Extension Factory Builder
08/08/2011 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le site du ministère de la Défense hacké par le groupe Anonymous. Le site du ministère de la Défense hacké par le groupe Anonymous. © DR

Le site internet du ministère de la Défense a été piraté ce lundi matin. Durant quelques heures, il s'est retourné contre le régime de Bachar al-Assad en diffusant des messages hostiles au pouvoir. Le responsable de l'attaque ne serait autre que le groupe Anonymous, qui a déjà sévi en Tunisie ou en Egypte.

Le groupe Anonymous a semble-t-il encore frappé. Ce matin, pendant quelques heures, le site du ministère de la Défense syrien a été victime d'un piratage. En lieu et place de sa page d'accueil habituelle, la plate-forme diffusait des vidéos de la répression de l'armée contre les manifestants ainsi que des liens renvoyant vers des sites de l'opposition, comme la page Facebook « The Syrian Revolution 2011 ». Egalement présent : un drapeau syrien, arborant en son centre le logo des Anonymous.

"Le monde entier se dresse avec vous"

Cette fois, pendant quelques heures, le groupe d'activistes a surtout cherché à diffuser deux messages. Le premier est adressé « au peuple syrien ». « Le monde entier se dresse avec vous face au régime brutal de Bachar al-Assad » assurent ainsi les pirates informatiques. Et d'ajouter : « Les tyrans utilisent la violence parce qu’ils n’ont rien d’autre.  Ils finiront par tomber, et grâce à votre courage, Bachar Al-Assad sera le suivant. »

La seconde déclaration est quant à elle destinée aux militaires « chargés de protéger le peuple syrien » et appelés à défendre le pays et à se révolter contre le régime car « aucun ennemi extérieur ne pouvait faire autant de mal à la Syrie que Bachar al-Assad. »

Attaque préméditée

Les Anonymous avaient déjà fait parler d'eux en dérobant des documents à l'Otan ou encore en prenant fait et cause pour le site Wikileaks à travers des attaques contre les sites Mastercard et Visa fin 2010. Ils avaient également pris part, à leur manière, à la révolution arabe en lançant des opérations en Tunisie puis en Egypte.

Début juin, le réseau, qui se dit non organisé et spontané, avait menacé la Syrie d'attaques informatiques, et lancé l' « opération Syrie », intitulée « #OpSyria » sur le réseau social Twitter. L'objectif était alors de « démanteler les sites du gouvernement ».

Coïncidence, ou moment délibérément choisi ? La question peut se poser puisque cette attaque est survenue alors même que Bachar al-Assad nommait son nouveau ministre de la Défense, le général Ali Habib. Quoiqu'il en soit, la réussite est au moins temporaire, semble-t-il, puisque le portail numérique du ministère de la Défense syrienne est, à cette heure, toujours inaccessible.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Égypte : 78 adolescents pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Égypte : 78 adolescents pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Soixante-dix-huit mineurs ont été condamnés mercredi en Égypte à des peines de 2 à 5 ans de prison parce qu'ils avaient manifesté pour réclamer le retour de l'ancien pr&eac[...]

Mauritanie : le front du refus se dégarnit

Les principaux adversaires du régime ont boycotté le dernier scrutin présidentiel. Atteints par la limite d'âge, ils ne pourront se présenter en 2019. Et, pour le moment, aucun dauphin ne[...]

Carrefour fait son retour en Algérie

 Cinq ans après l'échec d'une précédente implantation, la marque Carrefour fait son retour en Algérie et prépare l'ouverture d'un hypermarché en mars prochain à Alger,[...]

Algérie : un des assassins du Français Hervé Gourdel a été tué par l'armée

Le ministre algérien de la Justice a annoncé mercredi qu'un des assassins d'Hervé Gourdel avait été tué dans une opération de l'armée. Le touriste français avait[...]

La Tunisie à la pointe de la chirurgie modifiant la couleur des yeux

Changer la couleur de ses yeux, ce serait aussi simple qu'un coup de bistouri ? C'est ce que vante BrightOcular, une méthode américaine dont la Tunisie est devenu un eldorado alors qu'elle reste interdite aux [...]

Gouvernement mauritanien : comment faire du neuf avec du vieux

Pas de jeunes, peu de femmes ou de nouveaux visages... Le gouvernement Hademine ressemble à s'y méprendre au précédent. À quelques exceptions près.[...]

L'ambassade de France en Libye s'installe à La Marsa, en Tunisie

L'ambassade de France en Libye vient de s'installer... dans une jolie villa de La Marsa, près de Tunis. Sise dans l'hôtel Radisson, la représentation diplomatique de ce pays à Tripoli a en effet été fermée le [...]

Présidentielle tunisienne : Marzouki et Essebsi polémiquent au sujet de la Constitution

Les quelques lignes adressées par Mohamed Moncef Marzouki, le président sortant, à son rival Béji Caïd Essebsi, chef du parti majoritaire à la nouvelle Assemblée, pour lui demander[...]

Abdel Fattah al-Sissi à Paris : la Libye, les affaires et le dilemme des droits de l'homme

Après l'Italie, la France accueille mercredi Abdel Fattah al-Sissi pour une visite de deux jours à Paris. Malgré son lourd bilan en matière de droits de l'homme, le président égyptien[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers