Extension Factory Builder
06/09/2011 à 12:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Sony Tablet S profite de l'absence de la Galaxy de Samsung évincée du salon. La Sony Tablet S profite de l'absence de la Galaxy de Samsung évincée du salon. © DR

Comme chaque année, les industriels du secteur de l’électronique grand public ont dévoilé en Allemagne leurs dernières innovations, alors que le secteur connaît une période morose au niveau des ventes.

Du 2 au 7 septembre dernier, plus de 1400 exposants étaient réunis à Berlin pour participer à l’Internationale Funkausstellung (IFA), le premier événement mondial consacré à l’électronique grand public. Un rendez-vous qui cette année encore a permis aux leaders du secteur de présenter de nombreuses nouveautés, s’inscrivant dans la tradition d’innovation du salon. En 1962, le groupe hollandais Philips y avait par exemple dévoilé les premières cassettes audio enregistrables.

Lunettes et téléviseurs 3D

A l’occasion de la cinquante et unième édition de l’IFA, les industriels (LG, Samsung, Philips…) ont fait la part belle aux téléviseurs 3D. La tendance est à la technologie passive dont la particularité est de privilégier des lunettes polarisantes, là où la technologie active nécessite une monture bourrée d’électronique, donc lourde, fragile et bien sûr onéreuse (autour de 100 euros la paire). Revers de la médaille : la définition horizontale est réduite de 50%.

Mais la rigueur frappe aussi le marché de l'électronique grand public, (- 8 % du chiffre d'affaires au premier semestre 2011 en France selon le cabinet GFK) et les constructeurs sentent bien que les consommateurs ne sont pas prêts à toutes les folies. Pour autant, la 3D active n’est pas abandonnée. Au mois d’août, Panasonic, Samsung, Sony et Xpand ont annoncé un accord pour concevoir des lunettes 3D compatibles sur leur gamme respective. Toshiba a présenté par ailleurs à Berlin une TV 3D sans lunettes de 55 pouces (140 cm), le ZL2, qui permet de regarder l'écran sous plusieurs angles grâce à un système à reconnaissance faciale. Une technologie de pointe qui a un prix : 7999 euros.

L’autre orientation prise par les constructeurs consiste à proposer des appareils prévus pour être connectés au web. « 52% des acheteurs de nos modèles ont branché leur téléviseur à Internet », illustre Alexandre Fourmond directeur marketing de LG France. Un usage élargi des téléviseurs qui passe pour Panasonic par une complémentarité avec la tablette informatique. Cette dernière pouvant servir entre autres de télécommande.

La guerre des tablettes

Un marché informatique où la concurrence fait rage sur fond de guerre judiciaire entre Samsung et Apple, ce dernier reprochant au géant coréen d’avoir copié plusieurs de ses brevets. Résultat : alors que Samsung venait de présenter sa dernière tablette (Galaxy Tab 7.7), une décision du tribunal de Düsseldorf la contraint à la retirer du salon.
Les visiteurs ont pu néanmoins se consoler en découvrant l’écran XL, 9,4 pouces, du modèle S de Sony, qui sera disponible en Europe fin septembre au prix de 479 euros. Le groupe chinois Lenovo a lui aussi retenu l’attention des observateurs avec un appareil de 7 pouces équipé d’un système d’exploitation Android commercialisé pour moins de 200 euros.

Concernant les ordinateurs, l’IFA a fait la part belle aux ultra-portables Toshiba, ACER en tête. Selon le pdg d’Acer, ce créneau dominé par le MacBook Air d’Apple devrait représenter 25 à 35 % des ventes d’ordinateurs portables en 2012.

Nouveaux smartphones HTC et Samsung

Même si il n’est pas un rendez-vous obligé pour les constructeurs de téléphone, le salon de Berlin a également permis d’avoir la primeur des  derniers smartphones de la marque taiwanaise HTC, baptisés Titan et Radar. Disponibles en octobre, ils utilisent tous les deux la nouvelle version du système d’exploitation Windows 7. Le premier est orienté multimédia (500 euros), tandis que le second, moins haut de gamme (300 euros), met l’accent sur les réseaux sociaux.

Samsung innove également avec une gamme de téléphones intégrant une nouvelle messagerie appelé ChatOn. Elle permettra d’échanger des photos, des musiques, mais aussi de commenter des images sous forme de petites animations. Une arme de plus pour affronter la concurrence de Black Berry et d’Apple.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers