Extension Factory Builder
13/09/2011 à 10:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Désinfection d'une maison inondée au Sénégal. Désinfection d'une maison inondée au Sénégal. © AFP

Le partenariat Roll Back Malaria (RBM) publie son rapport "Faire reculer le paludisme : dix ans de partenariats et résultats" lundi 12 septembre. La lutte antipaludique affiche un franc succès même si certaines régions du monde restent fortement touchées par ce fléau.

L’heure est au bilan pour le partenariat Roll Back Malaria (RBM). Dix ans après avoir lancé un plan d’action mondial, RBM a publié lundi 12 septembre son rapport « Faire reculer le paludisme : dix ans de partenariats et résultats ».

Et le bilan est plutôt bon. Le nombre de décès liés au paludisme a globalement baissé de 38% et même chuté de 50% dans onze pays d’Afrique subsaharienne (Guinée équatoriale, Éthiopie, Gabon, Mali, Rwanda, Sénégal, Sao Tomé et Principe, Sierra Leone, Tanzanie, Togo, Zambie), où plus d’un million de morts infantiles (enfant de moins de cinq) ont pu être évitées au cours des dix dernières années, indique le rapport. Si la dynamique est poursuivie plus de trois millions de vies supplémentaires peuvent être sauvées d’ici 2015, prévoit RBM.

L’essentiel des efforts a été déployé en Afrique subsaharienne, sans conteste la région du monde la plus touchée par la maladie. Dans les années 1990, 85% des cas de paludisme et 90% de décès liés, recensés au niveau mondial, avaient été enregistrés dans les pays subsahariens. Autres régions où la lutte antipaludique a progressé, l’Amérique et l’Asie du Sud-Est ont connu une diminution de moitié des cas de paludisme et des décès qui lui sont associés. 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a même ajouté ces quatre dernières années le Maroc, le Turkménistan et les Émirats arabes unis à la liste des pays ayant éradiqué la maladie. Les Bahamas et la Jamaïque sont en passe d’être certifiés exempts de paludisme, annonce le rapport.

Multiplication des fonds par dix en dix ans

Comment expliquer de telles avancées ? Les bailleurs de fonds internationaux ont tout simplement mis la main à la poche. Le financement international de la lutte contre le paludisme a été multiplié par dix en dix ans, s’élevant à 1,5 milliards de dollars en 2010. Des fonds internationaux utilisés principalement à des pulvérisations d’insecticide à grande échelle, à des distributions de moustiquaires imprégnées d’insecticide au-delà des zones urbaines, à l’offre d’un traitement préventif aux femmes enceintes et aux nouveau-nés, et à la mise à disposition de diagnostic rapide.

Toutefois, les progrès restent « modestes » dans certaines régions du monde, comme la Méditerranée orientale (et notamment en Somalie et au Soudan), souligne le rapport. Le succès de la lutte antipaludique est « fragile », estime Awa Marie Coll Seck, directrice exécutive du partenariat. Le financement du programme doit courir sur le long terme sous peine de « revenir aux heures sombres de la lutte », prévient la directrice de RBM.

D’autant plus que le partenariat RBM ne compte pas en rester là. Objectifs d’ici 2015 : une réduction à zéro ou presque des cas de paludisme dans le monde et une élimination de la transmission de la maladie dans dix pays de la région Europe de l’OMS, entre autres.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Libye : la chute du roi Ubu

Article pr�c�dent :
Côte d'Ivoire : Ouattara, cent jours après

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

CAN 2015 : Côte d'Ivoire - Algérie, une finale avant la lettre

Deux grands favoris de la CAN-2015, la Côte d'Ivoire et l'Algérie, s'affrontent dimanche dans un quart de finale en forme de revanche après celui de 2010. Dans un autre match, le Ghana a quant à lui nete[...]

L'UA propose de nouvelles taxes pour être moins dépendante financièrement

Les chefs d’Etat de l'Union africaine ont adopté le principe d’une taxe sur les billets d’avion, nuits d’hôtels et SMS pour réduire la dépendance financière de l’UA,[...]

Têtes-à-têtes, couacs, tensions... Dans les coulisses du sommet de l'UA

Parce qu'un sommet de chefs d'État se déroule aussi en coulisses, voici quelques informations glanées dans les couloirs du siège de l'Union africaine et dans les grands hôtels d'Addis-Abeba.[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

Largement consacré à Boko Haram, le sommet de l'UA s'est ouvert à Addis-Abeba

Le 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africain (UA) s'est ouvert ce vendredi matin à Addis-Abeba. Un de ses objectifs annoncé est la concrétisation d'une force multinationale[...]

Ebola - David Nabarro : "Non, la situation n'est pas sous contrôle"

David Nabarro, envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour Ebola, analyse la récente baisse du nombre de nouveaux cas de malades enregistrés dans les pays touchés par[...]

Le président zimbabwéen Robert Mugabe désigné président en exercice de l'Union africaine

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, 90 ans, a été désigné vendredi par ses pairs pour prendre la présidence tournante de l'Union africaine, lors du 24e sommet de l'organisation[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

"Time is now" : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

Annoncé depuis plusieurs mois, le titre Times is now de Youssou Ndour et J. Martins a été mis en ligne lundi. Visionné sur Youtube par plus de 30 000 personnes en seulement quatre jours, il appelle[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110912141652 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110912141652 from 172.16.0.100