Extension Factory Builder
28/06/2011 à 17:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En Somalie, 'un enfant sur trois est en sous-nutrition', a rappelé la porte-parole de l'Ocha. En Somalie, "un enfant sur trois est en sous-nutrition", a rappelé la porte-parole de l'Ocha. © AFP

La pire sécheresse jamais vue en zone pastorale depuis soixante ans s'abat sur la Corne de l'Afrique et toucherait 10 millions de personnes, selon l'ONU.

L'étendue de la sécheresse qui touche la Corne de l'Afrique pourrait être énorme. En tout, 10 millions de personnes risquent d'être affectés par le manque de pluie. « On n'a pas vu de telle sécheresse depuis 60 ans dans certaines zones pastorales »,  s'est inquiété mardi Elisabeth Byrs, la porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

Crise alimentaire

La conséquence immédiate ? Une crise alimentaire importante, voire même le début de la famine, dans « plusieurs régions loin des côtes du Kenya, d'Éthiopie et de Somalie », comme l'a expliqué Mme Byrs.

Depuis deux ans déjà, la pluie se fait rare dans cette région du continent. Une situation qui a  provoqué, in fine, cette sécheresse d'une étendue inhabituelle. Les récoltes sont gravement atteintes par le manque d'eau, ce qui a entraîné la flambée des prix des céréales. L'accès à la nourriture est devenu difficile, et les bergers ne parviennent plus à sustenter leur bétail.

Plus inquiétant encore, le taux de mortalité des plus jeunes est particulièrement élevée dans ces pays, et « un enfant sur trois en Somalie est en sous-nutrition », a rappelé la porte-parole de l'Ocha. « Les taux dans les régions les plus affectées sont plus du double du seuil d'urgence de 15 % et devraient augmenter », a souligné Mme Byrs.

Manque de fonds

La situation pourrait « évoluer », selon l'Ocha. L'état des populations de la Corne africaine n'a de cesse de se détériorer, et l'ONU peine à trouver des financements qui permettraient de remédier à cette situation. « Ce manque de fonds limite les activités des humanitaires alors que la situation s'aggrave de jour en jour pour les populations les plus vulnérables », a déploré la porte-parole de l'Ocha.

Les données de l'ONU révèlent que 3,2 millions de personnes sont touchées par la sécheresse au Kenya, 2,6 millions en Somalie, 3,2 millions en Éthiopie et 117 000 à Djibouti. Pourtant, l'appel de fonds 2011 pour ce dernier pays de 39 millions de dollars (environ 27 millions d’euros) n'est actuellement financé qu'à 30 %, tandis que la Somalie ne bénéficie que de la moitié du budget demandé (529 millions de dollars, soit 368 millions d’euros). Le financement de l'appel de fonds pour le Kenya de 525 millions n'atteint que péniblement les 54 %.

Le manque de moyens pourrait aggraver encore la situation, notamment celle des réfugiés. La sécheresse a provoqué des déplacements massifs de populations, et, selon les chiffres du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) publiés vendredi dernier, environ 20 000 Somaliens sont arrivés ces deux dernières semaines dans le camp de réfugiés de Dadaab, au nord-ouest du Kenya. Parmi eux, de nombreux enfants, dont la plupart souffrent de malnutrition. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique de l'Est

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Le PIB du Kenya a été revu à la hausse, il s'établit désormais à environ 53,3 milliards de dollars pour l'année 2013 contre 42,6 milliards auparavant, soit une progression de 25 %. [...]

Soudan du Sud : le Conseil de de sécurité dénonce une "attaque" contre un hélicoptère de l'ONU

L’hélicoptère affrété par l’ONU au Soudan du Sud qui s'est écrasé mardi à 10 km au sud de Bentiun, a été abattu, selon le Conseil de[...]

L'Afrique de l'Est pose ses conditions à la signature de l'APE

 La Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) a refusé de parapher l'accord de partenariat économique (APE) intérimaire que lui tendait l'Union européenne (UE). Parmi les blocages encore non[...]

Danone entre au capital du kényan Brookside

En annonçant le 18 juillet l'acquisition de 40% du capital de la holding de Brookside, Danone confirme une information révélée en janvier dernier par Jeune Afrique. Le numéro un kényan des[...]

Equity Bank court après l'argent mobile

Le mobile banking est une chose trop rentable pour être laissée aux seuls opérateurs télécoms. C'est pourquoi le groupe de Nairobi s'apprête à lancer ses propres prestations[...]

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

 Dès septembre prochain, les coûts de communication entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda se feront aux tarifs des communications locales, en vertu d'un accord signé entre les trois pays le 08[...]

Le Soudan du Sud fête son troisième anniversaire dans un climat macabre

Le plus jeune État au monde célèbre son troisième anniversaire dans un climat de guerre civile et de famine menaçante.[...]

Djibouti : pas de pétrole mais des IDE

Peu de ressources naturelles, mais des investissements directs étrangers qui affluent. Voilà l'atout majeur de la petite république, dont la croissance est dopée par ses activités[...]

La "banque mobile" africaine débarque en Europe

Après avoir révolutionné les pratiques bancaires en Afrique à travers sa filiale kényane Safaricom, Vodafone va développer la solution M-Pesa en Roumanie. Le premier jalon d'une[...]

Lutte anticorruption en Ouganda : les "lundis noirs" de Kampala

Pour combattre la corruption qui mine la vie des Ougandais et assèche les finances publiques, l'ONG locale ActionAid Uganda organise depuis fin 2012, chaque premier lundi du mois, le "Black Monday". Cette[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers