Extension Factory Builder
31/08/2011 à 11:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bachar al-Assad le 20 juin 2011. Bachar al-Assad le 20 juin 2011. © AFP

L’Union européenne devrait annoncer un embargo sur les produits pétroliers syriens en signe de désaccord avec le régime répressif de Bachar al-Assad.

Les 27 pays membres de l’Union européenne seraient sur le point de trouver un consensus sur un embargo des produits pétroliers en provenance de Syrie.  Une mesure politique qui entraînerait de lourdes pertes économiques pour le pays, qui vend la quasi-totalité de son pétrole à l’UE. Presque un tiers des recettes totales de la Syrie proviennent de l’exportation de 95% de ses produits pétroliers à destination des pays membres de l’UE.

Accentuer la pression sur al-Assad

En utilisant le levier économique, l’UE entend ainsi faire pression sur le régime de Bachar el-Assad. Une réaction un cran au-dessus des timides mises en demeures verbales émises par les dirigeants européens depuis le début de la répression sanglante.

Le vent des révoltes arabes souffle sur Damas et les autres grandes villes syriennes depuis le 15 mars dernier, date de lancement d’un mouvement de contestation sociale sans précédent. Inspirés par les militants révolutionnaires tunisiens et égyptiens, des dizaines de milliers de Syriens se réunissent lors des « vendredis de la colère » pour revendiquer des réformes démocratiques et sociales immédiates.

Embargo sur les investissements ?

D’ici la fin de la semaine, l’Union Européenne devrait sanctionner la Syrie et lui imposer un embargo sur la totalité de ses produits pétroliers. En revanche, les discussions au sujet d’un possible embargo des investissements européens dans le secteur pétrolier syrien se poursuivent entre les 27 membres de l’UE.

L’étau se resserre sur le président syrien qui doit déjà faire face à une commission d’enquête indépendante diligentée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

(avec AFP)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Syrie : l'État islamique s'empare de Palmyre

Syrie : l'État islamique s'empare de Palmyre

L'organisation État islamique (EI) s'est emparée entièrement jeudi de la ville antique de Palmyre, dans le désert syrien. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, le groupe extrémiste [...]

Israël : à droite toute !

Benyamin Netanyahou a annoncé sa nouvelle coalition le 6 mai, formée in extremis après deux mois de tractations. Les nationalistes religieux du Foyer juif décrochent plusieurs ministères[...]

Arts plastiques : à Art Dubaï 2015, l'Afrique était bien là

Très présents à Venise pour la biennale internationale d'Art contemporain, exposés récemment à New York pour une version pop-up de la foire d'art africain contemporain1 :54, les artistes[...]

Netanyahou revient sur l'interdiction des autobus israéliens aux travailleurs palestiniens

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a ordonné mercredi de suspendre une mesure tout juste entrée en vigueur. Celle-ci interdisait aux Palestiniens de Cisjordanie occupée allant travailler en Israël[...]

Terrorisme : si Daesh m'était conté

Quatre ouvrages reviennent sur l'État islamique avec un même constat : l'Occident fonce tête baissée dans le piège qui lui est tendu.[...]

Arabie saoudite : périls sur la maison Saoud

Le roi Salman a donné les commandes du gouvernement à une nouvelle génération. Qui devra être audacieuse et éclairée pour répondre aux menaces qui pèsent sur le[...]

Le pape François à Mahmoud Abbas : "Vous êtes un ange de paix"

Le président palestinien Mahmoud Abbas a été qualifié par le pape d'"ange de paix". François s'exprimait lors d'une rencontre entre les deux hommes samedi au Vatican, à la veille[...]

Le Vatican reconnaît officiellement l'État de Palestine

Après plusieurs années de négociations, le Vatican a annoncé mercredi un accord de principe reconnaissant l'État de Palestine. Le document, qui doit être officiellement signé sous[...]

Yémen : selon la coalition, les rebelles ont violé la trêve

La trêve, entrée en vigueur mardi, avait été proposée par l'Arabie saoudite pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire. Selon l'ONU, la situation est jugée[...]

Al-Qaïda : nouvelles révélations sur la traque de Ben Laden

Après la parution d'un article démentant la version livrée par la Maison-Blanche concernant la mort de Ben Laden, d'anciens responsables pakistanais ont révélé l'existence d'une taupe[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers