Extension Factory Builder
21/09/2011 à 09:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef du CNT Moustapha Abdeljalil et Barack Obama à l'ONU, à New York, le 20 septembre 2011. Le chef du CNT Moustapha Abdeljalil et Barack Obama à l'ONU, à New York, le 20 septembre 2011. © AFP

Les chefs du CNT ont obtenu de nouveaux signes de reconnaissance internationale mardi à New York. Mais un nouveau message de Mouammar Kadhafi, toujours insaisissable, a été diffusé.

Le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen a été reçu comme un véritable chef d’État par Barack Obama, son drapeau hissé devant le siège des Nations-unies, son autorité reconnue par l’Union africaine... Les symboles de reconnaissance internationale se sont accumulés mardi pour les ex-rebelles libyens.

Le chef de l’organisation, Moustapha Abdeljalil, a remercié les États qui l’ont soutenu dans les combats contre Mouammar Kadhafi (qui ont fait 25 000 morts au total d’après lui) et que les anciens dignitaires du régime recevraient « un procès équitable », lors d’un sommet avec les pays « amis ».

"Cela prendra du temps..."

Il s’est également entretenu en tête-à-tête avec le président américain Barack Obama. Ce dernier a appelé à des élections « libres et justes » (sans fixer de date butoir) et estimé que la transition à venir serait difficile. « Après des décennies d'un règne de fer par un seul homme, cela prendra du temps de construire les institutions nécessaires pour une Libye démocratique », a-t-il déclaré.

De fait, la composition du nouveau gouvernement libyen est toujours inconnue. Le numéro 2 du CNT, Mahmoud Jibril, qui avait également fait le déplacement à New-York, a affirmé qu’il serait annoncé « dans une semaine à dix jours maximum ».

En attendant, Barack Obama a promis la poursuite des opérations de l’Otan tant que les Libyens seraient « menacés », promesse que le président français Nicolas Sarkozy a également fait sienne.

Kadhafi toujours sur le sol libyen ?

Les combats ne sont pas encore terminés en Libye (notamment autour de Syrte, Sebha et Bani Walid) et l’ancien « Guide », Mouammar Kadhafi, est toujours en fuite. Selon la Maison blanche, Moustapha Abdeljalil estime qu’il se trouve toujours sur le sol libyen.

Celui-ci est toujours en mesure d’enregistrer et de diffuser des messages. L’un d’entre eux a été diffusé mardi par la télévision Arraï à Damas. « Ce qui ce passe en Libye est une mascarade ne tenant que grâce aux bombardements aériens qui ne dureront pas éternellement », a-t-il déclaré. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

ONU : vers la délocalisation des négociations interlibyennes... en Libye ?

ONU : vers la délocalisation des négociations interlibyennes... en Libye ?

Les négociations interlibyennes, qui se déroulent actuellement à Genève, pourraient se délocaliser en Libye, du moins si les conditions de sécurité y sont "suffisantes", [...]

Sommet de l'UA : les pays africains écartent l'idée d'une intervention en Libye

Réunis ce mercredi à Addis-Abeba à l'occasion du sommet de l'UA, les pays membres du groupe international de contact sur la Libye se sont prononcés en faveur d'une solution politique au détriment[...]

Libye : trois questions autour de l'attaque terroriste de l'hôtel Corinthia à Tripoli

L'hôtel Corinthia à Tripoli a été la cible mardi d'une attaque revendiquée par la branche libyenne de l'État islamique. Neuf personnes, dont cinq étrangers, ont été[...]

La branche libyenne de l'État islamique revendique un attentat qui a fait au moins 12 morts à Tripoli

L'hôtel Corinthia, qui accueille régulièrement diplomates et journalistes à Tripoli, a été la cible mardi d'une attaque terroriste. Des hommes armés ont fait au moins douze morts[...]

Mohamed al-Zehawi est mort, confirme le groupe terroriste libyen Ansar al-Charia qu'il dirigeait

Le groupe libyen Ansar al-Charia, classé comme "terroriste" par les Etats-Unis et l'ONU, a confirmé samedi soir dans un communiqué la mort de son chef Mohamed al-Zehawi, annoncée plus[...]

Annonces de cessez-le-feu en Libye, le début d'une sortie de crise ?

Emboîtant le pas à la coalition de milices Fajr Libya, l'armée libyenne a annoncé dimanche 18 janvier un cessez-le-feu dans le pays. Objectif : donner une petite chance à des négociations[...]

Libye : l'armée annonce à son tour un cessez-le-feu

L'armée libyenne a annoncé dimanche un cessez-le-feu, comme l'a fait il y a deux jours la milice Fajr Libya, pour soutenir les négociations de Genève en faveur d'un règlement du conflit qui[...]

Libye : le Conseil de sécurité salue l'annonce d'un cessez-le-feu

Le Conseil de sécurité de l'ONU a salué samedi l'annonce par une coalition de milices, notamment islamistes, d'un cessez-le-feu en Libye et a menacé de sanctions ceux qui feraient obstacle aux efforts[...]

Libye : des barils et des balles

Principale source de revenus de l'État libyen, l'or noir est plus que jamais au coeur de la guerre sans merci que se livrent les différentes factions qui se disputent le pouvoir.[...]

Libye : le contenu de l'accord signé à Genève entre les parties en conflit

Après 48 heures de discussions, les protagonistes du conflit armé en Libye sont parvenus à un accord à Genève sur la fin des hostilités et la formation d'un gouvernement d'unité[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110921091249 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110921091249 from 172.16.0.100