Extension Factory Builder
19/08/2011 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les dirigeant de club acceptent mal la mise à l'écart de Jacques Anouma. Les dirigeant de club acceptent mal la mise à l'écart de Jacques Anouma. © D.R.

À quelques semaines de l’assemblée générale élective de la Fédération ivoirienne de football, (FIF) prévue le 10 septembre, les staffs des différents candidats Augustin Sidi Diallo, Salif Bictogo et Anzouan Kacou multiplient les manoeuvres. Dans l'ombre, le président Jacques Anouma et certains proches de Ouattara tirent les ficelles.

Mis à jour le 19/08 à 18h30.

La Commission électorale indépendante (CEI) mise en place par les clubs de football en Côte d'Ivoire pour organiser l’élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a finalement retenu et validé trois candidatures. Celles d’Augustin Sidi Diallo, réputé être proche du nouveau pouvoir, de Salif Bictogo, qui a également des entrées dans les cercles du régime et enfin de Anzouan Kacou, considéré comme un « petit poucet ».

L’atout de Sidi Diallo est le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, son « frère de lumière » qui n’hésite pas à lui apporter son soutien. Selon certaines indiscrétions, c’est le ministre qui aurait convaincu Jacques Anouma, le président sortant, de renoncer à se représenter.

Sur la liste de Sidi Diallo figurent Bamba Cheick Daniel, directeur de cabinet au ministère de l’Intérieur et président de la Fédération de taekwondo, ainsi que Pascal Abinan, le directeur général des impôts. Salif Bictogo a quant à lui le soutien de son frère Adama Bictogo, ministre de l’Intégration africaine et proche du couple présidentiel. Mais, rien n’est encore joué, même si Anzouan Kacou et Bictogo envisagent d'unifier leur candidature.

Recours débouté

Malgré la validation de toutes les candidatures par la CEI, le staff de Sidi Diallo a fait usage de son droit de recours. Une décision intervenue après l’échec des pourparlers initiés par le plaignant en faveur d’une fusion des trois listes. « Après avoir résisté aux diverses pressions pour nous retirer, le camp adverse cherche des artifices juridiques pour invalider notre candidature, ce n’est ni fair play, ni démocratique », se plaint un proche de Salif Bictogo.

« Faux », se défend le camp de Sidi Diallo qui prétend vouloir simplement faire respecter les textes. Lesquels stipulent que pour être candidat à la FIF, il ne faut pas avoir été condamné par ses instances, ou par un tribunal. Or Salif Bictogo et Anzouan Kacou ont déjà été condamnés, avant d'être graciés. Quoi qu'il en soit, le recours a été débouté.

Enfin, les clubs digèrent encore très mal la mise à l’écart de Jacques Anouma. Et certains menacent de boycotter l’assemblée générale du 10 septembre, si les candidatures de Salif Bictogo et d’Anzouan Kacou sont invalidées par la commission de recours. En attendant, la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale de football association (FIFA) suivent de près le dossier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à Johannesbu[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers