Extension Factory Builder
15/09/2011 à 16:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des combattants du CNT libyen, le 15 septembre 2011 près de Misrata. Des combattants du CNT libyen, le 15 septembre 2011 près de Misrata. © AFP

Alors que le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique David Cameron sont arrivés ce matin à Tripoli pour une visite éclair mais néanmoins historique, au même moment, les forces armées du Conseil national de transition (CNT) se préparaient pour la grande bataille de Syrte, ville natale et un des derniers bastions de Mouammar Kadhafi.

Sous une forte chaleur, un convoi de plus de 500 véhicules surmontés d'armes lourdes sont partis le jeudi 15 septembre de la ville libyenne de Misrata en direction de Syrte, sous le regard des habitants qui faisaient le V de la victoire et scandaient « Dieu est grand ».

Le but des troupes du CNT est de prendre Syrte en tenaille. Une partie des véhicules s'est regroupée à Tawarga, au sud de Misrata, la troisième ville de Libye, pour avancer le long de la côte, ont indiqué des commandants. Une autre attaquerait depuis le sud par le désert du côté de la localité de Waddane dans l'oasis de Djofra pour isoler Syrte de l'autre principal bastion pro-Kadhafi, Sebha, la plus grande ville du Sud, ont-ils ajouté.

Vengeance et détermination

Misrata est une ville rebelle qui a été assiégée pendant plusieurs mois par les forces pro-Kadhafi, faisant plus d’un millier de morts. « Nous allons rendre à Kadhafi la monnaie de sa pièce. Nous avons été attaqués à Misrata sur trois fronts et à présent nous allons attaquer Syrte sur trois fronts », a indiqué à l'AFP Fawzy Sawawy, commandant de la Brigade des Montagnes à Tawarga.

« Nous allons encercler et libérer Syrte », a-t-il affirmé. « Nous voulons sécuriser la route de Ras Jadid (à la frontière tunisienne - extrême ouest) à Salloum (à la frontière égyptienne - extrême est). »

La plupart des brigades faisant partie du convoi est composée de combattants aguerris venant de Misrata. « Misrata a les meilleurs combattants de Libye. Notre moral est bon. Nous allons effacer Kadhafi et ses hommes de la face de la terre », affirme, déterminé, un autre combattant de Misrata, Khaled Baker. « Les mercenaires ne se rendent pas, ils combattront jusqu'à la mort, mais les soldats de Kadhafi pourraient se rendre car il ne sera vraisemblablement pas sur place pour commander leur loyauté », a ajouté ce combattant de la brigade des Montagnes.

Mercredi 14 septembre, Mouammar Kadhafi, toujours en fuite, s’est exprimé via la chaîne syrienne Arraï  à propos de la situation à Syrte. Le colonel Kadhafi a accusé l'Otan de « terrorisme et de destructions indescriptibles à Syrte ».

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard* continu[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Libye : Haftar revendique les raids aériens près de Tripoli

Le général dissident Khalifa Haftar, opposé militairement aux milices islamistes, a revendiqué lundi les deux raids qui ont frappé le sud de Tripoli plus tôt le même jour. Mais des[...]

Libye : frappes aériennes près de l'aéroport de Tripoli

Deux avions non identifiés ont bombardé lundi avant l’aube des positions de miliciens rivaux qui s’affrontent à l’arme lourde pour le contrôle de l’aéroport international[...]

Libye : le Parlement en faveur d'une intervention étrangère

Le Parlement libyen a voté mercredi une résolution en faveur de l'intervention militaire de la communauté internationale dans le pays pour protéger les civils, alors que les combats entre milices[...]

Libye : le chef de la police de Tripoli assassiné

L'assassinat mardi du chef de la police de Tripoli intervient sur fond d'affrontements meurtriers entre milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de la capitale libyenne.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers