Extension Factory Builder
14/07/2011 à 12:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Poumon de l`économie ivoirienne - Le port autonome d'Abidjan. Poumon de l`économie ivoirienne - Le port autonome d'Abidjan. © Vincent Fournier pour J.A

À nouveau sécurisé, le port d’Abidjan, qui collectait 90% des ressources douanières de la Côte d’Ivoire avant la crise, espère un retour rapide du trafic en provenance de l’Afrique de l’Ouest. Le problème pourrait désormais se situer en amont, sur les routes ivoiriennes.  

Il est le poumon de l’économie ivoirienne. Pour se remettre à respirer normalement, le port d’Abidjan, dont s’étaient détournés les utilisateurs en raison de la crise post-électorale demande aux opérateurs économiques d’Afrique de l’Ouest de revenir.

« Nous avons besoin de vous »

Mercredi à Ouagadougou, le commandant du port, Philippe Abou Yao, a exhorté des responsables des chargeurs, des chambres de commerce et d’opérateurs économiques du Burkina Faso, du Mali et du Niger, à « ne pas avoir peur ».

Nous avons besoin de vous pour dynamiser le port », a-t-il lancé à l’occasion d’une réunion, sur la sécurité dans les ports d’Afrique et des Canaries.

Les opérateurs économiques ouest-africains avaient délaissé le port d’Abidjan pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire de fin 2010 à avril 2011, après que celui-ci, principal débouché pour les pays continentaux d’Afrique de l’Ouest, ait fait l’objet d’un embargo de l’Union européenne. Philippe Abou Yao assure qu’ « au niveau de la sécurité au port d’Abidjan, (…) tout est redevenu normal ».

Rackets et barrages sur la route du port

Selon le commandant, le trafic - qui apportait quelque 90% des recettes douanières de la Côte d’Ivoire avant la crise - n’est plus très loin de son niveau normal...

« Juste après la crise post-électorale, on enregistrait deux navires à l’entrée par jour, aujourd’hui on enregistre une entrée de sept à huit navires par jour. En temps normal, nous faisons huit à neuf navires », a-t-il précisé.

« Le port d’Abidjan ne fait plus peur, a souligné le directeur général du Conseil burkinabè des chargeurs, Ali Traoré. Mais les opérateurs économiques déplorent les tracasseries et les nombreux rackets dans les corridors routiers ».

Ce à quoi a répondu Philippe Abou Yao : « Le gouvernement a tenu à diminuer les barrages sur les routes et a mis en place une police anti-racket pour rassurer les pays de l’hinterland ». (avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique de l'Ouest

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Total a annoncé la découverte de pétrole dans l'offshore profond au large de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. C'est la première découverte de ce type pour le groupe fran&[...]

Côte d'Ivoire : le futur train urbain coûtera 1 milliard d'euros

Le gouvernement ivoirien a conclu un accord de négociation exclusive avec le consortium franco-coréen composé du groupe Bouygues, de Dongsan Engineering et Huyndai Rotem Company pour la construction du train[...]

Daniel Kablan Duncan : "N'en demandez pas trop à la Côte d'Ivoire"

Contrats de gré à gré. Privatisations. Remboursement de la dette privée... Avant de décoller pour les États-Unis où il négocie les modalités de l’endettement[...]

Air Côte d'Ivoire poursuit sa conquête du ciel africain

Une délégation de la compagnie ivoirienne Air Côte d'Ivoire s'est rendue à Kinshasa pour inaugurer la nouvelle liaison desservie par le transporteur, Abidjan-Kinshasa, via Libreville.[...]

Lamido Sanusi obtient une compensation de 300 000 dollars

La justice nigériane a donné l'ordre de rendre son passeport à Lamido Sanusi, démis de ses fonctions le 21 février dernier. L'ex-gouverneur de la Banque centrale du Nigeria a[...]

Total Sénégal va faire son entrée à la Bourse d'Abidjan

La filiale sénégalaise du français Total va faire son entrée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en septembre.[...]

Levée de fonds laborieuse pour la Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire n'a réussi à mobiliser que 241,7 milliards de F CFAv (512 millions de dollars) sur les 250 milliards de F CFA d'obligations qu'elle souhaitait émettre sur le marché financier[...]

UEMOA : le plafonnement des taux d'intérêts, un remède pire que le mal ?

En abaissant le plafond des taux d'intérêt, l'UEMOA voulait protéger les consommateurs. Mais la mesure, qui menace la survie de certaines institutions de microfinance, pourrait réduire[...]

Burkina Faso : journée de la Femme à l'hôpital du Plaisir

A la veille de la célébration du 8-mars, l’association Clitoraid, parrainé par Raël, entend démarrer, à Bobo-Dioulasso, ses activités de restauration gratuite des clitoris[...]

Côte d'Ivoire : un nouveau code minier favorable aux investisseurs

Les législateurs ivoiriens ont approuvé un code minier très attendu alors que le pays d'Afrique de l'Ouest espère attirer davantage d'investisseurs et cherche à doubler la production d'or chaque[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers