Extension Factory Builder
08/08/2011 à 17:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le site du ministère de la Défense hacké par le groupe Anonymous. Le site du ministère de la Défense hacké par le groupe Anonymous. © DR

Le site internet du ministère de la Défense a été piraté ce lundi matin. Durant quelques heures, il s'est retourné contre le régime de Bachar al-Assad en diffusant des messages hostiles au pouvoir. Le responsable de l'attaque ne serait autre que le groupe Anonymous, qui a déjà sévi en Tunisie ou en Egypte.

Le groupe Anonymous a semble-t-il encore frappé. Ce matin, pendant quelques heures, le site du ministère de la Défense syrien a été victime d'un piratage. En lieu et place de sa page d'accueil habituelle, la plate-forme diffusait des vidéos de la répression de l'armée contre les manifestants ainsi que des liens renvoyant vers des sites de l'opposition, comme la page Facebook « The Syrian Revolution 2011 ». Egalement présent : un drapeau syrien, arborant en son centre le logo des Anonymous.

"Le monde entier se dresse avec vous"

Cette fois, pendant quelques heures, le groupe d'activistes a surtout cherché à diffuser deux messages. Le premier est adressé « au peuple syrien ». « Le monde entier se dresse avec vous face au régime brutal de Bachar al-Assad » assurent ainsi les pirates informatiques. Et d'ajouter : « Les tyrans utilisent la violence parce qu’ils n’ont rien d’autre.  Ils finiront par tomber, et grâce à votre courage, Bachar Al-Assad sera le suivant. »

La seconde déclaration est quant à elle destinée aux militaires « chargés de protéger le peuple syrien » et appelés à défendre le pays et à se révolter contre le régime car « aucun ennemi extérieur ne pouvait faire autant de mal à la Syrie que Bachar al-Assad. »

Attaque préméditée

Les Anonymous avaient déjà fait parler d'eux en dérobant des documents à l'Otan ou encore en prenant fait et cause pour le site Wikileaks à travers des attaques contre les sites Mastercard et Visa fin 2010. Ils avaient également pris part, à leur manière, à la révolution arabe en lançant des opérations en Tunisie puis en Egypte.

Début juin, le réseau, qui se dit non organisé et spontané, avait menacé la Syrie d'attaques informatiques, et lancé l' « opération Syrie », intitulée « #OpSyria » sur le réseau social Twitter. L'objectif était alors de « démanteler les sites du gouvernement ».

Coïncidence, ou moment délibérément choisi ? La question peut se poser puisque cette attaque est survenue alors même que Bachar al-Assad nommait son nouveau ministre de la Défense, le général Ali Habib. Quoiqu'il en soit, la réussite est au moins temporaire, semble-t-il, puisque le portail numérique du ministère de la Défense syrienne est, à cette heure, toujours inaccessible.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait[...]

Égypte : 11 condamnés à mort pour des heurts lors d'un match de foot

Onze supporteurs ont été condamnés dimanche à la peine capitale dimanche en Égypte lors d'un nouveau procès des émeutes ayant fait 74 morts dans un stade après un match de[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Libye : une vidéo de l'EI montre des exécutions d'une trentaine de chrétiens éthiopiens

Le groupe Etat islamique (EI) a publié dimanche une vidéo montrant l'exécution d'une trentaine d'hommes, présentés comme des chrétiens éthiopiens, par des jihadistes en Libye.[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les[...]

Massacre de Sétif : un ministre français qualifie sa visite en Algérie de "geste fort"

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a qualifié de "geste fort" sa visite dimanche en Algérie pour marquer le 70e anniversaire du[...]

Libye : au moins 21 morts dans des combats près de Tripoli

Au moins 21 personnes ont été tuées dans des combats près de Tripoli vendredi, ont indiqué des sources militaires, tandis que les délégations des deux parlements rivaux libyens[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Le Yémen, l'eau, la guerre

Il y a plus d'une vingtaine d'années, un chercheur canadien, appelons-le Stéphane L., était venu nous rendre visite au centre de recherche où je travaillais alors, à l'École des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110808170823 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110808170823 from 172.16.0.100