Extension Factory Builder
21/09/2011 à 11:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des combattants du CNT libyen sur un char, près de Bani Walid, le 21 septembre 2011. Des combattants du CNT libyen sur un char, près de Bani Walid, le 21 septembre 2011. © AFP

Après plusieurs jours de combats, les rebelles libyens viennent de prendre le contrôle de la ville de Sebha, l’un des derniers bastions des partisans de Mouammar Kadhafi à résister aux assauts des combattants pro-CNT.

Un bastion pro-Kadhafi vient de tomber aux mains des rebelles libyens. La ville de Sebha est désormais libérée des loyalistes, qui résistaient depuis plusieurs jours contre les insurgés. C’est ce qu’à annoncé Abdelmajid Seifennasr, le responsable de la région de Sebha au sein du Conseil national de transition (CNT), l’organe politique de la rébellion.

« Nous contrôlons totalement la ville de Sebha. Tout le monde, y compris les pro-Kadhafi, sont maintenant avec la révolution », a-t-il déclaré, admettant tout de même que « quelques individus non organisés essaient de résister ici et là ».

L’information a été confirmée par Mohamed Wardougou, représentant à Benghazi de la « brigade du Bouclier du désert » qui combat dans cette région. « Sebha est totalement sous le contrôle des révolutionnaires », a-t-il indiqué.

150 pro-Kadhafi capturés

Sebha, fief de la tribu du dirigeant déchu Mouammar Kadhafi, les Kaddadfa, est située à 750 km au sud de Tripoli. Mardi, Mohamed Wardougou avait précisé que les combattants rebelles avaient réussi à prendre le contrôle de l'aéroport, de la citadelle et de la caserne Farès à Sebha.

Les combats se poursuivaient « dans quelques quartiers », et 150 pro-Kadhafi avaient été capturés, dont le général Belgacem Al-Abaaj, chef local des renseignements du régime déchu.

Outre Sebha, restent encore, pour les pro-CNT, à prendre le contrôle définitif des quelques bastions loyalistes résistants, dont notamment Syrte et Bani Walid.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Fasciné par l'Andalousie, blessé par la guerre dans son pays, cet artiste d'origine libyenne peint l'actualité méditerranéenne.[...]

Libye : 172 Tunisiens pris en otages par une milice islamiste du groupe Fajr Libya

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’existence de négociations en vue de la libération de 172 ressortissants détenus en Libye par un groupe de la coalition de milices islamistes[...]

La Libye arrête 400 migrants clandestins avant leur embarquement

Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés dimanche par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Libye : un cargo turc bombardé, un marin tué

Le navire a été bombardé par les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale. Elles accusent Ankara de soutenir ses rivaux islamistes.[...]

Libye : comment les migrants sont poussés à traverser la Méditerranée

Violences, viols, persécutions religieuses… Un rapport d'Amnesty International démontre que les conditions de vie des migrants en Libye les poussent à tenter la traversée de la[...]

Libye : le procès de Saadi Kadhafi reporté au 19 juillet

Le fils de Mouammar Kadhafi, qui avait fui la Libye lors de la révolution en 2011, comparaissait dimanche à Tripoli pour meurtre et détention arbitraire.[...]

Libye : les autorités de Tripoli réclament l'aide de l'UE contre les clandestins

Le gouvernement libyen de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, a réclamé samedi l'aide de l'Union européenne pour lutter contre l'immigration clandestine, demandant à recevoir[...]

Face au chaos libyen, sur Arte

Utiliser le mot "chaos" pour décrire la situation libyenne est un raccourci fréquemment emprunté à propos d'un pays qui n'en est pas vraiment un, qui n'en a jamais vraiment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers