Extension Factory Builder
16/08/2011 à 15:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le transfert d'Eto'o pourrait être officialisé très rapidement. Le transfert d'Eto'o pourrait être officialisé très rapidement. © Reuters

Priorité absolue d’Anzhi Makhachkala (Russie) pour ce mercato, Samuel Eto’o doit passer une visite médicale jeudi avec le club du Daguestan. Un événement qui scellerait le transfert du capitaine des Lions indomptables du Cameroun, lequel devrait signer son mirifique contrat vendredi.

Mis à jour à 15h50

Souleyman Kerimov, dont la fortune est estimée à 5,5 milliards d’euros, cherche par tous les moyens à alléger son compte en banque en faisant venir Samuel Eto’o, l'un des meilleurs attaquants de la planète, dans la riante république du Daguestan. Selon nos informations, ce milliardaire qui a fait fortune dans le secteur bancaire, l’immobilier ou encore le gaz se rapproche de son objectif. Samuel Eto’o (30 ans), à qui il a offert un pont d’or (60 millions d’euros sur trois ans), doit passer une visite médicale jeudi à Rome.

Si elle se révélait concluante, le capitaine des Lions Indomptables du Cameroun, qui a admis ces derniers jours réfléchir à la proposition d’Anzhi sans occulter la piste anglaise (Manchester City), se rapprocherait un peu plus de l’équipe qui occupe actuellement la sixième place du championnat de Russie, à neuf points du leader, le CSKA Moscou. Il devrait signer son contrat vendredi.

L’opération semble d’autant mieux engagée que l’Inter Milan, avec qui Eto’o est lié jusqu’au 30 juin 2014, aurait accepté l’offre de 30 millions d’euros transmise par Kerimov. Avec l’économie du salaire actuel de l’ex-barcelonais en Lombardie (10 millions d’euros annuels), le club milanais pourrait réaliser une excellente opération financière, à défaut d’en être une sportivement. À l'instar d'Eto’o…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

Livres - Santé : le scandale de la Lomidine, quand la bêtise est criminelle

Livres - Santé : le scandale de la Lomidine, quand la bêtise est criminelle

C'est l'histoire d'un scandale oublié : la Lomidine devait être le remède miracle contre la maladie du sommeil. Mal administrée par les colons, elle fit des dizaines de morts jusque dans les ann&[...]

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

Cameroun : les vérités de Marafa Hamidou Yaya

Dans une interview exclusive réalisée par correspondance, parue dans le Jeune Afrique n°2803, Marafa Hamidou Yaya, l'ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale, dément formellement[...]

Cameroun : Lydienne Yen Eyoum reconnue coupable de détournements de fonds publics

Le verdict est tombé dans le procès de Lydienne Yen Eyoum. L'avocate franco-camerounaise, accusée de détournements de fonds publics, a été reconnue coupable vendredi par le Tribunal[...]

Faut-il avoir peur de l'APE ?

Après plus de dix ans de négociations, l'accord de partenariat économique a enfin été conclu entre l'Union européenne et une grande partie de l'Afrique subsaharienne... Mais[...]

Mbara Guérandi : enquête sur une affaire d'État camerounaise

Guérandi Mbara était l'un des cerveaux du putsch de 1984. Pendant trente ans, depuis son exil ouagalais, il a menacé de s'en prendre à nouveau à Paul Biya, au nez et à la barbe des[...]

Douala, port de l'angoisse

L'infrastructure par laquelle transite le commerce du Cameroun, du Tchad et de la Centrafrique est au bord de l'asphyxie. Les opérateurs publics et privés gèrent l'urgence, mais les solutions de long terme se[...]

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Au Cameroun, mieux vaut faire attention à la boisson que l'on commande. Si une Guiness ne déclenchera que des regards approbateurs, un Baileys pourrait vous valoir une dénonciation pour homosexualité.[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers