Extension Factory Builder
27/09/2011 à 08:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pendant ses meetings, Étienne Tshisekedi a fait jeu égal avec Joseph Kabila. Pendant ses meetings, Étienne Tshisekedi a fait jeu égal avec Joseph Kabila. © Reuters

Président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a rendu publique la liste définitive des candidats à l'élection présidentielle du 28 novembre en RDC. Pas de surprise : Étienne Tshisekedi, Vital Kamerhe et Léon Kengo wa Dondo peuvent prétendre occuper le fauteuil de Joseph Kabila.

Ils son dix. Dix challengers pour Joseph Kabila qui, président de la RDC depuis 2001, se présente en tant qu'indépendant à la présidentielle du 28 novembre prochain pour un deuxième mandat électif. Aucune surprise cependant dans la liste définitive des onze candidats présentée lundi le président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda : elle est identique à celle, provisoire, publiée mi-septembre. Et elle ne compte aucune femme, alors qu'en 2006, 33 candidats dont quatre femmes s'étaient présentés au scrutin, qui comportait alors deux tours.

La Cour suprême de justice a donc rejeté les recours déposés par cinq candidats - au motif d'un dossier incomplet, d'une caution non versée, ou d'un recours hors délai... -, et par un petit parti qui jugeait la loi électorale inconstitutionnelle. Sur la route de Kabila, qui est le seul représentant de la majorité présidentielle, se trouvent trois « poids lourds » de l'opposition : le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Étienne Tshisekedi (78 ans),  qui avait boycotté les élections de 2006 ; l'ex-président de l'Assemblée nationale passé dans l'opposition en 2010, qui a fondé l'Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe (51 ans) ; et l'actuel président du Sénat, l'ancien mobutiste Léon Kengo wa Dondo (76 ans).

Outsiders

Puis viennent de nombreux outsiders. Déjà présent en 2006 (4,8% au 1er tour), Joseph-François Nzanga Mobutu, le fils de l'ex-dictateur zaïrois Joseph Mobutu, est à nouveau en lice, tout comme le Dr Oscar Kashala (3,46% en 2006) et l'ex-rebelle et ancien ministre de la Décentralisation Antipas Mbusa (0,57%). Quant au Mouvement de Libération du Congo (MLC), dont le leader Jean-Pierre Bemba, battu au second tour de 2006 par Joseph Kabila, est détenu et jugé à la Cour pénale internationale (CPI), il ne présente pas de candidat. En réalité, le MLC a exclu l'un de ses cadres, Adam Bombole, qui se présente en tant qu'indépendant.

Le pasteur Ngoy Mulunda a invité les 11 prétendants à s'associer aux autres acteurs politiques pour procéder dans les meilleurs délais à la signature du code de bonne conduite, un engagement solennel à contribuer à l'organisation des élections libres, transparentes, démocratiques et apaisées. Les principaux partis de la majorité et de l'opposition l'ont signé début septembre, sauf l'UDPS d'Etienne Tshisekedi. Motif : celui-ci réclame plusieurs préalables, dont l'audit du fichier électoral. Une question qui devrait être étudiée mercredi lors d'un forum des partis politiques organisé par la Ceni.

Pour les élections législatives, prévues aussi le 28 novembre, la Céni a enregistré provisoirement plus de 19 000 candidats pour 500 sièges, et doit prochainement publier la liste définitive. Quelque 32 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour ces deux scrutins, les premiers d'une série (provinciales, sénatoriales, locales...) qui doit se terminer à l'été 2013.

_____________

Liste définitive des 11 candidats à la présidentielle du 28 novembre :

1) Jean ANDEKA DJAMBA (Alliance des nationalistes croyants congolais)

2) Adam BOMBOLE INTOLE (indépendant)

3) Joseph KABILA KABANGE (indépendant)

4) François-Nicéphore KAKESE MALELA (Union pour le réveil et le développement du Congo)

5) Vital KAMERHE LWA-KANYIGINYI (Union pour la nation congolaise)

6) Oscar KASHALA LUKUMUENA (Union pour la reconstruction du Congo)

7) Léon KENGO WA DONDO (Union des forces du changement)

8) Antipas MBUSA NYAMWISI (indépendant)

9) François-Joseph MOBUTU NZANGA NGBANGAWE (Union des démocrates mobutistes)

10) Josué-Alex MUKENDI KAMAMA (indépendant)

11) Étienne TSHISEKEDI WA MULUMBA (Union pour la démocratie et le progrès social)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africa[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

RDC : Katumbi le frondeur

Rien ne va plus entre le président et le gouverneur du Katanga. Après avoir mis en garde Joseph Kabila contre la tentation d'un troisième mandat, Moïse Katumbi se prépare à des[...]

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110927080654 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110927080654 from 172.16.0.100