Extension Factory Builder
31/08/2011 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Touaregs, combattants de Kadhafi, le 22 juillet 2011 à Agadez (Niger). Des Touaregs, combattants de Kadhafi, le 22 juillet 2011 à Agadez (Niger). © Boureima Hama/AFP

Des Touaregs rentrés chez eux au Mali après avoir combattu Mouammar Kadhafi sont en possession d’armes parachutées par la France aux rebelles dans l’ouest de la Libye.

« Des armes larguées à l’époque aux rebelles du CNT (Conseil national de transition en Libye) par la France sont tombées entre les mains des combattants touareg, qui sont revenus avec dans le désert malien », a déclaré une source sécuritaire malienne sous couvert d’anonymat.

Jointe à Gao (nord du Mali), une source consulaire a confirmé cette information. « Nous avons des indices sûrs qui confirment. » Mais aucune indication sur la quantité et la nature de ces armes, ni sur le nombre d’ancien combattants qui les détiendraient ne semblent être disponible.

Fin juin, la France avait confirmé des informations révélées par la presse, selon lesquelles elle avait parachuté des armes aux rebelles libyens dans le Djebel Nefoussa (ouest de la Libye).

Flou total

Selon Paris, il s’agissait d’armes légères larguées à l’occasion d’opérations d’aide humanitaire en faveur de populations des régions montagneuses proche de Tripoli, menacées par les troupes de l’ex-dirigeant libyen. Les armes pouvaient « être maniées par des civils, de l’armement léger d’infanterie de type fusil », avait alors expliqué le porte-parole de l’état-major français, le colonel Thierry Burkhard. Mais le quotidien français Le Figaro avait fait état de lance-roquettes, fusils d’assaut, mitrailleuses et missiles antichar Milan.

Selon diverses sources maliennes, les ex-combattants ayant regagné le Nord du Mali sont en majorité des maliens qui avaient été recrutés au déclenchement, mi-février, de la rébellion libyenne. Mais ces derniers seraient également accompagnés par des Libyens d'origine malienne installés de longue date en Libye et qui avaient intégré l'armée régulière de leur pays d’accueil. Jusqu'à mardi soir, aucune estimation n'était disponible sur le nombre de ces ex-soldats pro-Kadhafi.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Face au chaos libyen, sur Arte

Face au chaos libyen, sur Arte

Utiliser le mot "chaos" pour décrire la situation libyenne est un raccourci fréquemment emprunté à propos d'un pays qui n'en est pas vraiment un, qui n'en a jamais vraiment ét&e[...]

Libye, guerre ou paix

Où va l'ex-Jamahiriya ? Les négociations en cours entre factions rivales peuvent-elles faire taire les armes ? Ou faudra-t-il une intervention internationale pour limiter les dégâts, à[...]

Daesh égorge cinq journalistes en Libye

Les corps de cinq journalistes libyens et égyptien ont été retrouvés égorgés à l'est de Benghazi, a annoncé lundi un responsable militaire du pays.[...]

Libye : trois migrants "livrés" à Daesh

Trois clandestins, contraints de partir d'Israël l'an passé pour éviter la prison, font partie du groupe de vingt-huit chrétiens d'Éthiopie assassinés par Daesh - notamment par[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

UE - Afrique : comment lutter contre le drame des migrants en Méditerranée ?

L'Union européenne tient jeudi un sommet extraordinaire pour répondre en urgence aux drames des migrants en Méditerranée. Quelles sont les pistes avancées ?[...]

Méditerranée : ce que l'on sait des circonstances du naufrage qui a fait plus de 800 morts

Le parquet de Catane, en Italie, qui s'est vu confier l'enquête préliminaire sur le naufrage d'un bateau de migrants qui a fait plus de 800 morts en Méditerranée, a livré ses premières[...]

Méditerranée : le bilan du naufrage de dimanche s'élève à 800 morts, l'Europe se réunit jeudi

L'Union européenne doit tenir jeudi un sommet extraordinaire dans le but de mettre un place un plan d'action pour répondre au drame des migrants en Méditerranée.[...]

Dans une vidéo, l'EI assassine 28 hommes présentés comme des chrétiens éthiopiens

Le groupe terroriste État islamique (EI) a diffusé dimanche une nouvelle vidéo de propagande de 29 minutes se terminant par l'exécution d'au moins 28 hommes, présentés comme des[...]

L'Europe et l'Afrique face aux drames de l'immigration en Méditerranée

Après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée dans la nuit de samedi à dimanche qui aurait fait près de 700 morts, l'Union européenne envisage prochainement un sommet[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110831103104 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110831103104 from 172.16.0.100