Extension Factory Builder
08/08/2011 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le site du ministère de la Défense hacké par le groupe Anonymous. Le site du ministère de la Défense hacké par le groupe Anonymous. © DR

Le site internet du ministère de la Défense a été piraté ce lundi matin. Durant quelques heures, il s'est retourné contre le régime de Bachar al-Assad en diffusant des messages hostiles au pouvoir. Le responsable de l'attaque ne serait autre que le groupe Anonymous, qui a déjà sévi en Tunisie ou en Egypte.

Le groupe Anonymous a semble-t-il encore frappé. Ce matin, pendant quelques heures, le site du ministère de la Défense syrien a été victime d'un piratage. En lieu et place de sa page d'accueil habituelle, la plate-forme diffusait des vidéos de la répression de l'armée contre les manifestants ainsi que des liens renvoyant vers des sites de l'opposition, comme la page Facebook « The Syrian Revolution 2011 ». Egalement présent : un drapeau syrien, arborant en son centre le logo des Anonymous.

"Le monde entier se dresse avec vous"

Cette fois, pendant quelques heures, le groupe d'activistes a surtout cherché à diffuser deux messages. Le premier est adressé « au peuple syrien ». « Le monde entier se dresse avec vous face au régime brutal de Bachar al-Assad » assurent ainsi les pirates informatiques. Et d'ajouter : « Les tyrans utilisent la violence parce qu’ils n’ont rien d’autre.  Ils finiront par tomber, et grâce à votre courage, Bachar Al-Assad sera le suivant. »

La seconde déclaration est quant à elle destinée aux militaires « chargés de protéger le peuple syrien » et appelés à défendre le pays et à se révolter contre le régime car « aucun ennemi extérieur ne pouvait faire autant de mal à la Syrie que Bachar al-Assad. »

Attaque préméditée

Les Anonymous avaient déjà fait parler d'eux en dérobant des documents à l'Otan ou encore en prenant fait et cause pour le site Wikileaks à travers des attaques contre les sites Mastercard et Visa fin 2010. Ils avaient également pris part, à leur manière, à la révolution arabe en lançant des opérations en Tunisie puis en Egypte.

Début juin, le réseau, qui se dit non organisé et spontané, avait menacé la Syrie d'attaques informatiques, et lancé l' « opération Syrie », intitulée « #OpSyria » sur le réseau social Twitter. L'objectif était alors de « démanteler les sites du gouvernement ».

Coïncidence, ou moment délibérément choisi ? La question peut se poser puisque cette attaque est survenue alors même que Bachar al-Assad nommait son nouveau ministre de la Défense, le général Ali Habib. Quoiqu'il en soit, la réussite est au moins temporaire, semble-t-il, puisque le portail numérique du ministère de la Défense syrienne est, à cette heure, toujours inaccessible.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

C’est son roman "Meursault, contre-enquête", qui a valu à l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud le prix de l'Organisation internationale de la Francophonie. La récom[...]

Crise libyenne : première réunion de dialogue sous l'égide de l'ONU à Tripoli

Des députés rivaux du nouveau parlement libyen se sont retrouvés lundi 29 septembre en début d’après-midi pour amorcer des négociations de sortie de crise sous l’égide[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Vilains barbus et belles barbantes

Au cliché des arabes jihadistes, les belles orientales opposent des concours de Miss toujours plus nombreux. Avec plus ou moins de pertinence…[...]

Tunisie - Troussier : "Il fallait que je quitte Sfax"

À peine trois mois après son arrivée à Sfax, Philippe Troussier (59 ans), quitte la Tunisie, après l’élimination samedi soir en demi-finale de la Ligue des champions face aux[...]

Tunisie : le procès en appel de deux policiers tunisiens reconnus coupables de viol reporté au 6 novembre

Le procès en appel de deux policiers tunisiens reconnus coupables d'avoir violé une jeune femme a été reporté au 6 novembre à la demande des avocats de la jeune femme.[...]

Gouvernance en Afrique : votre pays est-il performant, selon l'indice Mo Ibrahim 2014 ?

La fondation Mo Ibrahim a publié, lundi 29 septembre, son indice annuel sur la gouvernance en Afrique. Bilan : l'Afrique progresse globalement, notamment grâce aux questions des droits de l'homme et de la[...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Hajj : voyageurs pigeonnés

Les affaires du hajj se chiffrent en milliards de dollars, et l'odeur des billets verts attire bien des rapaces sans foi ni loi qui profitent allègrement de la piété, et souvent de la candeur des [...]

Arabie saoudite : l'or pieux du hajj

Début octobre, près de deux millions de pèlerins se rassembleront à La Mecque, en Arabie saoudite. Un devoir religieux devenu une véritable industrie touristique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers