Extension Factory Builder
21/09/2011 à 09:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef du CNT Moustapha Abdeljalil et Barack Obama à l'ONU, à New York, le 20 septembre 2011. Le chef du CNT Moustapha Abdeljalil et Barack Obama à l'ONU, à New York, le 20 septembre 2011. © AFP

Les chefs du CNT ont obtenu de nouveaux signes de reconnaissance internationale mardi à New York. Mais un nouveau message de Mouammar Kadhafi, toujours insaisissable, a été diffusé.

Le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen a été reçu comme un véritable chef d’État par Barack Obama, son drapeau hissé devant le siège des Nations-unies, son autorité reconnue par l’Union africaine... Les symboles de reconnaissance internationale se sont accumulés mardi pour les ex-rebelles libyens.

Le chef de l’organisation, Moustapha Abdeljalil, a remercié les États qui l’ont soutenu dans les combats contre Mouammar Kadhafi (qui ont fait 25 000 morts au total d’après lui) et que les anciens dignitaires du régime recevraient « un procès équitable », lors d’un sommet avec les pays « amis ».

"Cela prendra du temps..."

Il s’est également entretenu en tête-à-tête avec le président américain Barack Obama. Ce dernier a appelé à des élections « libres et justes » (sans fixer de date butoir) et estimé que la transition à venir serait difficile. « Après des décennies d'un règne de fer par un seul homme, cela prendra du temps de construire les institutions nécessaires pour une Libye démocratique », a-t-il déclaré.

De fait, la composition du nouveau gouvernement libyen est toujours inconnue. Le numéro 2 du CNT, Mahmoud Jibril, qui avait également fait le déplacement à New-York, a affirmé qu’il serait annoncé « dans une semaine à dix jours maximum ».

En attendant, Barack Obama a promis la poursuite des opérations de l’Otan tant que les Libyens seraient « menacés », promesse que le président français Nicolas Sarkozy a également fait sienne.

Kadhafi toujours sur le sol libyen ?

Les combats ne sont pas encore terminés en Libye (notamment autour de Syrte, Sebha et Bani Walid) et l’ancien « Guide », Mouammar Kadhafi, est toujours en fuite. Selon la Maison blanche, Moustapha Abdeljalil estime qu’il se trouve toujours sur le sol libyen.

Celui-ci est toujours en mesure d’enregistrer et de diffuser des messages. L’un d’entre eux a été diffusé mardi par la télévision Arraï à Damas. « Ce qui ce passe en Libye est une mascarade ne tenant que grâce aux bombardements aériens qui ne dureront pas éternellement », a-t-il déclaré. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Fasciné par l'Andalousie, blessé par la guerre dans son pays, cet artiste d'origine libyenne peint l'actualité méditerranéenne.[...]

Libye : 172 Tunisiens pris en otages par une milice islamiste du groupe Fajr Libya

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’existence de négociations en vue de la libération de 172 ressortissants détenus en Libye par un groupe de la coalition de milices islamistes[...]

La Libye arrête 400 migrants clandestins avant leur embarquement

Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés dimanche par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Libye : un cargo turc bombardé, un marin tué

Le navire a été bombardé par les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale. Elles accusent Ankara de soutenir ses rivaux islamistes.[...]

Libye : comment les migrants sont poussés à traverser la Méditerranée

Violences, viols, persécutions religieuses… Un rapport d'Amnesty International démontre que les conditions de vie des migrants en Libye les poussent à tenter la traversée de la[...]

Libye : le procès de Saadi Kadhafi reporté au 19 juillet

Le fils de Mouammar Kadhafi, qui avait fui la Libye lors de la révolution en 2011, comparaissait dimanche à Tripoli pour meurtre et détention arbitraire.[...]

Libye : les autorités de Tripoli réclament l'aide de l'UE contre les clandestins

Le gouvernement libyen de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, a réclamé samedi l'aide de l'Union européenne pour lutter contre l'immigration clandestine, demandant à recevoir[...]

Face au chaos libyen, sur Arte

Utiliser le mot "chaos" pour décrire la situation libyenne est un raccourci fréquemment emprunté à propos d'un pays qui n'en est pas vraiment un, qui n'en a jamais vraiment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers