Extension Factory Builder
29/06/2011 à 09:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’épave d’un véhicule incendié devant l’enseigne de la Senelec, le 28 juin. L’épave d’un véhicule incendié devant l’enseigne de la Senelec, le 28 juin. © AFP

Le gouvernement sénégalais à mis en garde les émeutiers mardi, vingt-quatre heures après les violentes émeutes contre les coupures de courant à Dakar, se disant prêt à employer la force. La venue du président sénégalais Abdoulaye Wade au sommet de l'Union africaine à Malabo semble compromise.

Vingt-quatre heures après les émeutes contre les coupures d’électricité, le gouvernement sénégalais réagit. Mardi soir, le ministre sénégalais de l’Intérieur Ousmane Ngom a affirmé à la RTS (Radio télévision sénégalaise, publique) que « les forces de défense et de sécurité ont été instruites de se déployer partout où besoin sera pour rétablir l'ordre et réprimer avec la dernière énergie et tous les moyens nécessaires ces actes de pillage et de vandalisme ».

Dans la nuit de lundi à mardi, des violences ont blessé au moins quatre personnes à Dakar. Des manifestants avaient bloqué des voies par des barrages de fortune ou des feux, qui ont touché plusieurs bâtiments publics, malgré des interventions par endroits des forces de l'ordre.

Dix agences de la Senelec détruites

Un groupement privé de transporteurs a annoncé trois agents blessés et « 44 bus cassés », tandis qu’un témoin a raconté qu'un gardien d'une résidence a été blessé par des pilleurs, selon des témoignages diffusés par la RTS.

Depuis cinq jours, dix des agences de la Senelec (compagnie nationale d’électricité) ont été détruites à Dakar et ses banlieues, ainsi qu'à Keur Massar, Mbour et Thiès (est de la capitale), selon un responsable de la société.

« Des enquêtes sont déjà ouvertes pour identifier les auteurs et les mettre hors d'état de nuire », a ajouté Ousmane Ngom.

Annulation du déplacement de Wade à Malabo ?

Le président sénégalais Abdoulaye Wade ne devrait pas se rendre au sommet de l’Union africaine à Malabo (Guinée équatoriale), qui doit débuter jeudi, selon des sources concordantes, même si, selon un responsable à la présidence, rien n'est encore arrêté à ce sujet.

Le porte-parole de la présidence, Serigne Mbacké Ndiaye, a également pris la parole mardi soir pour exhorter les populations à circuler « en toute quiétude », assurant que « les forces de sécurité contrôlent et maîtrisent parfaitement la situation ».

Le retrait de la candidature de Wade : nouvelle revendication

Jeudi 23 juin, il avait déjà été la cible d’une manifestation réclamant le retrait de son projet de révision constitutionnelle. Celui-ci prévoyait l'élection simultanée d'un président et d'un vice-président avec un minimum de 25 % des voix au premier tour dès février 2012.

Le projet a depuis été retiré, mais mardi soir, le « Mouvement du 23 juin », coalition de partis d'opposition et d'organisations de la société civile, a appelé à la poursuite des manifestations contre la candidature d’Abdoulaye Wade en 2012. Cette revendication est reprise par d’autres membres de la société civile, dont les chanteurs Youssou Ndour et Didier Awadi. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

Sénégal : Marième Faye Sall, toujours là pour Macky !

De ses débuts en politique à son accession au pouvoir, le président doit beaucoup à son épouse, qui l'a soutenu même pendant sa traversée du désert. Mais, aujourd'hui,[...]

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Vidéo : les Sénégalais de "Y'en a marre" publient un clip contre le virus Ebola

Les rappeurs sénégalais du collectif "Y'en a marre" ont sorti un clip dans lequel ils appellent à "stopper Ebola". Ils y détaillent les mesures de prévention et appellent[...]

Ebola : l'unique malade identifié au Sénégal a été guéri

Le jeune Guinéen qui avait introduit au Sénégal l'unique cas confirmé de virus Ebola est guéri, a annoncé mercredi le ministère sénégalais de la Santé.[...]

Tchad - Affaire Habré : une vingtaine d'ex-cadres de la DDS devant la cour criminelle

Une vingtaine d’anciens responsables de la police politique de Hissène Habré (sur 33 détenus), ont été renvoyés devant la cour criminelle du Tchad. Neuf autres [...]

E-santé : le top 5 des applications mobiles en Afrique

Recevoir des informations sur son dossier médical en temps réel, géolocaliser le médecin le plus proche, tout savoir sur les symptômes d'Ebola. Grâce aux smartphones, les Africains[...]

Dossier : comment vivent les riches en Afrique

C'est l'histoire d'une élite pour laquelle l'argent n'est pas un problème. Une histoire faite de virées en bateau, de fêtes somptueuses, de greens où pas un brin d'herbe ne dépasse.[...]

Fortune : la philanthropie des milliardaires africains

Ils s'appellent Patrice Motsepe, Mo Ibrahim ou Tony Elumelu... Encouragés par leurs homologues occidentaux, les milliardaires du continent n'hésitent plus à consacrer une partie de leur richesse[...]

Sénégal : le procès Karim Wade vu de l'hôtel Terrou-Bi

Agréablement situé sur la corniche de la capitale sénégalaise, l'hôtel Terrou-Bi voit se croiser quotidiennement les principaux protagonistes du procès de Karim Wade, qui se[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex