Extension Factory Builder
31/08/2011 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Touaregs, combattants de Kadhafi, le 22 juillet 2011 à Agadez (Niger). Des Touaregs, combattants de Kadhafi, le 22 juillet 2011 à Agadez (Niger). © Boureima Hama/AFP

Des Touaregs rentrés chez eux au Mali après avoir combattu Mouammar Kadhafi sont en possession d’armes parachutées par la France aux rebelles dans l’ouest de la Libye.

« Des armes larguées à l’époque aux rebelles du CNT (Conseil national de transition en Libye) par la France sont tombées entre les mains des combattants touareg, qui sont revenus avec dans le désert malien », a déclaré une source sécuritaire malienne sous couvert d’anonymat.

Jointe à Gao (nord du Mali), une source consulaire a confirmé cette information. « Nous avons des indices sûrs qui confirment. » Mais aucune indication sur la quantité et la nature de ces armes, ni sur le nombre d’ancien combattants qui les détiendraient ne semblent être disponible.

Fin juin, la France avait confirmé des informations révélées par la presse, selon lesquelles elle avait parachuté des armes aux rebelles libyens dans le Djebel Nefoussa (ouest de la Libye).

Flou total

Selon Paris, il s’agissait d’armes légères larguées à l’occasion d’opérations d’aide humanitaire en faveur de populations des régions montagneuses proche de Tripoli, menacées par les troupes de l’ex-dirigeant libyen. Les armes pouvaient « être maniées par des civils, de l’armement léger d’infanterie de type fusil », avait alors expliqué le porte-parole de l’état-major français, le colonel Thierry Burkhard. Mais le quotidien français Le Figaro avait fait état de lance-roquettes, fusils d’assaut, mitrailleuses et missiles antichar Milan.

Selon diverses sources maliennes, les ex-combattants ayant regagné le Nord du Mali sont en majorité des maliens qui avaient été recrutés au déclenchement, mi-février, de la rébellion libyenne. Mais ces derniers seraient également accompagnés par des Libyens d'origine malienne installés de longue date en Libye et qui avaient intégré l'armée régulière de leur pays d’accueil. Jusqu'à mardi soir, aucune estimation n'était disponible sur le nombre de ces ex-soldats pro-Kadhafi.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Les pays du 'G5 du Sahel' appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Les chefs d’État du Sénégal, du Mali, du Tchad, de la Mauritanie et le ministre français de la Défense ont clôturé mardi le Forum international sur la paix et la[...]

Les milices islamistes à l'assaut d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye

Des miliciens islamistes de Fajr Libya ont tenté de s'emparer ce week-end d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier en Libye. Les forces loyales au gouvernement ont réussi, temporairement, à repousser[...]

Libye : des milices islamistes se rapprochent d'un terminal pétrolier

Des miliciens islamistes cherchaient à s'emparer dimanche, pour la deuxième journée consécutive, du principal terminal pétrolier de Libye, se heurtant aux forces loyales au gouvernement reconnu[...]

Libye : l'armée repousse un assaut islamiste sur une région pétrolière

Des islamistes ont lancé samedi une attaque sur une des principales régions pétrolières de la Libye, dans l'est du pays, mais les forces loyales au gouvernement reconnu par la communauté[...]

Justice : la CPI saisit le Conseil de sécurité de l'ONU pour que lui soit livré Seif el-Islam Kadhafi

La Cour pénale internationale a indiqué mercredi qu'elle saisissait le Conseil de sécurité des Nations unies dans l'affaire Seif el-Islam Kadhafi. Le tribunal réclame que lui soit livré le[...]

Libye : requiem pour Zintan

Influente et toute-puissante au lendemain de la révolution libyenne, le petite ville arabe de Zintan, nichée dans le Djebel Nefoussa, est aujourd'hui considérablement affaiblie. Et cernée de[...]

Libye : sept tués et 25 blessés dans des raids aériens dans l'ouest du pays

Sept personnes sont décédées et 25 autres ont été blessées mardi dans des raids aériens menés par les forces progouvernementales sur la ville de Zouara, dans l'ouest de la[...]

Libye : la Banque centrale sous tutelle internationale ?

 Pour tenter de mettre fin à la guerre civile, l'ONU envisage de frapper les leaders des milices libyenes à la caisse.[...]

L'ambassade de France en Libye s'installe à La Marsa, en Tunisie

L'ambassade de France en Libye vient de s'installer... dans une jolie villa de La Marsa, près de Tunis. Sise dans l'hôtel Radisson, la représentation diplomatique de ce pays à Tripoli a en effet été fermée le [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers