Extension Factory Builder
31/08/2011 à 11:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bachar al-Assad le 20 juin 2011. Bachar al-Assad le 20 juin 2011. © AFP

L’Union européenne devrait annoncer un embargo sur les produits pétroliers syriens en signe de désaccord avec le régime répressif de Bachar al-Assad.

Les 27 pays membres de l’Union européenne seraient sur le point de trouver un consensus sur un embargo des produits pétroliers en provenance de Syrie.  Une mesure politique qui entraînerait de lourdes pertes économiques pour le pays, qui vend la quasi-totalité de son pétrole à l’UE. Presque un tiers des recettes totales de la Syrie proviennent de l’exportation de 95% de ses produits pétroliers à destination des pays membres de l’UE.

Accentuer la pression sur al-Assad

En utilisant le levier économique, l’UE entend ainsi faire pression sur le régime de Bachar el-Assad. Une réaction un cran au-dessus des timides mises en demeures verbales émises par les dirigeants européens depuis le début de la répression sanglante.

Le vent des révoltes arabes souffle sur Damas et les autres grandes villes syriennes depuis le 15 mars dernier, date de lancement d’un mouvement de contestation sociale sans précédent. Inspirés par les militants révolutionnaires tunisiens et égyptiens, des dizaines de milliers de Syriens se réunissent lors des « vendredis de la colère » pour revendiquer des réformes démocratiques et sociales immédiates.

Embargo sur les investissements ?

D’ici la fin de la semaine, l’Union Européenne devrait sanctionner la Syrie et lui imposer un embargo sur la totalité de ses produits pétroliers. En revanche, les discussions au sujet d’un possible embargo des investissements européens dans le secteur pétrolier syrien se poursuivent entre les 27 membres de l’UE.

L’étau se resserre sur le président syrien qui doit déjà faire face à une commission d’enquête indépendante diligentée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

(avec AFP)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Naufrage en Méditerranée : des dizaines de migrants gazaouis parmi les victimes

Naufrage en Méditerranée : des dizaines de migrants gazaouis parmi les victimes

Des dizaines de Gazaouis figurent parmi les victimes du naufrage d'une embarcation qui a coulé en Méditerranée, mercredi 10 septembre. Si le bilan d'envion 500 victimes était confirmé, il s'agir[...]

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État Islamique (ISIS en anglais) en[...]

L'ONU annonce un accord tripartite pour la reconstruction de Gaza

Israël et Palestiniens se sont mis d'accord sur un mécanisme provisoire pour accélérer, sous la surveillance de l’ONU, la reconstruction de Gaza, tout en s'assurant que les matériaux de [...]

Jihadistes de tous les pays...

En trois ans, au moins 12 000 étrangers, originaires de 81 États, ont rejoint les rangs des islamistes radicaux. Radiographie de la nouvelle internationale des fous d'Allah.[...]

Méditerranée : selon l'OIM, un naufrage pourrait avoir causé la mort de 500 migrants

Jusqu'à 500 migrants sont portés disparus depuis le naufrage de leur embarcation de fortune, la semaine dernière, au large de l'île de Malte.[...]

François Hollande à Bagdad pour exprimer son soutien au gouvernement irakien

Le président français François Hollande est arrivé vendredi à Bagdad, accompagné du chef de la diplomatie Laurent Fabius et du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, pour[...]

Dix pays arabes rallient la coalition contre les jihadistes de l'État islamique

En visite jeudi à Jeddah, en Arabie saoudite, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a réussi à convaincre dix pays arabes de s'engager dans l'offensive contre l'État islamique.[...]

États-Unis : en Arabie Saoudite, John Kerry tente d'élargir la coalition contre l'État islamique

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est arrivé jeudi en Arabie saoudite pour tenter de rallier dix pays arabes et la Turquie à la coalition mondiale mise en place par les États-Unis [...]

État islamique : les pays arabes s'accordent pour lutter contre les jihadistes

Le chef de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a affirmé dimanche que les pays membres étaient tombés d'accord pour affronter les jihadistes de l'État islamique (EI) qui sèment la terreur en Irak[...]

Irak : les États-Unis étendent leurs raids, Obama présente un plan mercredi

Les avions de combat américains ont étendu pour la première fois à l'ouest de l'Irak leur zone de frappes contre les combattants de l'État islamique (EI), le président Barack Obama[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex