Extension Factory Builder
15/07/2011 à 16:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Réunion du groupe de contact sur la Libye, le 15 juillet 2011 à Istanbul. Réunion du groupe de contact sur la Libye, le 15 juillet 2011 à Istanbul. © AFP

Réuni à Istanbul, le groupe de contact sur la Libye a demandé le départ du colonel Mouammar Kadhafi, et reconnu parallèlement le Conseil national de transition (CNT), l’organe politique de la rébellion.

Mouammar Kadhafi est de plus en plus isolé. Le groupe de contact sur la Libye, réuni vendredi à Istanbul, en Turquie, réclame officiellement le départ du « Guide », « selon des étapes définies qui seront annoncées publiquement ». « Le premier point, c'est le départ de Kadhafi, c'est essayer d'organiser cela, de voir quelles pourraient être les possibilités pour qu'on parvienne au départ de Kadhafi », a ajouté un diplomate européen, qui s’exprimait sous couvert d’anonymat.

Le CNT reconnu

Le communiqué final du groupe de contact, qui rassemble les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Otan et certaines puissances arabes, fait également mention de la reconnaissance pleine et entière du Conseil national de transition (CNT) libyen. La rébellion est d’autre part, appelé à mettre en place le plus vite possible un gouvernement de transition.

« Le lancement d'un processus politique crédible est essentiel pour trouver une solution durable à la crise libyenne. C'est essentiel pour la préservation de l'unité nationale », a indiqué le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, lors de l’ouverture de la réunion, à laquelle le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, et la représentante de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

Pas de trève pendant le ramadan

Était également à l’ordre du jour de cette réunion, la question du gel des avoirs libyens. Le ministre des Affaires étrangères turc a déclaré qu’il était important que les partenaires du groupe commencent à envisager « d'ouvrir des lignes de crédit au CNT, correspondants à un certain pourcentage des avoirs libyens gelés dans leurs pays ».

Le chef de la diplomatie française Alain Juppé, à pour sa part indiqué que les frappes de l’organisation atlantique ne tarirait pas pendant la période de ramadan. « Les représentants de plusieurs pays musulmans nous ont clairement indiqué qu'il n'y avait pas de contre-indication entre la période de ramadan et la poursuite des opérations visant à protéger les populations civiles ». (Avec AFP)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Paix et sécurité : à Dakar, Idriss Déby Itno se lâche sur la crise libyenne

Les chefs d’État du Sénégal, du Mali, du Tchad, de la Mauritanie et le ministre français de la Défense ont clôturé mardi le Forum international sur la paix et la sécur[...]

Les milices islamistes à l'assaut d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier de Libye

Des miliciens islamistes de Fajr Libya ont tenté de s'emparer ce week-end d'Al-Sedra, le principal terminal pétrolier en Libye. Les forces loyales au gouvernement ont réussi, temporairement, à repousser[...]

Libye : des milices islamistes se rapprochent d'un terminal pétrolier

Des miliciens islamistes cherchaient à s'emparer dimanche, pour la deuxième journée consécutive, du principal terminal pétrolier de Libye, se heurtant aux forces loyales au gouvernement reconnu[...]

Libye : l'armée repousse un assaut islamiste sur une région pétrolière

Des islamistes ont lancé samedi une attaque sur une des principales régions pétrolières de la Libye, dans l'est du pays, mais les forces loyales au gouvernement reconnu par la communauté[...]

Justice : la CPI saisit le Conseil de sécurité de l'ONU pour que lui soit livré Seif el-Islam Kadhafi

La Cour pénale internationale a indiqué mercredi qu'elle saisissait le Conseil de sécurité des Nations unies dans l'affaire Seif el-Islam Kadhafi. Le tribunal réclame que lui soit livré le[...]

Libye : requiem pour Zintan

Influente et toute-puissante au lendemain de la révolution libyenne, le petite ville arabe de Zintan, nichée dans le Djebel Nefoussa, est aujourd'hui considérablement affaiblie. Et cernée de[...]

Libye : sept tués et 25 blessés dans des raids aériens dans l'ouest du pays

Sept personnes sont décédées et 25 autres ont été blessées mardi dans des raids aériens menés par les forces progouvernementales sur la ville de Zouara, dans l'ouest de la[...]

Libye : la Banque centrale sous tutelle internationale ?

 Pour tenter de mettre fin à la guerre civile, l'ONU envisage de frapper les leaders des milices libyenes à la caisse.[...]

L'ambassade de France en Libye s'installe à La Marsa, en Tunisie

L'ambassade de France en Libye vient de s'installer... dans une jolie villa de La Marsa, près de Tunis. Sise dans l'hôtel Radisson, la représentation diplomatique de ce pays à Tripoli a en effet été fermée le [...]

Libye : raid sur l'aéroport de Mitiga revendiqué par les hommes du général Haftar

Selon des témoins, un avion de combat a visé lundi le seul aéroport encore en service à Tripoli, qui est sous contrôle des milices de Fajr Libya. Le raid aérien a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers