Extension Factory Builder
02/09/2011 à 15:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alain Giresse 'n'imagine pas autre chose qu'une victoire du Mali contre le Cap-Vert'. Alain Giresse "n'imagine pas autre chose qu'une victoire du Mali contre le Cap-Vert". © AFP

Dans un groupe A très ouvert, le Mali doit absolument battre le Cap-Vert samedi à Bamako s’il veut espérer disputer la phase finale de la CAN 2012. Alain Giresse, le sélectionneur des Aigles, s’attend à un match compliqué. Interview.

Jeuneafrique.com : Le Mali est second du groupe A avec six points, derrière le Cap Vert, qui vous précède d’une unité. Le choc de samedi ressemble à une finale…

Alain Giresse : Pour nous, les trois points sont impératifs pour cette CAN 2012. Je n’imagine rien d’autre qu’une victoire, avant notre déplacement au Liberia le 8 octobre. Mais je sais que ce match contre le Cap-Vert, qui est une des révélations de ces qualifications, sera difficile. À l’aller nous avions perdu (0-1), et j’ai le souvenir d’un adversaire compact, très fort mentalement, composé de joueurs d’un niveau équivalent. A Bamako, il faudra être patient, car le Cap-Vert va sans doute jouer défensivement, pour profiter de chaque possibilité de contre.

Pour ce match, vous avez rappelé Seydou Keïta (FC Barcelone), absent de la sélection depuis la CAN 2010 en Angola…

Je l’avais convoqué pour le match amical le 10 août dernier en Tunisie (2-4), mais il n’est pas venu. Là, il semble décidé à revenir. Ce serait une bonne chose pour la sélection. Je suis également attentif à l’évolution de la situation de Mahamadou Diarra (ex-Real Madrid, Monaco), qui, j’espère, va vite rejouer dans un club.

Comment avez-vous vécu l’épisode Modibo Maïga à Sochaux ?

Maïga voulait partir à Newcastle (Angleterre), Sochaux s’y est opposé… J’attends juste de voir dans quel était psychologique il sera samedi.

Avez-vous tenté de rappeler Frédéric Kanouté (FC Séville, Espagne) ?

Je crois qu’il faut respecter sa décision. Il a pris sa retraite internationale, une page s’est tournée, et le Mali est en phase de renouvellement, avec de jeunes joueurs qui arrivent. Ce qui importe, c’est que les joueurs convoqués aient envie de jouer pour le Mali. C’est presque toujours le cas.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Moussa Mara : 'Il n'y aura pas de prime à l'impunité' au Mali

Moussa Mara : "Il n'y aura pas de prime à l'impunité" au Mali

Les priorités du Premier ministre malien, Moussa Mara ? La réforme territoriale, la reprise de l'aide du FMI et les négociations avec les groupes armés. Un domaine où il joue la carte de [...]

Mali : Casques bleus tchadiens excédés

Le 18 septembre, cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma ont été tués au passage de leur véhicule sur un engin explosif dans les environs d'Aguelhok. C'est la troisième attaque[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Le Mali bénéficie cette année d'un quota de 9 000 pèlerins. À la différence du Sénégal, 90 % d'entre eux sont encadrés par des organismes [...]

Mali : grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces du FMI après plusieurs impairs difficilement justifiables, le Mali met les bouchées doubles pour sanctionner les fonctionnaires indélicats.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Terrorisme au Mali : identification de Meherig Djafar, le coup de pouce d'Interpol

La récente identification au Mali du jihadiste algérien Meherig Djafar démontre l'importance de la technologie dans la lutte contre le terrorisme.[...]

À Bamako, plusieurs milliers de manifestants disent non à la partition du Mali

Entre deux et trois milles personnes ont défilé jeudi à Bamako pour dénoncer toute velléité de partition du Mali.[...]

Christian Josz (FMI) : "Notre mission au Mali a été un grand succès"

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur un marché de 69 milliards de F CFA passé de gré à[...]

Mali - Ousmane Diarra : "Les jihadistes instrumentalisent la pureté de l'enfant"

Dans son troisième roman, La Route des clameurs, le conteur malien revient sur la terreur qui s'est abattue sur son pays. Et dissèque comment la folie s'est emparée des hommes.[...]

Suspense et morosité

L'enthousiasme qui avait saisi les acteurs économiques maliens après le sommet de Bruxelles, en mai 2013, au cours duquel une aide internationale de 4 milliards de dollars (3,25 milliards[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers