Extension Factory Builder
31/08/2011 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Touaregs, combattants de Kadhafi, le 22 juillet 2011 à Agadez (Niger). Des Touaregs, combattants de Kadhafi, le 22 juillet 2011 à Agadez (Niger). © Boureima Hama/AFP

Des Touaregs rentrés chez eux au Mali après avoir combattu Mouammar Kadhafi sont en possession d’armes parachutées par la France aux rebelles dans l’ouest de la Libye.

« Des armes larguées à l’époque aux rebelles du CNT (Conseil national de transition en Libye) par la France sont tombées entre les mains des combattants touareg, qui sont revenus avec dans le désert malien », a déclaré une source sécuritaire malienne sous couvert d’anonymat.

Jointe à Gao (nord du Mali), une source consulaire a confirmé cette information. « Nous avons des indices sûrs qui confirment. » Mais aucune indication sur la quantité et la nature de ces armes, ni sur le nombre d’ancien combattants qui les détiendraient ne semblent être disponible.

Fin juin, la France avait confirmé des informations révélées par la presse, selon lesquelles elle avait parachuté des armes aux rebelles libyens dans le Djebel Nefoussa (ouest de la Libye).

Flou total

Selon Paris, il s’agissait d’armes légères larguées à l’occasion d’opérations d’aide humanitaire en faveur de populations des régions montagneuses proche de Tripoli, menacées par les troupes de l’ex-dirigeant libyen. Les armes pouvaient « être maniées par des civils, de l’armement léger d’infanterie de type fusil », avait alors expliqué le porte-parole de l’état-major français, le colonel Thierry Burkhard. Mais le quotidien français Le Figaro avait fait état de lance-roquettes, fusils d’assaut, mitrailleuses et missiles antichar Milan.

Selon diverses sources maliennes, les ex-combattants ayant regagné le Nord du Mali sont en majorité des maliens qui avaient été recrutés au déclenchement, mi-février, de la rébellion libyenne. Mais ces derniers seraient également accompagnés par des Libyens d'origine malienne installés de longue date en Libye et qui avaient intégré l'armée régulière de leur pays d’accueil. Jusqu'à mardi soir, aucune estimation n'était disponible sur le nombre de ces ex-soldats pro-Kadhafi.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : l'administration Obama blanchie dans l'attaque de Benghazi

Libye : l'administration Obama blanchie dans l'attaque de Benghazi

L'administration Obama n'a pas failli dans sa réponse à l'attaque du complexe américain de Benghazi, en Libye, qui avait fait quatre morts le 11 septembre 2012, a conclu une commission parlementaire dont le ra[...]

Libye : au moins quatre morts dans les combats entre les islamistes et les hommes de Khalifa Haftar

Selon des sources militaires libyennes, des combats ont opposé, dimanche, des milices islamistes aux partisans du général Khalifa Haftar, à Tripoli. Le premier bilan fait état d'au moins quatre[...]

Libye : au mois 356 morts en un mois de violences à Benghazi

Au moins 356 personnes ont péri à Benghazi depuis le lancement il y a un mois d'une nouvelle offensive du général Haftar pour tenter de reprendre cette ville de l'Est libyen tombée en juillet[...]

Libye : au mois 340 morts en un mois de violences à Benghazi

Au moins 340 personnes ont péri à Benghazi depuis le lancement il y a un mois d'une nouvelle offensive du général Haftar pour tenter de reprendre cette ville de l'est libyen tombée en juillet[...]

Libye : deux voitures piégées explosent près des ambassades d'Égypte et des Émirats

Les explosions de deux voitures piégées, jeudi, près des ambassades fermées d'Égypte et des Émirats arabes unis ont fait au moins trois blessés.[...]

Financement de la campagne de Sarkozy : retrouvailles houleuses entre Kanté et Dupuydauby

L'homme d'affaires malien Bany Kanté a fini par reconnaître devant les juges qu'il connaissait Jacques Dupuydauby, PDG de Progosa. C'est dans l'affaire du financement présumé de la campagne de Nicolas[...]

Libye : deux médecins ukrainiens libérés

Deux médecins ukrainiens enlevés en septembre en Libye ont été libérés, a annoncé samedi le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkine, ajoutant que[...]

Libye : Abderrazak Nadhouri, sabre au clair contre les jihadistes

Nommé chef d'état-major de l'armée en août, ce quinquagénaire à l'allure débonnaire mène contre les jihadistes une guerre moins médiatisée que celle en[...]

Libye : le Parlement de Tobrouk rejette son invalidation par la Cour suprême

Le Parlement libyen de Tobrouk, issu du scrutin du 25 juin, a rejeté la décision de la Cour suprême libyenne d'invalider son élection. Il estime que celle-ci a été arrachée[...]

Libye : le Parlement issu des élections du 25 juin invalidé par la Cour suprême

Selon l'agence libyenne Lana, la Cour suprême a invalidé jeudi le Parlement issu des élections de 25 juin. Une institution pourtant reconnue par la communauté internationale.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers