Extension Factory Builder
31/08/2011 à 11:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bachar al-Assad le 20 juin 2011. Bachar al-Assad le 20 juin 2011. © AFP

L’Union européenne devrait annoncer un embargo sur les produits pétroliers syriens en signe de désaccord avec le régime répressif de Bachar al-Assad.

Les 27 pays membres de l’Union européenne seraient sur le point de trouver un consensus sur un embargo des produits pétroliers en provenance de Syrie.  Une mesure politique qui entraînerait de lourdes pertes économiques pour le pays, qui vend la quasi-totalité de son pétrole à l’UE. Presque un tiers des recettes totales de la Syrie proviennent de l’exportation de 95% de ses produits pétroliers à destination des pays membres de l’UE.

Accentuer la pression sur al-Assad

En utilisant le levier économique, l’UE entend ainsi faire pression sur le régime de Bachar el-Assad. Une réaction un cran au-dessus des timides mises en demeures verbales émises par les dirigeants européens depuis le début de la répression sanglante.

Le vent des révoltes arabes souffle sur Damas et les autres grandes villes syriennes depuis le 15 mars dernier, date de lancement d’un mouvement de contestation sociale sans précédent. Inspirés par les militants révolutionnaires tunisiens et égyptiens, des dizaines de milliers de Syriens se réunissent lors des « vendredis de la colère » pour revendiquer des réformes démocratiques et sociales immédiates.

Embargo sur les investissements ?

D’ici la fin de la semaine, l’Union Européenne devrait sanctionner la Syrie et lui imposer un embargo sur la totalité de ses produits pétroliers. En revanche, les discussions au sujet d’un possible embargo des investissements européens dans le secteur pétrolier syrien se poursuivent entre les 27 membres de l’UE.

L’étau se resserre sur le président syrien qui doit déjà faire face à une commission d’enquête indépendante diligentée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

(avec AFP)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Droit des femmes : le marathon des Saoudiennes

Droit des femmes : le marathon des Saoudiennes

Les jeunes Saoudiennes vont peut-être pouvoir pratiquer du sport à l'école publique. C'est en tout cas la recommandation faite par le Majlis el-Choura au ministère de l'Éducation, le 8 avril.[...]

Israël - Palestine : le fils Abbas favorable à la création d'un État binational

Au moment où le processus de paix israélo-palestinien entre dans une phase critique, le fils du président palestinien recommande à son père d'opter pour la création d'un[...]

Arabie saoudite : la vieillesse s'éternise sur le trône

En élevant son demi-frère au rang de vice-prince héritier, le roi Abdallah sécurise la succession. Pendant que la génération suivante trépigne d'impatience. Et prend de[...]

Libye : l'ambassadeur de Jordanie enlevé à Tripoli

L'ambassadeur de Jordanie en Libye, Fawaz Al-Itan, a été enlevé mardi à Tripoli par des hommes armés. Son chauffeur aurait été blessé dans l'attaque.[...]

Israël impose des sanctions financières à l'Autorité palestinienne

L'État d'Israël a décidé jeudi de geler le transfert des taxes aux Palestiniens. De nouvelles sanctions économiques qui interviennent après la demande de la Palestine[...]

Israël - États-Unis : Jonathan Pollard, sa vie est un thriller

Condamné en 1987 à la réclusion à perpétuité pour espionnage au profit d'Israël, ce juif américain se retrouve malgré lui au coeur d'un marchandage visant[...]

Football : Mondiaux en Russie et au Qatar, l'ombre de la corruption plane sur la Fifa

Pour obtenir l'organisation de la compétition en 2018 et en 2022, la Russie et le Qatar ont-ils soudoyé des membres du comité exécutif de la Fifa ? Certains l'affirment et réclament des[...]

Doha dans le viseur de l'Arabie saoudite

Exaspérées par l'activisme politique du Qatar, les pétromonarchies de la région, Arabie saoudite en tête, multiplient les mesures de représailles contre le petit émirat[...]

France : les jeunes candidats au jihad sont-ils les victimes d'une "dérive sectaire" ?

Le salafisme jihadiste s'apparente-t-il à une dérive sectaire, à une instrumentalisation du religieux à des fins politiques ? Devant la multiplication des cas de jeunes-filles en rupture sociale et[...]

Séfarade blues : Israël et la question des réparations pour les Juifs chassés du monde arabe

Instrumentalisée par certains, la question de l'indemnisation des Juifs orientaux chassés d'Afrique du Nord ou du Moyen-Orient ravive de vieux contentieux. Pas seulement avec le monde arabe.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers