Extension Factory Builder
12/07/2011 à 09:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien secrétaire général du MLC François Muamba. L'ancien secrétaire général du MLC François Muamba. © audoin Mouanda pour J.A.

François Muamba, l’ex-numéro 2 du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, a annoncé la création de sa propre plateforme d’opposition. Il n’exclut pas de se présenter à l’élection présidentielle du mois de novembre.

Un prétendant de plus dans la course à l’élection présidentielle congolaise ? François Muamba, l’ancien secrétaire général du Mouvement de libération du Congo (MLC) ne fait en tout cas plus mystère de ses ambitions.

Dimanche, l’ancien numéro 2 du parti de Jean-Pierre Bemba, l’ancien vice-président congolais détenu par la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, a annoncé la création de sa propre plateforme d’opposition : l'Alliance pour le développement et la République (ADR).

« Je suis présidentiable. Je ne voudrais pas donner dans la fausse modestie », a-t-il confié peu de temps après à la radio française RFI.

« Si je suis reconnu comme le meilleur [de l'opposition pour la présidentielle], pourquoi pas être candidat », a-t-il encore déclaré.

François Muamba avait été déchu de son poste de secrétaire général du MLC au mois d’avril, pour avoir voulu prendre la place de Jean-Pierre Bemba en son absence. Ancien ministre de l’Économie (sous Mobutu), il avait rejoint le MLC, milice devenue parti politique après la seconde guerre en RDC en 2002.

Confusion dans l'opposition

« L'ADR entend rassembler ceux qui refusent un Congo qui mendie à genoux la jouissance de ses propres ressources et sont déterminés à transcender les clivages politiciens pour privilégier l'intérêt général, et doter la République Démocratique du Congo d'une réelle capacité de gouvernance », a-t-il déclaré avec l’annonce de la création de sa plateforme.

« Dans l'opposition (...) nous n'arrivons pas à offrir à notre peuple une image cohérente d'une force capable de générer le changement attendu par l'immense majorité des Congolais », a ajouté François Muamba.

À court terme, la création de ce mouvement ne devrait toutefois qu’ajouter à la confusion dans l’opposition congolaise. Celle-ci comportait déjà deux principaux candidat déclarés : l’opposant historique Etienne Tshisekedi, et l’ancien président de l’Assemblée nationale Vital Kamerhe. Jean-Pierre Bemba n’a pour sa part pas renoncé à se présenter, en dépit de sa détention aux Pays-Bas.

Face à une opposition qui ne s’entend toujours pas sur une candidature unique, le président sortant Joseph Kabila reste le mieux placé, en particulier depuis l’adoption d’un mode de scrutin à un tour pour l’élection présidentielle, qui devrait lui permettre de profiter des divisions de l’opposition. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
ONU : un "Lula boy" à la FAO

Article précédent :
Banques : le Sud vire en tête

Réagir à cet article

RD Congo

RDC - Congo : Birori ou Etekiama ? Un footballeur rwandais soupçonné de double identité

RDC - Congo : Birori ou Etekiama ? Un footballeur rwandais soupçonné de double identité

Le Congo a posé une réclamation auprès de la CAF après sa victoire face au Rwanda (2-0, le 20 juillet) à propos du Rwandais Dady Birori. Lequel possèderait une autre identité en R[...]

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Plus de 500 000 personnes ont été déplacées en raison de la crise centrafricaine, selon Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport alarmant, l'ONG dénonce le désastre[...]

RDC - Généalogie : dans la famille Kabila, je demande... les enfants du Mzee

Plus d'une décennie après la mort de Laurent-Désiré Kabila, les personnes se réclamant de sa filiation continuent de se déchirer. Entre Étienne, qui se dit "fils[...]

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers