Extension Factory Builder
07/09/2011 à 11:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des militants du parti d’opposition UDPS, lors d’une manifestation le 6 septembre à Kinshasa. Des militants du parti d’opposition UDPS, lors d’une manifestation le 6 septembre à Kinshasa. © Junior Kannah/AFP

Un rassemblement de l’opposition dispersé par la police a fait un mort et au moins trois blessés en République Démocratique du Congo.

« Nous avons reçu le corps d’un homme mort par balle et deux blessés graves par balle » a fait savoir le ministre de l’Intérieur de la RDC, Adolphe Lumanu, après avoir qualifié les violences d’« échauffourées » ayant entrainé « malheureusement mort d’homme ».

Dans la matinée, la police a tiré des grenades lacrymogènes près du siège de l’UDPS, situé dans la commune de Limete, pour « disperser » des jeunes militants rassemblés à cet endroit.

L’origine des tirs de balles reste confuse. Des membres de la Ligue des jeunes de l’UDPS ont accusé des délinquants violents appelé « pombas » d’avoir tiré, alors que d’autres ont mis en cause des policiers. Un témoin a ainsi affirmé à l’AFP sous couvert de l’anonymat qu’un autre partisan avait été tué par balle par la police, qui aurait ensuite récupéré son corps.

Pour le secrétaire de l’UDPS, Serge Mayamba, « il n’y avait aucune raison de disperser ces jeunes qui ne faisaient rien, qui ne manifestaient pas ».

Tensions partisanes

Ces violences interviennent dans un contexte pré-électoral particulièrement tendu puisque quelques jours plus tôt le siège de l’UDPS était saccagé par des « inciviques », et la régie télévisée d’un député, proche de l’UDPS, incendiée.

Cette attaque du siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) aurait-elle-même eu lieu en représailles à « des actes de vandalisme » de militants de l’UDPS dans une permanence du parti au pouvoir, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PRPD). Pour ce dernier incident, le ministre a fait état de 12 blessés graves et six véhicules incendiés.

Le PRPD a « vivement condamné » dans un communiqué des « actes de violences qui visent à discréditer le processus électoral », appelant ses partisans à ne pas céder aux « provocations » de l’UPDS.

Jeudi, une marche est prévue par l’UPDS dans la capitale congolaise pour dénoncer « le manque de transparence » de la Céni alors que le parti au pouvoir organise lui aussi une marche « pour dire non à la violence et oui aux élections apaisées.»

Début juillet et début septembre des manifestations de l’opposition avaient dégénéré en affrontements avec la police. Le ministre de l’intérieur avait alors dénoncé « une stratégie préparatoire à une insurrection souhaitée par certains politiciens », dans laquelle « la Céni est devenue le bouc émissaire de prédilection. »

Élections

Les candidats à la présidentielle et aux législatives ont jusqu’à dimanche pour déposer leur candidatures pour ces deux élections qui auront lieu le 28 novembre.  Elu en 2006, un scrutin alors boycotté par l’UDPS, Joseph Kabila a été récemment investi comme candidat unique de la majorité. Il affrontera Etienne Tshisekedi, l’opposant historique et leader de l’UPDS qui vient tout juste de déposer officiellement sa candidature à la présidentielle.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Plus de 500 000 personnes ont été déplacées en raison de la crise centrafricaine, selon Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport alarmant, l'ONG dénonce le désastre hu[...]

RDC - Généalogie : dans la famille Kabila, je demande... les enfants du Mzee

Plus d'une décennie après la mort de Laurent-Désiré Kabila, les personnes se réclamant de sa filiation continuent de se déchirer. Entre Étienne, qui se dit "fils[...]

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers