhe et Léon Kengo wa Dondo peuvent prétendre occuper le fauteuil de Joseph Kabila.

Ils son dix. Dix challengers pour Joseph Kabila qui, président de la RDC depuis 2001, se présente en tant qu'indépendant à la présidentielle du 28 novembre prochain pour un deuxième mandat électif. Aucune surprise cependant dans la liste définitive des onze candidats présentée lundi le président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda : elle est identique à celle, provisoire, publiée mi-septembre. Et elle ne compte aucune femme, alors qu'en 2006, 33 candidats dont quatre femmes s'étaient présentés au scrutin, qui comportait alors deux tours.

La Cour suprême de justice a donc rejeté les recours déposés par cinq candidats - au motif d'un dossier incomplet, d'une caution non versée, ou d'un recours hors délai... -, et par un petit parti qui jugeait la loi électorale inconstitutionnelle. Sur la route de Kabila, qui est le seul représentant de la majorité présidentielle, se trouvent trois « poids lourds » de l'opposition : le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Étienne Tshisekedi (78 ans),  qui avait boycotté les élections de 2006 ; l'ex-président de l'Assemblée nationale passé dans l'opposition en 2010, qui a fondé l'Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe (51 ans) ; et l'actuel président du Sénat, l'ancien mobutiste Léon Kengo wa Dondo (76 ans).

Outsiders

Puis viennent de nombreux outsiders. Déjà présent en 2006 (4,8% au 1er tour), Joseph-François Nzanga Mobutu, le fils de l'ex-dictateur zaïrois Joseph Mobutu, est à nouveau en lice, tout comme le Dr Oscar Kashala (3,46% en 2006) et l'ex-rebelle et ancien ministre de la Décentralisation Antipas Mbusa (0,57%). Quant au Mouvement de Libération du Congo (MLC), dont le leader Jean-Pierre Bemba, battu au second tour de 2006 par Joseph Kabila, est détenu et jugé à la Cour pénale internationale (CPI), il ne présente pas de candidat. En réalité, le MLC a exclu l'un de ses cadres, Adam Bombole, qui se présente en tant qu'indépendant.

Le pasteur Ngoy Mulunda a invité les 11 prétendants à s'associer aux autres acteurs politiques pour procéder dans les meilleurs délais à la signature du code de bonne conduite, un engagement solennel à contribuer à l'organisation des élections libres, transparentes, démocratiques et apaisées. Les principaux partis de la majorité et de l'opposition l'ont signé début septembre, sauf l'UDPS d'Etienne Tshisekedi. Motif : celui-ci réclame plusieurs préalables, dont l'audit du fichier électoral. Une question qui devrait être étudiée mercredi lors d'un forum des partis politiques organisé par la Ceni.

Pour les élections législatives, prévues aussi le 28 novembre, la Céni a enregistré provisoirement plus de 19 000 candidats pour 500 sièges, et doit prochainement publier la liste définitive. Quelque 32 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour ces deux scrutins, les premiers d'une série (provinciales, sénatoriales, locales...) qui doit se terminer à l'été 2013.

_____________

Liste définitive des 11 candidats à la présidentielle du 28 novembre :

1) Jean ANDEKA DJAMBA (Alliance des nationalistes croyants congolais)

2) Adam BOMBOLE INTOLE (indépendant)

3) Joseph KABILA KABANGE (indépendant)

4) François-Nicéphore KAKESE MALELA (Union pour le réveil et le développement du Congo)

5) Vital KAMERHE LWA-KANYIGINYI (Union pour la nation congolaise)

6) Oscar KASHALA LUKUMUENA (Union pour la reconstruction du Congo)

7) Léon KENGO WA DONDO (Union des forces du changement)

8) Antipas MBUSA NYAMWISI (indépendant)

9) François-Joseph MOBUTU NZANGA NGBANGAWE (Union des démocrates mobutistes)

10) Josué-Alex MUKENDI KAMAMA (indépendant)

11) Étienne TSHISEKEDI WA MULUMBA (Union pour la démocratie et le progrès social)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Carderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses accusati[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à[...]

RDC 

Kin-Kiey Mulumba : "La majorité des Congolais souhaitent voir Kabila continuer"

Au cœur du débat sur l'éventuelle modification de la Constitution en RDC, Kin-Kiey Mulumba, ministre congolais en charge des Nouvelles technologies, lance "Kabila désir". Une structure qui[...]

RDC : l'épidémie d'Ebola n'a "aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l'Ouest"

"Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le ministre congolais (RDC) de la Santé, Félix Kabange Numbi.[...]

RDC : la fièvre hémorragique d'origine indéterminée "sous contrôle"

Le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, a annoncé vendredi que la fièvre hémorragique d'origine indéterminée qui a fait treize morts depuis le 11 août[...]

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le[...]

RDC - Congo : Mbata ya bakolo, un retour fortement conseillé

Les ressortissants de RDC sont priés de se mettre en règle ou de quitter le pays. Une opération qui accentue les tensions entre les deux voisins.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex