Extension Factory Builder
15/07/2011 à 16:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Réunion du groupe de contact sur la Libye, le 15 juillet 2011 à Istanbul. Réunion du groupe de contact sur la Libye, le 15 juillet 2011 à Istanbul. © AFP

Réuni à Istanbul, le groupe de contact sur la Libye a demandé le départ du colonel Mouammar Kadhafi, et reconnu parallèlement le Conseil national de transition (CNT), l’organe politique de la rébellion.

Mouammar Kadhafi est de plus en plus isolé. Le groupe de contact sur la Libye, réuni vendredi à Istanbul, en Turquie, réclame officiellement le départ du « Guide », « selon des étapes définies qui seront annoncées publiquement ». « Le premier point, c'est le départ de Kadhafi, c'est essayer d'organiser cela, de voir quelles pourraient être les possibilités pour qu'on parvienne au départ de Kadhafi », a ajouté un diplomate européen, qui s’exprimait sous couvert d’anonymat.

Le CNT reconnu

Le communiqué final du groupe de contact, qui rassemble les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Otan et certaines puissances arabes, fait également mention de la reconnaissance pleine et entière du Conseil national de transition (CNT) libyen. La rébellion est d’autre part, appelé à mettre en place le plus vite possible un gouvernement de transition.

« Le lancement d'un processus politique crédible est essentiel pour trouver une solution durable à la crise libyenne. C'est essentiel pour la préservation de l'unité nationale », a indiqué le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, lors de l’ouverture de la réunion, à laquelle le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, et la représentante de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

Pas de trève pendant le ramadan

Était également à l’ordre du jour de cette réunion, la question du gel des avoirs libyens. Le ministre des Affaires étrangères turc a déclaré qu’il était important que les partenaires du groupe commencent à envisager « d'ouvrir des lignes de crédit au CNT, correspondants à un certain pourcentage des avoirs libyens gelés dans leurs pays ».

Le chef de la diplomatie française Alain Juppé, à pour sa part indiqué que les frappes de l’organisation atlantique ne tarirait pas pendant la période de ramadan. « Les représentants de plusieurs pays musulmans nous ont clairement indiqué qu'il n'y avait pas de contre-indication entre la période de ramadan et la poursuite des opérations visant à protéger les populations civiles ». (Avec AFP)



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Fasciné par l'Andalousie, blessé par la guerre dans son pays, cet artiste d'origine libyenne peint l'actualité méditerranéenne.[...]

Libye : 172 Tunisiens pris en otages par une milice islamiste du groupe Fajr Libya

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’existence de négociations en vue de la libération de 172 ressortissants détenus en Libye par un groupe de la coalition de milices islamistes[...]

La Libye arrête 400 migrants clandestins avant leur embarquement

Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés dimanche par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Libye : un cargo turc bombardé, un marin tué

Le navire a été bombardé par les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale. Elles accusent Ankara de soutenir ses rivaux islamistes.[...]

Libye : comment les migrants sont poussés à traverser la Méditerranée

Violences, viols, persécutions religieuses… Un rapport d'Amnesty International démontre que les conditions de vie des migrants en Libye les poussent à tenter la traversée de la[...]

Libye : le procès de Saadi Kadhafi reporté au 19 juillet

Le fils de Mouammar Kadhafi, qui avait fui la Libye lors de la révolution en 2011, comparaissait dimanche à Tripoli pour meurtre et détention arbitraire.[...]

Libye : les autorités de Tripoli réclament l'aide de l'UE contre les clandestins

Le gouvernement libyen de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, a réclamé samedi l'aide de l'Union européenne pour lutter contre l'immigration clandestine, demandant à recevoir[...]

Face au chaos libyen, sur Arte

Utiliser le mot "chaos" pour décrire la situation libyenne est un raccourci fréquemment emprunté à propos d'un pays qui n'en est pas vraiment un, qui n'en a jamais vraiment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers