Extension Factory Builder
15/09/2011 à 13:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La maison de la presse, à Alger, où 'El-Watan' et 'El-Khabar' ont leurs bureaux. La maison de la presse, à Alger, où "El-Watan" et "El-Khabar" ont leurs bureaux. © D.R.

Mercredi soir, une centaine de jeunes armés de cocktails molotovs ont tenté de mettre le feu à l'imprimerie des quotidiens algériens "El-Watan" et "El-Khabar" dans la banlieue d’Alger. Le drame a été évité grâce à l’intervention des salariés de l’imprimerie et des policiers. Choqués, les journalistes dénoncent une manœuvre d’intimidation du régime.

« Du jamais-vu. Même pendant la décennie noire en Algérie on a pas eu droit à ce genre de méthodes ». Joint par téléphone, Fayçal Metaoui, journaliste à El-Watan, a du mal à cacher son indignation. Mercredi soir, vers 21 heures 30, une centaine de jeunes se présentent devant l’imprimerie d’El-Watan et d’El-Khabar à Ain Naadja, en périphérie d’Alger. Armés de cocktails molotov, ils crient « el youm Nhargouha ! » (« aujourd'hui on la brûle »).

Les travailleurs de l’imprimerie sortent rapidement pour les dissuader de passer à l’acte. Quelques instants plus tard, la police et la gendarmerie arrivent sur place et mettent fin à l’incident. Propriété d'El-Watan et d'El-Khabar, l’imprimerie d’Ain Naadja sort cinq quotidiens, à savoir les titres propriétaires ainsi que El-Khabar Erryadhi, Liberté et El-Youm.

El-Watan est le premier quotidien francophone d’Algérie, connu pour son indépendance et sa liberté de ton face au pouvoir et El-Khabar est son pendant arabophone. D’après Fayçal Metaoui, de nombreux jeunes de la localité travaillent à l’imprimerie et le climat social y est bon. « Il n’y a jamais eu de problèmes, explique-t-il. Il n’y a aucune explication sociale ou économique à ce qui s’est passé hier soir. La seule explication est politique ».

El Watan et El Khabar sont deux figures de proue de la presse indépendante en Algérie

"Le pouvoir se cache derrière les évènements"

Pour lui comme pour les autres journalistes d’El Watan, le pouvoir se cache derrière les graves événements de la nuit passée. Objectif : faire pression sur les journaux. La coïncidence, selon eux, est plus que troublante. De fait, la tentative d'incendie intervient seulement deux jours après l'annonce d’El-Watan de sa volonté de se doter d'une chaîne de télévision et d'une radio à la faveur de l'ouverture du champ audiovisuel annoncée par le pouvoir.

« Ils veulent nous faire payer notre liberté de ton et notre souhait de se lancer dans l’audiovisuel », estime Fayçal Metaoui d’un ton ferme. D’après lui, il s’agit de méthodes de « voyous » et de « baltaguiyas », ces hommes payés par certains régimes arabes pour semer le trouble en période délicate.

Quoi qu’il en soit, la tentative d’incendie inquiète et fait ressurgir la crainte d’attaques contre la presse et les journalistes en Algérie. Sur son site, la rédaction d’El-Watan annonce qu’elle portera plainte avec El-Khabar dans la journée.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Algérie

Algérie : Bouteflika et les femmes

Algérie : Bouteflika et les femmes

Célibataire endurci, le chef de l'État fait presque figure d'exception en Afrique et dans le monde arabe. De quoi alimenter depuis toujours rumeurs et fantasmes. Cette enquête est parue dans "Jeune[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

Algérie : une manifestation anti-gaz de schiste dégénère

Une quarantaine de policiers ont été attaqués et deux bâtiments incendiés, ce dimanche, lors d'une manifestation contre le forage de puits d'exploration du gaz de schiste, à In Salah, dans[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

In Amenas : l'enquête britannique provoque la colère des familles de victimes

Selon les conclusions de l'enquête judiciaire britannique sur l'attaque du complexe gazier algérien d'In Amenas, il "est probable que la balle" qui a tué Stephen Green, l'un des sept otages, "a[...]

Algérie : Karim Achoui, le droit au retour

Ce Franco-Algérien s'est fait connaître comme l'avocat des figures du milieu. En s'inscrivant au barreau d'Alger, il a trouvé le moyen de contourner l'interdiction de plaider qui le frappait en France.[...]

Le dessinateur algérien Ali Dilem rejoint l'équipe de "Charlie Hebdo"

Le célèbre dessinateur de presse algérien Ali Dilem a rejoint la rédaction de "Charlie Hebdo", qui a sorti mercredi son second numéro depuis les attentats de janvier. Un choix audacieux[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Algérie : vaste dispositif policier pour empêcher une manifestation contre le gaz de schiste à Alger

Un important dispositif policier a été déployé mardi à l'aube autour de l'esplanade de la Grande Poste, dans le centre d'Alger, où devait se tenir une manifestation contre le gaz de[...]

Gaz de schiste : Sonatrach contre-attaque

 Pour contrer les arguments des opposants au gaz de schiste en Algérie, Sonatrach a invité des experts étrangers pour rassurer l'opinion quant aux dangers représentés par l'exploitation des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110915122759 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110915122759 from 172.16.0.100